• CHOISISSEZ VOTRE VIE

    CHOISISSEZ VOTRE VIE

    "VOUS ÊTES SUR TERRE

    POUR RAYONNER

    VOTRE VIE"

  • SOURIEZ à la VIE

    SOURIEZ à la VIE

  • CHASSEZ LE NEGATIF

    CHASSEZ LE NEGATIF

  • RESPECTEZ LA NATURE

    RESPECTEZ LA NATURE

  • RESPECTEZ LES ANIMAUX

    RESPECTEZ LES ANIMAUX

  • RESPECTEZ LES HUMAINS

    RESPECTEZ LES HUMAINS

  • PENSEZ POSITIF

    PENSEZ POSITIF

  • APPRENEZ LE MEILLEUR

    APPRENEZ LE MEILLEUR

  • DEVENEZ QUELQU’UN DE BIEN

    DEVENEZ QUELQU’UN DE BIEN

  • REPLACEZ-VOUS DANS L’UNIVERS

    REPLACEZ-VOUS DANS L’UNIVERS

  • PREPAREZ-VOUS AU « CONTACT »

    PREPAREZ-VOUS AU « CONTACT »

  • SOYEZ VOTRE BONHEUR

    SOYEZ VOTRE BONHEUR

  • QUALITA1

    qualita1

  • Catégories

  • Archives

  • TON AVENIR

    avenir

    "L'AVENIR DÉPEND

    DE CE QUE NOUS FAISONS

    DANS LE PRÉSENT."

    (Gandhi)

  • TON DEVOIR

    TON DEVOIR

    "IL FAUT FAIRE SON DEVOIR

    SANS SE SOUCIER

    DE L'OPINION

    DES AUTRES."

    (Gandhi)

  • TA FOI

    TA FOI

    "NE LAISSE JAMAIS

    UNE MAUVAISE PÉRIODE

    TE FAIRE CROIRE

    QUE TU AS

    UNE MAUVAISE VIE."

  • TA FORCE

    TA FORCE

    "CELUI QUI SOURIT

    AU LIEU DE S"EMPORTER

    EST TOUJOURS

    LE PLUS FORT."

  • TON RESPECT

    001

    "TOUT EST VIE

    SUR CETTE TERRE.

    RESPECTER LA TERRE

    C'EST RESPECTER LA VIE."

OUI, Y’EN A MARRE !

Posté par qualita1 le 28 février 2015

00

|

Oui y’en a marre !

|

« Marre de nous faire engueuler par des gens juste invités à partager notre histoire,

nos coutumes, nos habitudes, notre culture, nos monuments, notre drapeau, notre devise,

et qui s’en moquent comme de leur première babouche.

|

Il y a deux jours, Nicolas Sarkozy a tweeté :

« Nous ne voulons pas de femmes voilées parce que, dans la République,

les hommes et les femmes sont égaux. »

On peut être d’accord, ou pas.

On peut imaginer que, dans la « patrie des droits de l’homme »,

mettre sous voile la gent féminine correspond à l’idéal républicain.

On peut penser que les femmes qui ont fait notre histoire

– Anne de Bretagne, Jeanne d’Arc, Catherine de Médicis, la reine Margot,

Anne d’Autriche et tant d’autres –

ont eu tort d’apparaître au grand jour.

Aussitôt, un groupuscule hurle au scandale.

Le CCIF, Collectif contre l’islamophobie en France, s’étrangle.

Sa porte-parole, madame Ray, avec la modération qui caractérise ces micro-organismes,

se dit « profondément choquée, atterrée par la violence du propos ».

Quelle violence ?

Dans quel miel, dans quel édulcorant faut-il tremper ce propos

pour ne pas choquer ses fragiles oreilles ?

Qui inventera le parler-loukoum ?

En disant cela, poursuit-elle, « Sarkozy »

– car il n’est pas de bon ton de dire monsieur ou même Nicolas –

« dresse les Français les uns contre les autres, et distille la haine. »

Rien moins !

La haine ? Pour avoir dit que, en France, les femmes ne sortent pas habillées comme à Kaboul ?

|

Écoutons Talleyrand : « Tout ce qui est exagéré est insignifiant. »

Ici, on dépasse les bornes de l’exagération : on est dans l’outrance, l’enflure, la boursouflure,

l’inepte, dans l’infiniment idiot.

Puis l’égérie dégaine l’argument suprême :

« Les hommes ont le droit de s’habiller comme ils le souhaitent, non ?

Et les femmes de confession musulmane n’auraient pas ce droit, elles ? »

Là, on atteint des sommets d’imbécillité :

avez-vous essayé de vous promener en maillot de bain deux pièces dans les rues de Djedda ?

Et la madone des burqas de conclure : « J’espère que les mouvements féministes

ainsi que les associations antiracistes auront la présence d’esprit de condamner ces propos

et de dénoncer la violence symbolique qu’ils renferment ».

|

Vraiment, il y en a marre !

Marre de ces gens qui veulent imposer, en France,

un art de vivre politico-religieux remontant à 14 siècles.

Marre de nous faire engueuler par des gens juste invités à partager notre histoire,

nos coutumes, nos habitudes, notre culture, nos monuments, notre drapeau, notre devise,

et qui s’en moquent comme de leur première babouche.

|

Marre que, par la lâcheté de générations de politicards,

nous en soyons réduits à devoir justifier ce que nous sommes,

censurer ce que nous pensons,

masquer ce que nous voulons dire.

|

Marre de voir ces gens, haïssant notre pays,

ne pas envisager de prendre un ticket aller-simple pour ailleurs.

|

Marre de l’inflation de langage où tout ce que nous disons est trituré, malaxé

et transformé en machine à blâmer, sous le regard rigolard d’une gauche esbaudie.

|

Marre de ces dizaines d’officines sectaires qui, gavées de subventions, crachent,

d’un même mouvement, dans la soupe et à la figure des Français. »

|

(Yannik Chauvin)

|

Laisser un commentaire

 

ah... et c'est quand que ça... |
régime, chats et doctorat |
skyblog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | moi, ma vie, mes kilos en t...
| mon univer
| Nelly et Tony