• CHOISISSEZ VOTRE VIE

    CHOISISSEZ VOTRE VIE

    "VOUS ÊTES SUR TERRE

    POUR RAYONNER

    VOTRE VIE"

  • SOURIEZ à la VIE

    SOURIEZ à la VIE

  • CHASSEZ LE NEGATIF

    CHASSEZ LE NEGATIF

  • RESPECTEZ LA NATURE

    RESPECTEZ LA NATURE

  • RESPECTEZ LES ANIMAUX

    RESPECTEZ LES ANIMAUX

  • RESPECTEZ LES HUMAINS

    RESPECTEZ LES HUMAINS

  • PENSEZ POSITIF

    PENSEZ POSITIF

  • APPRENEZ LE MEILLEUR

    APPRENEZ LE MEILLEUR

  • DEVENEZ QUELQU’UN DE BIEN

    DEVENEZ QUELQU’UN DE BIEN

  • REPLACEZ-VOUS DANS L’UNIVERS

    REPLACEZ-VOUS DANS L’UNIVERS

  • PREPAREZ-VOUS AU « CONTACT »

    PREPAREZ-VOUS AU « CONTACT »

  • SOYEZ VOTRE BONHEUR

    SOYEZ VOTRE BONHEUR

  • QUALITA1

    qualita1

  • Catégories

  • Archives

  • TON AVENIR

    avenir

    "L'AVENIR DÉPEND

    DE CE QUE NOUS FAISONS

    DANS LE PRÉSENT."

    (Gandhi)

  • TON DEVOIR

    TON DEVOIR

    "IL FAUT FAIRE SON DEVOIR

    SANS SE SOUCIER

    DE L'OPINION

    DES AUTRES."

    (Gandhi)

  • TA FOI

    TA FOI

    "NE LAISSE JAMAIS

    UNE MAUVAISE PÉRIODE

    TE FAIRE CROIRE

    QUE TU AS

    UNE MAUVAISE VIE."

  • TA FORCE

    TA FORCE

    "CELUI QUI SOURIT

    AU LIEU DE S"EMPORTER

    EST TOUJOURS

    LE PLUS FORT."

  • TON RESPECT

    001

    "TOUT EST VIE

    SUR CETTE TERRE.

    RESPECTER LA TERRE

    C'EST RESPECTER LA VIE."

FOUTUE MALADIE ALZHEIMER !

Posté par qualita1 le 10 janvier 2013

FOUTUE MALADIE ALZHEIMER ! dans MALADIES alzheimer-225x300

|

La maladie d’Alzheimer c’est quoi ?

D’après le système médical, c’est une maladie neuro-dégénérative  du tissu cérébral

(perte progressive de neurones )

qui entraîne la perte progressive et irréversible des fonctions mentales.

C’est la forme la plus fréquente de démence  chez l’humain.

Cette maladie se caractérise au début par la perte progressive de la  mémoire,

puis viennent des instants de  confusion,

de l’irritabilité, de l’agressivité,

des troubles de l’humeur,

des troubles de l’émotivité,

et se termine par la perte des fonctions autonomes.

|

 Pour vivre avec une personne atteinte de cette maladie,

je peux affirmer que tous ces symptômes sont vrais

et que tous ces états sont épuisants au-delà de l’imaginable.

Épuisants  pour ceux qui sont pris au piège des crocs de cette maladie,

épuisant pour ceux qui doivent les accompagner.

|

La vieillesse est souvent fatigante,

mais elle est une étape normale de cette vie.

La démence est juste aberrante,

et elle est tout à fait anormale dans notre vie !

Un humain peut devenir vieux,

un humain n’a jamais à devenir ou fou ou « légumineux ».

Comment en est-on arrivé là ?

Comment a-t-on pu créer ce nouveau nouveau genre de maladie ?

|

Voilà juste un mois et demi que je dois accompagner ma mère dans cette « démence »

et je suis déjà à bout de nerfs.

Vive la relaxation !

Vive les instants où elle dort !

Vive les instants où je peux m’évader un peu !

Foutue maladie, foutus instants de vie  aussi !

|

Que dire aussi du  regard des autres, des réflexions des autres …

des conseils dont on nous abreuve … ses « tu devrais faire ci » « tu ferais mieux de ça » …

de regards qui jugent tout le temps …

|

Mais …  m-a-t-on dit souvent,  il fallait la mettre dans un foyer fermé et spécialisé !

 Cette phrase, tous me l’ont seriné …

C’est sûr,  c’est plus simple c’est moins contraignant …

Une petite réflexion cependant :

doit-on si facilement et si rapidement « enfermer » une personne en fin de vie,

sachant qu’elle n’aurait plus été que sous médicaments,

 sous pilules pour calmer ses accès de démence,

pour ne plus entendre ses cris de folie,

 pour empêcher ses envies de « fuite »,

 pour faciliter la vie du personnel « hospitalier » ?

|

Un peu d’activité lui aurait été proposé,  histoire de dire de faire quelque chose…

mais avec combien d’autres instants installée dans un fauteuil,

bloquée devant un écran télé ou juste enfermée dans une chambre

parce que madame aurait crié un peu trop,

parce que madame aurait essayé de prendre la poudre d’escampette ?

Je sais … manque de personnel oblige !

Je sais …  manque de compétence réelle aussi.

|

L’Alzheimer,  au final, 

personne ne sait comment gérer ni comment y remédier.

|

Difficile de trouver la bonne attitude devant  les crises de folie.

Difficile les insultes et les coups sur la porte, les fenêtres ou les murs,

 les déambulations interminables de 5 H du matin à jusque plus d’heure.

 Difficile les moments où elle ne pense qu’à s’enfuir

et où il faut lui courir après.

Difficile les moments de déshabillage intempestif,

Difficile les moments de paranoïa où elle se met à hurler qu’on veut la tuer, 

où elle se met à tout jeter par terre …

Difficile les moments où elle serine pendant des heures ou la même phrase

ou les mêmes prières.

|

Sainte Patience priez donc pour moi !

Sainte Rita,  patronne des causes désespérées,  priez donc pour elle !

|

 Pour finir …. pour que tout soit bien clair :

« la maladie d’Alzheimer c’est juste la galère ! »

|

6b

J’envoie donc plein de courage à tous ceux qui accompagnent ces malades

et

plein de courage aussi aux malades eux-mêmes

parce que,  parfois,  ils se rendent compte, surtout au début,

du délabrement progressif de leur cerveau.

Difficile d’accepter de vieillir,

plus difficile encore de se voir inéluctablement entrainé

sur le chemin de la dégénérescence !

Mon cœur est avec eux.

|

(MH)

|

 

 

Laisser un commentaire

 

ah... et c'est quand que ça... |
régime, chats et doctorat |
skyblog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | moi, ma vie, mes kilos en t...
| mon univer
| Nelly et Tony