• CHOISISSEZ VOTRE VIE

    CHOISISSEZ VOTRE VIE

    "VOUS ÊTES SUR TERRE

    POUR RAYONNER

    VOTRE VIE"

  • SOURIEZ à la VIE

    SOURIEZ à la VIE

  • CHASSEZ LE NEGATIF

    CHASSEZ LE NEGATIF

  • RESPECTEZ LA NATURE

    RESPECTEZ LA NATURE

  • RESPECTEZ LES ANIMAUX

    RESPECTEZ LES ANIMAUX

  • RESPECTEZ LES HUMAINS

    RESPECTEZ LES HUMAINS

  • PENSEZ POSITIF

    PENSEZ POSITIF

  • APPRENEZ LE MEILLEUR

    APPRENEZ LE MEILLEUR

  • DEVENEZ QUELQU’UN DE BIEN

    DEVENEZ QUELQU’UN DE BIEN

  • REPLACEZ-VOUS DANS L’UNIVERS

    REPLACEZ-VOUS DANS L’UNIVERS

  • PREPAREZ-VOUS AU « CONTACT »

    PREPAREZ-VOUS AU « CONTACT »

  • SOYEZ VOTRE BONHEUR

    SOYEZ VOTRE BONHEUR

  • QUALITA1

    qualita1

  • Catégories

  • Archives

  • TON AVENIR

    avenir

    "L'AVENIR DÉPEND

    DE CE QUE NOUS FAISONS

    DANS LE PRÉSENT."

    (Gandhi)

  • TON DEVOIR

    TON DEVOIR

    "IL FAUT FAIRE SON DEVOIR

    SANS SE SOUCIER

    DE L'OPINION

    DES AUTRES."

    (Gandhi)

  • TA FOI

    TA FOI

    "NE LAISSE JAMAIS

    UNE MAUVAISE PÉRIODE

    TE FAIRE CROIRE

    QUE TU AS

    UNE MAUVAISE VIE."

  • TA FORCE

    TA FORCE

    "CELUI QUI SOURIT

    AU LIEU DE S"EMPORTER

    EST TOUJOURS

    LE PLUS FORT."

  • TON RESPECT

    001

    "TOUT EST VIE

    SUR CETTE TERRE.

    RESPECTER LA TERRE

    C'EST RESPECTER LA VIE."

LA FRANCE DE CHARLES DE GAULLE

Posté par qualita1 le 22 juillet 2017

degaulle03.jpg

|

« Quelle chance nous avons d’habiter un pays pareil !

Il n’y en a pas deux comme lui au monde.

La France a été la  mieux équilibrée dans l’art et la culture,

les écrits, l’architecture, les jardins, les châteaux,

 la peinture, même si ça a été un peu tardif.

Elle a fourni de grands médecins, de grands scientifiques, de grands généraux…

La France a aussi un sens de la femme et de la famille

qui a été bien souvent supérieur à celui de beaucoup d’autres pays…

Et puis, elle a été une source d’inspiration pour la planète.

C’est elle qui a donné le « La » à l’interdiction de l’esclavage,

le « La » à l’indépendance des nations,

le « La » au droit des peuples à disposer d’eux-mêmes…

Son génie a éclairé le monde entier.

C’est sa particularité.

Elle a toujours travaillé pour l’intérêt général et,

parfois, d’ailleurs, contre son propre intérêt ».

|

Publié dans FRANCE | Pas de Commentaire »

CHATEAU DE VERSAILLES EN 3D

Posté par qualita1 le 21 mai 2015

Image de prévisualisation YouTube

|

La construction du château de Versailles en 3D

Magnifique !

|

Publié dans FRANCE | Pas de Commentaire »

LES DRUIDES

Posté par qualita1 le 1 avril 2015

G

|

« Nos ancêtres les Gaulois pratiquaient une religion oubliée, le druidisme,

qu’on nomme aussi la Vieille Religion.

Il y a de fortes chances que ce soit la religion des Tuatha,

eux-mêmes héritiers des croyances Atlantes.

La vieille religion est d’abord le culte de la grande déesse.

Il fut un temps où tous les druides étaient des druidesses.

Et puis le déclin est venu.

Les historiens n’ont connaissance que de cette phase déclinante,

ce qui fausse gravement leur compréhension.

|

Guerrier celte

|

Les druides ne vont pas à la guerre.

Pas tous. Pas toujours. Merlin et Gandalf, eux, ils y vont…

« Les druides ne vont pas à la guerre

et ne payent aucun des tributs imposés aux autres Gaulois.

Séduits par de si grands privilèges, beaucoup de Gaulois s’efforcent d’entrer dans cet ordre;

mais il faut, pour cela, apprendre un grand nombre de vers,

et il en est qui passent vingt années dans ce noviciat.

Il n’est pas permis de confier ces vers à l’écriture,

tandis que, dans la plupart des autres affaires publiques et privées,

on se sert des lettres grecques.

Il y a, ce me semble, deux raisons de cet usage :

l’une est d’empêcher que la science des druides ne se répande dans le vulgaire;

et l’autre, que leurs disciples, se reposant sur l’écriture, ne négligent leur mémoire. »

|

Des études récentes semblent montrer que seuls les éléments appris par coeur

sont utilisés plus tard par l’élève.

La méthode celtique était donc meilleure que la nôtre, sur le plan pédagogique.

|

« Les druides enseignaient que la matière et l’esprit sont éternels,

que la substance de l’univers reste inaltérable

sous la perpétuelle variation des phénomènes

où domine tour à tour l’influence de l’eau et du feu ;

qu’enfin l’âme humaine est soumise à la métempsychose. »

|

La métempsychose est un vieux mot qui désigne la croyance

dans les vies antérieures et dans les vies futures.

C’était en effet une des bases de la religion druidique …

|

Les vierges terribles de l'île de Coeur et l'île de Sein

|

Le mouvement des astres, l’immensité de l’univers, la grandeur de la terre,

la nature des choses, la force et le pouvoir des dieux immortels,

tels sont, en outre, les sujets de leurs discussions;

ils les transmettent à la jeunesse. »

|

Dès l’enfance, les jeunes des deux sexes reçoivent une éducation sacrée,

de caractère initiatique,

dont l’ouverture est marquée par le baptême, qu’ils reçoivent à 7 ans.

Garçons et filles s’immergent dans le bassin sacré que possèdent tous les villages.

Il s’agit souvent d’une source bouillonnante aux vertus miraculeuses.

On retrouve certains de ces bassins autour des sources bénites

qui jaillissent près des chapelles bretonnes ou vendéennes.

Puis vient l’âge ardu de l’étude orale, du chant, de l’art de guérir,

du moins pour ceux ou celles qui se destinent à devenir druide.

|

Les femmes sont admises à la fonction druidique,

pour la bonne raison qu’elles sont les plus puissantes dans le domaine magique :

leur matrice ouvre aux druidesses des pouvoirs et des horizons

que les mâles n’atteindront jamais.

|

druide

|

Le soleil, sous le nom de Bel ou Belen, fit naître les plantes salutaires

et présida à la médecine ;

Heus ou Hésus à la guerre ;

Teutatès ou Toutatis au commerce et à l’industrie ;

l’éloquence même et la poésie eurent leur symbole dans Ogmius,

armé comme Hercule de la massue et de l’arc,

et entraînant après lui des hommes attachés à des chaînes d’or et d’ambre

qui sortaient de sa bouche. »

On aura reconnu Zeus sous le nom de Tarann ;

Apollon sous le nom de Belen ;

Mars nommé Esus ;

Hermès-Mercure nommé Toutatis par les Gaulois.

Mais rien n’est si simple, ou plutôt tout le redevient si on se souvient que la plupart de ces dieux

sont connus sous plusieurs noms, selon les pays et les époques.

Ainsi Tarann ou Taranis est-il parfois Thor, dieu de la foudre lui aussi.

Belenos est Bel le Bélier, autre nom de Ram. …

|

La croix celtique montre les trois cercles concentriques des trois mondes des Gaulois …

|

 Après l’introduction du panthéon romain, la Gaule gallo-romaine

finit par mélanger ses dieux avec ceux de l’envahisseur.

|

Mais la vieille religion n’a pas disparu pour autant.

Les druides ont continué à régner presque sans partage sur les populations rurales

jusqu’à la révolution française.

Ces druides de l’ombre ne pratiquaient pas de sacrifice humain,

ne célébraient pas de messe noire, ne violaient pas d’enfant.

Ils étaient guérisseurs, passeurs de lumière, éveilleurs, et souvent aussi, alchimistes.

Traqués par l’Inquisition, menacés du bûcher,

ils ont appris à se cacher derrière la belle langue des Oisons,

qui est la langue verte des enfants de la Mère l’Oie,

des Oisons du Tour de France et du pèlerinage de Compostelle.

|

(Les Chroniques d’Arcturius)

|

Publié dans FRANCE | Pas de Commentaire »

ÊTRE FRANCAIS

Posté par qualita1 le 29 mars 2015

Image de prévisualisation YouTube

|

« Non, amis martiens, tout le monde n’est pas français !

Être français suppose une alchimie merveilleuse.

Être français, c’est être de langue française ;

« la langue française notre mère » est le merveilleux outil d’exercice de notre intelligence

et de découverte des « humanités ».

Un Français, c’est un Européen d’expression française.

*

Être français, c’est appartenir à une lignée qui vient du fond des âges.

Le peuple français demeure l’héritier des Gallo-Romains.

Selon le grand démographe Jacques Dupâquier,

la composition ethnique du territoire national

est restée quasiment inchangée jusqu’au début des années 1970.

*

Être français, c’est appartenir à une civilisation :

la civilisation européenne et chrétienne.

Être français, c’est partager la mémoire des poèmes homériques,

des légendes celtes, de l’héritage romain,

de l’imaginaire médiéval, de l’amour courtois.

Que l’on soit chrétien ou non, les valeurs chrétiennes du monde

sont un élément de l’identité française.

*

Être français, c’est partager une histoire, une mémoire ;

être français, c’est partager la fierté de la grande épopée nationale

de la Monarchie, de l’Empire et de la République. « La patrie, c’est la terre et les morts ».

*

Être français, c’est partager l’amour d’un territoire :

de ses terroirs différents, de ses paysages variés, de ses hauts lieux merveilleux.

*

Être français, c’est partager des musiques et des sons,

de la lyre à la cornemuse, du piano à la guitare,

de l’accordéon à l’orchestre symphonique.

*

Être français, c’est partager des goûts et des odeurs.

  Êtrefrançais, c’est partager à table des moments de bonheur.

*

Être français, c’est partager « Le désir de vivre ensemble ».

« Avoir des gloires communes dans le passé, une volonté commune dans le présent ;

avoir fait de grandes choses ensemble,

vouloir en faire encore, voilà les conditions essentielles pour être un peuple. » (Renan)

*

Être français, c’était hier allier la puissance et les arts ;

c’est aujourd’hui réussir la synthèse entre la performance technique

et un certain art de vivre,

qui laisse une place au beau, au léger et au sensible.

C’est cette voie que suivent aujourd’hui les cadres et ingénieurs français

partout dans le monde.

*

Être français, c’est une identité singulière

qui donne du sens dans le grand fracas du monde.

*

Bien sûr, les hommes et les femmes qui viennent d’autres mondes

peuvent devenir français culturellement s’ils veulent et parviennent à s’assimiler.

Mais ce n’est évidemment pas à eux de changer l’identité nationale !

*

« C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns.

Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races

et qu’elle a une vocation universelle.

Mais à condition qu’ils restent une petite minorité.

Sinon, la France ne serait plus la France.

Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche,

de culture grecque et latine et de religion chrétienne. » (Charles De Gaulle)

*

Écoutons aussi Renan :

« Le chant spartiate :

“Nous sommes ce que vous fûtes ;

nous serons ce que vous êtes”

est,  dans sa simplicité, l’hymne abrégé de toute patrie. » »

|

(Polemia)

|

Publié dans FRANCE | Pas de Commentaire »

URGENT : DEFENDRE NOTRE LAICITE

Posté par qualita1 le 7 mars 2015

LAICITE

|

Parce qu’il devient URGENT de défendre notre LAÏCITÉ

devant les montées communautaristes de toute nature,

malheureusement instrumentalisées et protégées par le gouvernement en place !

|

Défendre notre LAÏCITÉ

c’est défendre notre valeur fondamentale de

LIBERTÉ

et notre désir du BIEN VIVRE ensemble !

|

Texte d’une pétition

LAIC

|

« Hommes et femmes d’horizons philosophiques,

politiques et professionnels différents,

nous sommes inquiets de voir à quel point,

face à l’action engagée par diverses mouvances religieuses et politico-religieuses

pour attenter à la laïcité républicaine,

la réponse politique demeure faible.

|

Pour notre part, récusant autant ceux qui exploitent la défiance générale

pour accentuer la fracture sociale et identitaire,

que ceux qui rejettent toute analyse critique du multiculturalisme

dans le camp des « réactionnaires » ou des « intolérants »,

notre démarche vise à défendre et faire vivre la laïcité

sans blesser

mais dans la clarté et la fermeté, à trouver des solutions sans heurter mais sans faillir.

La laïcité — qui refuse les aspects politiques des religions

et laisse à ces dernières toute liberté dans la vie sociale sous régime de droit commun

— est globalement vécue dans notre pays comme une « tradition moderne »,

ce qui est parfois difficile à décrypter pour ceux venus d’ailleurs.

|

Or aujourd’hui, la laïcité comme principe politique,

code de vie collective et force morale,

est remise en question par divers mouvances et groupes religieux

qui rejettent « la démocratie des mécréants »,

la suprématie du droit civil sur les textes, à leurs yeux sacrés,

avec un usage maîtrisé des radios communautaires et d’internet.

|

Dans cet espace ainsi ouvert se rejoignent radicaux et orthodoxes

issus des trois religions monothéistes

pour exploiter à leur profit la crise ambiante,

remettant notamment en cause les acquis du long combat pour l’égalité des sexes

que l’on croyait clos et qui, à notre grande surprise, est à reprendre.

|

Notre propos n’est pas de nier l’existence d’une diversité ethnique,

religieuse, culturelle ou autres,

encore moins de réfuter le droit d’appartenir à telle ou telle communauté

à la condition, toutefois, que celle-ci ne verse pas dans le communautarisme

et reste ouverte sur l’extérieur,

qu’elle facilite le va-et-vient en pensées et en individus entre le dedans et le dehors.

|

Mais plus encore à la condition que, sachant indivisible notre République de citoyens,

chacun se reconnaisse dans un fonds commun en histoire,

en droits, en valeurs et en normes

dont la laïcité est l’une des plus éminentes.

Pour autant la laïcité n’est pas un dogme,

on a le droit de manifester des opinions anti-laïques,

mais on n’a aucunement le droit de transgresser les lois laïques votées par le Parlement.

|

Or depuis une trentaine d’années, des mouvements se développent dans notre société

qui semblent aller en sens inverse,

du fait d’une immersion des peuples dans la mondialisation avec perte des repères,

d’une circulation accentuée de populations poussées hors de leurs pays

par la misère, les révolutions et les guerres théocratiques,

fondamentalistes, interethniques et nationalistes.

|

Ont ainsi surgi des exigences en matière de rituels vestimentaires, alimentaires,

cultuels ou d’expression médiatique,

qui sont loin de correspondre toujours aux demandes réelles de populations hétérogènes

d’un point de vue économique et identitaire.

Certains pays ont expérimenté sur ce terrain une attitude permissive,

comme le Canada sous le couvert d’accommodements dits raisonnables,

avant de reculer face aux incohérences des revendications

et au risque d’un éclatement sociétal :

tribunaux rabbiniques ou islamiques,

jours fériés spécifiques à chaque religion,

révision multiforme des programmes scolaires,

pauses pour les prières sur les lieux de travail,

formation au multiculturalisme de la police et des médecins,

imposition de quotas pour certains recrutements et différents concours, etc.

Ces accommodements s’imposent quelquefois au niveau mondial avec,

depuis peu, l’autorisation du port du voile ou du turban sur les stades.

|

De plus en plus en France, le flou juridique en matière de laïcité,

doublé de l’indécision politique,

favorise au sein de nombreuses institutions publiques et privées

des « accommodements » mal vécus par une grande partie des professionnels et des usagers.

Face à ces confusions — qui alimentent les extrêmes —

ce sont aujourd’hui bien souvent les décisions prises par des acteurs de la société civile,

sans toujours le garant de la loi,

qui montrent courageusement la voie à suivre.

Ce fut ainsi le cas pour la crèche Baby-Loup comme pour l’entreprise Paprec, en Seine-Saint-Denis,

qui s’est dotée d’une charte de la laïcité,

acceptée à l’unanimité des 800 représentants de ses 4 000 salariés,

pour imposer un devoir de neutralité sur le lieu de travail

où coexistent des employés de 52 nationalités.

|

Pour accueillir l’altérité, un pays se doit d’être solide sur ses pieds,

confiant dans ses fondations, tout en étant capable, par ses structures d’accueil

et en fonction de ses capacités,

d’intégrer chacun sur la base de principes clairs expliqués et enseignés.

|

Il appartient aux politiques et aux institutions de transmettre cette laïcité,

qui reste par nature un formidable levier d’intégration

puisqu’elle permet de rassembler tous les citoyens

— et au-delà tous ceux qui vivent sur le territoire national —,

quelles que soient leurs origines religieuses ou ethniques,

qu’ils soient croyants ou non, sans la moindre distinction.

|

Tous les citoyens et les responsables,

quelle que soit leur sensibilité politique, sont concernés.

Or nombre d’entre eux ne réagissent plus sur ce terrain,

quand d’autres l’instrumentalisent d’un point de vue idéologique.

|

Entre autres raisons, les résultats des dernières élections municipales et européennes

ont durement sanctionné ce délaissement de nos valeurs

par nombre de ceux qui avaient à les faire vivre.

Ainsi de la laïcité. Il est grand temps de se ressaisir !

|

Publié dans FRANCE | Pas de Commentaire »

J’AIME MA FRANCE

Posté par qualita1 le 3 mars 2015

francejaime

|

« La France, je l’aime corps et biens, en amoureux transi, en amant comblé.

Je la parcours, je l’étreins, elle m’émerveille.

C’est physique.

Pour l’heure, c’est le plus beau pays du Monde,

le plus gracieux, le plus spirituel, le plus agréable à vivre.

En dépit de ses défauts, le peuple français a des réserves inépuisables

de vigueur, d’astuce et de générosité.

J’écris cela en toute connaissance de la déprime

qui périodiquement enténèbre nos compatriotes.

Ils ont une pente à l’auto-dénigrement, une autre au nihilisme.

Je suis français au naturel et j’en tire autant de fierté que de volupté.

J’ai pour ce vieux pays l’amour du preux pour sa gente dame,

du soudard pour la servante d’auberge,

de l’érudit pour ses grimoires,

du paysan pour son enclos,

du bourgeois pour ses rentes,

du croyant des hautes époques pour les reliques de son saint patron…

J’ai la France facile, comme d’autres ont le vin gai ;

je l’ai au coeur et sous la semelle de mes godasses.

Je suis français, ça n’a pas dépendu de moi et ça n’a jamais été un souci.

Ni une obsession.

Toujours un bonheur… »

|

(Denis Tillinac)

|

Publié dans FRANCE | Pas de Commentaire »

ROLE DE LA FRANCE

Posté par qualita1 le 16 janvier 2015

france1france

|

« C’est avec un coeur rempli d’amour que je vous écris ces mots.

La vague de terreur a frappé votre beau pays

et cette vague a des répercussions partout dans le monde.

La France a été choisie pour être le pays en Europe à rallumer la flamme,

le feu des Archives Akashiques

et pour répandre la Lumière d’Akasha à travers toute l’Europe.

Nous, les Maîtres, nous aimerions vous demander quelle est votre réaction émotionnelle

par rapport aux attaques survenues.

Comment réagissez-vous?

Restez-vous dans le coeur?

Vous tournez-vous vers la dévotion et la prière,

vous connectez-vous aux Archives Akashiques

et demandez-vous aux Maîtres d’envoyer briller leur lumière

dans le coeur et l’esprit de tous les Français?

Si vous n’êtes pas en train de faire cela,

alors à un certain niveau vous êtes en train de vous identifier avec la conscience de masse

et cela ne rend pas service, ni à vous ni au monde.

C’est le moment de se réunir dans le coeur, le mental et l’esprit.

C’est le moment d’être une seule énergie,

un seul amour dans l’énergie des Archives Akashiques.

Le peuple français est réuni, le peuple français est en train de réunir le monde,

et c’est une grande opportunité pour vous de laisser briller votre lumière,

pour accueillir votre puissance spirituelle personnelle en totalité

et pour être la Lumière dont la France et le monde ont besoin pendant ces temps critiques.


Souvenez-vous, il s’agit d’énergie!

Et l’énergie influence les champs électromagnétiques de la terre ;

cela a été prouvé scientifiquement,

instillez de l’amour, de la paix, de la tolérance et de la compassion dans ce champ,

et tel sera ce que ce champ rayonnera vers le monde.

|

Chaque jour marchez en pleine conscience ;

restez avec la paix et la non-violence envers et malgré tout.

Permettez à votre lumière de briller,

et soyez l’être humain magnifique que vous êtes destiné à être,

et avec cette contribution,  vous faites de la France, du monde,  un meilleur endroit.

|

(Ernesto)

|

Publié dans FRANCE | Pas de Commentaire »

FRANCE = TERRE CELTIQUE

Posté par qualita1 le 11 septembre 2014

Image de prévisualisation YouTube

|

Au moment où certains barbares et barbaresques

veulent porter estocade à notre civilisation occidentale,

il serait bon de se rappeler que notre France

s’est construite sur le terreau du Monde Celte

dont l’origine se situe entre 2000 et 1200 avant JC

et que nous portons en nous cet héritage, qu’on le veuille ou non.

|

Le territoire « France » cache en son sein, en son âme,

le peuple celtique des origines !

Retrouver sa force, sa vaillance, sa bravoure,

 son profond Respect pour Dame Nature,

et son désir farouche de Liberté,

serait des plus adéquat en ce moment !

|

Il est communément admis que la civilisation celtique s’épanouit en Gaule 

à partir du  5ème siècle avant JC 

Les Gaulois y représentaient l’ensemble des peuples celtes. 

Ils se nommaient eux-mêmes Celtes ou Celtae.

|

Pour faire court … pendant des siècles les gaulois « celtiques » s’épanouissent

d’une culture riche, vivante et respectueuse de la Nature et des êtres vivants.

Vinrent les romains, prit d’une folie de conquérir et de piller le monde à tout va,

qui déferlent avec leurs hordes guerrières.

L’empire détruit tout sur son passage

et s’empresse, là où il a gagné, de transformer le gallois en romain,

l’homme de la Terre en l’homme de la ville, du commerce et de l’argent.

L’empire installe une administration bureaucratique , 

histoire  de mieux surveiller et régenter la population,

et peu à peu installe aussi ses dieux à la place des dieux celtiques.

Notre administration vient de là.

Notre religion chrétienne aussi.

(Eh oui ce n’est pas Jésus qui a voulu la religion chrétienne !)

Toutes deux ont été créées afin de mieux régenter et surveiller la population,  en somme !

|

Quand vint le temps de l’essoufflement de l’empire romain,

vint le temps des hordes « germaniques.

Au départ, l’empire dû se servir du renfort des mercenaires germains

pour pallier au manque de soldats romains

qui, eux, en étaient venu à préférer  la vie plus facile de citadin « oisif »

plutôt que celle de citoyen « combatif ».

Marre de toujours être obligé de faire la guerre,  on peut les comprendre !

|

Peu à peu, les germains,  en vinrent à combattre pour leurs propres intérêts

et à grignoter l’empire romain qui s’effritait sérieusement,

déjà trop miné de  l’intérieur.

De leurs guerres de pouvoir à leurs guerres de territoires

ils gagnent peu à peu le terrain « Gaule romaine »

et finissent par le remplacer par le terrain  « franc ».

|

Vers 1204 le mot « Francia »  naitra !

En 2014 le mot France doit renaître !

Tout est dit.

|

Que la valeur de nos ancêtres retrouvent  donc le chemin de nos veines !

Nous sommes issus d’un peuple  fier et courageux et ingénieux …

On en a fait un peuple pleutre, larvaire, oisif  et dépendant des autres  …

Retrouvons  un nouveau souffle à notre devenir !

Çà urge !

|

Publié dans FRANCE | Pas de Commentaire »

REFLEXION SUR LA FRANCE

Posté par qualita1 le 5 septembre 2014

patrie

|

« N’est-il pas évident que le symbole de la Patrie

doit contenir les idéaux essentiels des hommes qui on fait celle-ci

et assurent sa pérennité ? »

|

« La France ne confond-elle pas aujourd’hui la Patrie et la République ? »

|

« Sous prétexte de ne pas envenimer les haines, les jalousies et les querelles,

on  s’interdit d’en rechercher les causes réelles

donc de pouvoir les réduire,

et l’on se retrouve tout bêtement plongé dans la lutte des classes,

en attendant la guerre civile »

|

(Pierre Lance)

|

Publié dans FRANCE | Pas de Commentaire »

14 JUILLET revolution

Posté par qualita1 le 14 juillet 2014

REVOL

|

« La grande révolution dans l’histoire de l’homme,

passée, présente et future,

est la révolution de ceux qui sont résolus à être l ibres. »

|

(J F Kennedy)

|

« La vraie révolution c’est quand les rôles changent

et pas seulement les titulaires. »

|

(G Cesbron)

|

« Lorsqu’une révolution est accomplie dans les moeurs,

elle ne tarde guère à se traduire dans les lois. »

|

(E About)

|

« L’émeute c’est quand le populaire est battu :

tous des vauriens !

La révolution c’est quand il est le plus fort :

tous des héros !

|

(V Sardou)

|

« Chaque révolution s’évapore

en laissant derrière elle le dépôt d’une nouvelle bureaucratie. »

|

(Kafka)

|

Publié dans FRANCE | Pas de Commentaire »

1234
 

ah... et c'est quand que ça... |
régime, chats et doctorat |
skyblog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | moi, ma vie, mes kilos en t...
| mon univer
| Nelly et Tony