• CHOISISSEZ VOTRE VIE

    CHOISISSEZ VOTRE VIE

    "VOUS ÊTES SUR TERRE

    POUR RAYONNER

    VOTRE VIE"

  • SOURIEZ à la VIE

    SOURIEZ à la VIE

  • CHASSEZ LE NEGATIF

    CHASSEZ LE NEGATIF

  • RESPECTEZ LA NATURE

    RESPECTEZ LA NATURE

  • RESPECTEZ LES ANIMAUX

    RESPECTEZ LES ANIMAUX

  • RESPECTEZ LES HUMAINS

    RESPECTEZ LES HUMAINS

  • PENSEZ POSITIF

    PENSEZ POSITIF

  • APPRENEZ LE MEILLEUR

    APPRENEZ LE MEILLEUR

  • DEVENEZ QUELQU’UN DE BIEN

    DEVENEZ QUELQU’UN DE BIEN

  • REPLACEZ-VOUS DANS L’UNIVERS

    REPLACEZ-VOUS DANS L’UNIVERS

  • PREPAREZ-VOUS AU « CONTACT »

    PREPAREZ-VOUS AU « CONTACT »

  • SOYEZ VOTRE BONHEUR

    SOYEZ VOTRE BONHEUR

  • QUALITA1

    qualita1

  • Catégories

  • Archives

  • TON AVENIR

    avenir

    "L'AVENIR DÉPEND

    DE CE QUE NOUS FAISONS

    DANS LE PRÉSENT."

    (Gandhi)

  • TON DEVOIR

    TON DEVOIR

    "IL FAUT FAIRE SON DEVOIR

    SANS SE SOUCIER

    DE L'OPINION

    DES AUTRES."

    (Gandhi)

  • TA FOI

    TA FOI

    "NE LAISSE JAMAIS

    UNE MAUVAISE PÉRIODE

    TE FAIRE CROIRE

    QUE TU AS

    UNE MAUVAISE VIE."

  • TA FORCE

    TA FORCE

    "CELUI QUI SOURIT

    AU LIEU DE S"EMPORTER

    EST TOUJOURS

    LE PLUS FORT."

  • TON RESPECT

    001

    "TOUT EST VIE

    SUR CETTE TERRE.

    RESPECTER LA TERRE

    C'EST RESPECTER LA VIE."

LA VIE DE BEBE CHEZ LES HIMBAS

Posté par qualita1 le 19 novembre 2018

Résultat de recherche d'images pour "HIMBA BEBE"

|

« Chez les Himbas de Namibie en Afrique australe, la date de naissance d’un enfant est fixée,

non pas au moment de sa venue au monde, ni à celui de sa conception, mais bien plus tôt :

depuis le jour où l’enfant est pensé dans l’esprit de sa mère .

Quand une femme décide qu’elle va avoir un enfant,

elle s’installe et se repose sous un arbre, et elle écoute

jusqu’à ce qu’elle puisse entendre la chanson de l’enfant qui veut naître.

Et après qu’elle a entendu la chanson de cet enfant, elle revient à l’homme qui sera le père de l’enfant

pour lui enseigner ce chant.

Et puis, quand ils font l’amour pour concevoir physiquement l’enfant,

ils chantent le chant de l’enfant, afin de l’inviter.

Lorsque la mère est enceinte, elle enseigne le chant de cet enfant aux sages-femmes

et aux femmes aînées du village.

Si bien que, quand l’enfant naît, les vieilles femmes et les gens autour de lui chantent sa chanson

pour l’accueillir.

Au fur et à mesure que l’enfant grandit, les autres villageois apprennent sa chanson.

Si bien que si l’enfant tombe, ou se fait mal, il se trouve toujours quelqu’un pour le relever

et lui chanter sa chanson.

De même, si l’enfant fait quelque chose de merveilleux, ou traverse avec succès les rites de passage,

les gens du village lui chantent sa chanson pour l’honorer.

Dans la tribu, il y a une autre occasion où les villageois chantent pour l’enfant.

Si, à n’importe quel moment au cours de sa vie, la personne commet un crime ou un acte social aberrant,

l’individu est appelé au centre du village et les gens de la communauté forment un cercle autour de lui.

Puis ils chantent sa chanson.

La tribu reconnaît que la correction d’un comportement antisocial ne passe pas par la punition,

c’est par l’amour et le rappel de l’identité.

Lorsque vous reconnaissez votre propre chanson,

vous n’avez pas envie ou besoin de faire quoi que ce soit qui nuirait à l’autre.

Et en va de même ainsi à travers leur vie.

Dans le mariage, les chansons sont chantées, ensemble.

Et quand, devenu vieux, cet enfant est couché dans son lit, prêt à mourir,

tous les villageois connaissent sa chanson, et ils chantent, pour la dernière fois, sa chanson. »

|

(auteur ?)

|

Laisser un commentaire

 

ah... et c'est quand que ça... |
régime, chats et doctorat |
skyblog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | moi, ma vie, mes kilos en t...
| mon univer
| Nelly et Tony