• CHOISISSEZ VOTRE VIE

    CHOISISSEZ VOTRE VIE

    "VOUS ÊTES SUR TERRE

    POUR RAYONNER

    VOTRE VIE"

  • SOURIEZ à la VIE

    SOURIEZ à la VIE

  • CHASSEZ LE NEGATIF

    CHASSEZ LE NEGATIF

  • RESPECTEZ LA NATURE

    RESPECTEZ LA NATURE

  • RESPECTEZ LES ANIMAUX

    RESPECTEZ LES ANIMAUX

  • RESPECTEZ LES HUMAINS

    RESPECTEZ LES HUMAINS

  • PENSEZ POSITIF

    PENSEZ POSITIF

  • APPRENEZ LE MEILLEUR

    APPRENEZ LE MEILLEUR

  • DEVENEZ QUELQU’UN DE BIEN

    DEVENEZ QUELQU’UN DE BIEN

  • REPLACEZ-VOUS DANS L’UNIVERS

    REPLACEZ-VOUS DANS L’UNIVERS

  • PREPAREZ-VOUS AU « CONTACT »

    PREPAREZ-VOUS AU « CONTACT »

  • SOYEZ VOTRE BONHEUR

    SOYEZ VOTRE BONHEUR

  • QUALITA1

    qualita1

  • Catégories

  • Archives

  • TON AVENIR

    avenir

    "L'AVENIR DÉPEND

    DE CE QUE NOUS FAISONS

    DANS LE PRÉSENT."

    (Gandhi)

  • TON DEVOIR

    TON DEVOIR

    "IL FAUT FAIRE SON DEVOIR

    SANS SE SOUCIER

    DE L'OPINION

    DES AUTRES."

    (Gandhi)

  • TA FOI

    TA FOI

    "NE LAISSE JAMAIS

    UNE MAUVAISE PÉRIODE

    TE FAIRE CROIRE

    QUE TU AS

    UNE MAUVAISE VIE."

  • TA FORCE

    TA FORCE

    "CELUI QUI SOURIT

    AU LIEU DE S"EMPORTER

    EST TOUJOURS

    LE PLUS FORT."

  • TON RESPECT

    001

    "TOUT EST VIE

    SUR CETTE TERRE.

    RESPECTER LA TERRE

    C'EST RESPECTER LA VIE."

VERS LE CHAOS

Posté par qualita1 le 24 février 2015

CHAOS

|

« Demain dans 40 ans, nous serons 9 milliards.

Or le nombre de sièges aura diminué

(à cause des effets du réchauffement climatique,

la perte des étendues cultivables,

et la rareté de l’eau).

Nous aurons donc 9 personnes pour 2.5 sièges.

Si nous jouons à la chaise musicale que nous connaissons,

le jeu va devenir une guerre

car ceux qui ne sont pas assis sont plus nombreux que ceux qui sont assis.

Il faut inventer un nouveau jeu où tout le monde doit s’asseoir.

Comment ?

Ceux qui sont assis, ont des genoux sur lesquelles peuvent s’asseoir 4 autres.

Ces 4 nouveaux assis ont deux genoux sur lesquelles peuvent s’asseoir les 3 derniers.

Tout le monde est assis :

c’est de la coopétition.

C’est à dire de la coopération dans la compétition.

Comment est ce possible ?

L’enjeu est la survie de l’humanité,

et pas la survie de l’individu.

Si nous ne revenons pas à une philosophie qui rend supérieure l’intérêt collectif,

nous allons vers le chaos social et politique.

Si nous ne réussissons pas, la question suivante va apparaître :

Qui a le droit de vivre ?

C’est à dire que nos sociétés démocratiques deviendront des dictatures

qui développeront de nouvelles discriminations

(l’âge ? le quotient intellectuel ? l’utilité opérationnelle dans la société ? la santé ? ).

C’est aujourd’hui que nous devons penser et réussir demain. »

|

(Anne pour Terre sacrée)

|

Publié dans PROBLEME SOCIETE | Pas de Commentaire »

NOTRE PLANETE EST A BOUT

Posté par qualita1 le 22 février 2015

sos

|

« Nous sommes tous des êtres humains,

il n’y a qu’une seule espèce humaine.

Cette espèce humaine doit maintenant s’unir.

S’unir pour revenir à la vision du « bien vivre ».

Parions sur un projet de solidarité si nous voulons continuer à vivre

sur cette terre, sur cette planète.

Je parle en tant qu’Indien et ce que je vois c’est que très bientôt

tout ceci va s’effondrer si nous ne cessons pas d’être égoïstes.

Nous devons nous défaire de nos vaines convoitises,

de nos idées d’un pouvoir qui ne fait qu’opprimer.

Si nous y parvenons, nous avons encore de bonnes années devant nous pour respirer.

C’est quand nous voulons nous approprier des biens de la planète que tout s’effondre.

Et c’est pour cela que je veux dire au monde entier,

aux sages, aux intellectuels, aux politiques,

qu’ils ne peuvent plus rester à se taire, qu’ils doivent faire sortir la vérité.

Ils doivent dénoncer que notre planète est à bout, qu’elle n’a plus de patience.

Je crois que nous, les êtres humains, ne pouvons pas nous haïr.

La haine ne conduit qu’à la violence.

Nous n’aspirons qu’à la paix et à la liberté, et cela n’a pas de prix. »

|

(Alberto Pizango)

|

Publié dans PROBLEME SOCIETE | Pas de Commentaire »

NE JAMAIS OUBLIER LA SHOAH

Posté par qualita1 le 3 février 2015

shoahvarsovie

|

« Le terme Shoah  (hébreu : השואה, « catastrophe »)

désigne

l’extermination par l’Allemagne nazie des trois quarts des Juifs de l’Europe occupée,

soit les deux tiers de la population juive européenne totale

et environ 40 % des Juifs du monde,

pendant la Seconde Guerre mondiale ;

ce qui représente entre cinq et six millions de victimes selon les estimations des historiens.

Ce génocide des Juifs constituait pour les nazis « la Solution finale à la question juive »

|

 

 «Poème : Les fleurs du bien»

« Ils sont tombés, ne sachant trop pourquoi?

Vieillards, femmes et enfants,

dans le mépris d’une idéologie, assoiffée de sang !

Ils étaient coupables d’être différents.

Leurs vies valaient elles moins cher, qu’un sicle d’argent?

Rendus esclaves de la folie meurtrière,

d’un parti sanguinaire,

voué au culte suprême d’un tyran,

faisant fi de toute vie à ses yeux inutile,

non issue de la sélection d’une race supérieure.

Le funeste destin de ces Êtres résignés,

menés à l’abattoir, car ayant le malheur de ne point naître du bon coté.

Mon cœur est le cimetière de la mémoire

de millions de disparus!

Que chacun d’entre-nous ait parfois une pensée, pour ces pauvres meurtris,

anéantis sans porte de Salut.

Ceux qui échappèrent à ces flots de destruction,

repartirent en leur Terre,

depuis des décennies laissée à l’abandon !

D’un désert aride, sortirent de leurs mains, villes et végétations.

En une journée, ils devinrent une Nation

reconnue par toute l’opinion. »

(P Kremer)

|

shoah3   1389.2 Holocaust B|

|

« Ils étaient des milliers … ils étaient vingt et cent …

ils se croyaient des hommes … n’étaient plus que des nombres … »

|

Image de prévisualisation YouTube

|

(Nuit et brouillard- Jean Ferrat)

|

« Là ou on brûle des livres, on fini par brûler des hommes »

  (Heinrich Heine)

|

                               

 

 

Publié dans PROBLEME SOCIETE | Pas de Commentaire »

FIN DU MONDE MUSULMAN

Posté par qualita1 le 26 janvier 2015

samad

|

Pour essayer de comprendre ce qui se passe aujourd’hui avec le monde musulman …

Extraits d’un article passionnant !

|

« Hélios d’Alexandrie a traduit de l’arabe cet article paru le 1er décembre 2010

dans le journal Al Marsd au sujet d’un livre du politologue allemand d’origine égyptienne,

Abdel-Samad.

Abdel-Samad avait prédit, avant le déclenchement des révolutions arabes,

l’effondrement du monde musulman sous le poids d’un islam

incapable de prendre le virage de la modernité,

et l’immigration massive vers l’Occident qui s’en suivrait.

|

L’Occident a intérêt à soutenir les forces laïques et démocratiques dans le monde musulman.

Et chez nous, il faut encourager la critique de l’islam

au lieu de la réprimer sous prétexte de discours de haine.

En apaisant les islamistes et en accommodant leurs demandes obscurantistes

dans nos institutions,

on ne fait que retarder un processus qui serait salutaire pour les musulmans eux-mêmes,

et pour l’humanité.

|

… Fort de sa connaissance de la réalité du monde islamique, le professeur Abd el Samad

en est venu à cette vision pessimiste.

L’arriération intellectuelle, l’immobilisme économique et social,

le blocage sur les plans religieux et politiques

sont d’après lui les causes principales de la catastrophe appréhendée.

Ses origines remontent à un millénaire et elle est en lien avec l’incapacité de l’islam

d’offrir des réponses nouvelles ou créatives pour le bénéfice de l’humanité en général

et pour ses adeptes en particulier.

|

À moins d’un miracle ou d’un changement de cap aussi radical que salutaire,

Abd el Samad croit que l’effondrement du monde islamique

connaîtra son point culminant durant les deux prochaines décennies.

L’auteur égyptien a relevé plusieurs éléments lui permettant d’émettre un tel pronostic :

Absence de structures économiques assurant un réel développement

Absence d’un système éducatif efficace

Limitation sévère de la créativité intellectuelle …

|

L’auteur ne ménage pas ses critiques à l’égard des musulmans 

«Ils ne cessent de se vanter d’avoir transmis la civilisation grecque et romaine aux Occidentaux,

mais s’ils étaient vraiment porteurs de cette civilisation pourquoi ne l’ont-ils pas préservée,

valorisée et enrichie afin d’en tirer le meilleur profit ?»

|

Et il pousse le questionnement d’un cran :

«Pourquoi les diverses cultures contemporaines se fécondent mutuellement

et s’épanouissent tout en se faisant concurrence,

alors que la culture islamique demeure pétrifiée

et hermétiquement fermée à la culture occidentale qu’elle qualifie et accuse d’être infidèle?»

|

Et il ajoute : «le caractère infidèle de la civilisation occidentale

n’empêche pas les musulmans de jouir de ses réalisations et de ses produits,

particulièrement dans les domaines scientifiques, technologiques et médicaux.

Ils en jouissent sans réaliser qu’ils ont raté le train de la modernité

lequel est opéré et conduit par les infidèles sans contribution aucune des musulmans,

au point que ces derniers sont devenus un poids mort pour l’Occident

et pour l’humanité entière.»

|

L’auteur constate l’impossibilité de réformer l’islam tant que la critique du coran,

de ses concepts, de ses principes et de son enseignement demeure taboue ;

cet état de fait empêche tout progrès, stérilise la pensée et paralyse toute initiative.

|

S’attaquant indirectement au coran.

l’auteur se demande quels changements profonds peut-on s’attendre de la part

de populations qui sacralisent des textes figés et stériles

et qui continuent de croire qu’ils sont valables pour tous les temps et tous les lieux.

|

Ce blocage n’empêche pas les leaders religieux de répéter avec vantardise et arrogance

que les musulmans sont le meilleur de l’humanité,

que les non-musulmans sont méprisables et ne méritent pas de vivre !

L’ampleur de la schizophrénie qui affecte l’oumma islamique est remarquable.

|

L’auteur s’interroge : «comment l’élite éclairée dans le monde islamique et arabe

saura-t-elle affronter cette réalité ?

Malgré le pessimisme qui sévit parmi les penseurs musulmans libéraux,

ceux-ci conservent une lueur d’espoir qui les autorise à réclamer qu’une autocritique se fasse

dans un premier temps avec franchise, loin du mensonge,

de l’hypocrisie, de la dissimulation et de l’orgueil mal placé.

Cet effort doit être accompagné de la volonté de se réconcilier avec les autres

en reconnaissant et respectant leur supériorité sur le plan civilisationnel

et leurs contributions sur les plans scientifiques et technologiques.

Le monde islamique doit prendre conscience de sa faiblesse

et doit rechercher les causes de son arriération,

de son échec et de sa misère

en toute franchise afin de trouver un remède à ses maux.

|

Le professeur Abd el Samad ne perçoit aucune solution magique

à la situation de l’oumma islamique tant que celle-ci restera attachée à la charia qui asservit,

stérilise les esprits, divise le monde entre croyants musulmans et infidèles non-musulmans ;

entre dar el islam et dar el harb (les pays islamiques et les pays à conquérir).

|

L’auteur croit qu’il est impossible pour l’oumma islamique de progresser et d’innover

avant qu’elle ne se libère de ses démons,

de ses complexes, de ses interdits

et avant qu’elle ne transforme l’islam en religion purement spirituelle

invitant ses adeptes à une relation personnelle avec le créateur

sans interférence de la part de quiconque fusse un prophète,

un individu, une institution ou une mafia religieuse

dans sa pratique de la religion ou dans sa vie quotidienne. …

|

Hamed Abd el Samad est la cible d’une fatwa de mort émise par un religieux égyptien. …

|

Rachid: Je suis heureux que vous ayez accepté l’invitation du programme

« Question audacieuse »

malgré les problèmes que cet entretien pourrait vous causer

avec nos frères du monde musulman.

Qu’est-ce qui vous a convaincu d’apparaître sur un canal télévisé qui promeut le christianisme,

alors que vous n’êtes pas chrétien et que vous ne professez aucune religion?

Hamed Abd el Samad: Je n’ai aucun problème à échanger avec tout être humain

sauf certaines exceptions: ceux qui tuent,

ceux qui incitent au meurtre et ceux qui font preuve de racisme.

Je parle avec toutes sortes de gens,

dès lors qu’il s’agit pour moi d’exposer mes idées

et que mon interlocuteur accepte de répliquer avec les siennes.

Comme vous l’avez précisé je ne suis pas chrétien,

je suis même critique à l’égard du christianisme et de la pensée religieuse,

mais je n’éprouve aucune gêne à discuter avec toute personne

qu’elle soit croyante ou non, tant qu’elle ne cherche pas à m’imposer ses idées.

|

Je suis d’avis qu’il est préférable de discuter en privilégiant la raison, je prends un exemple:

peu importe pour moi ce que Mahomet a dit ou ce qui a été écrit dans le coran,

ce qui m’intéresse avant tout c’est ce que le musulman d’aujourd’hui

fait avec ces paroles et de quelle façon il les intègre dans sa vie.

Comment il les met en pratique,

s’il cherche à me les imposer, à me forcer d’y croire,

et si je n’y crois pas à me traiter de mécréant (kafir) et s’il les utilise pour me châtier…

|

La civilisation c’est la capacité des gens à assimiler le nouveau,

c’est aussi la possibilité que certaines choses qui relèvent du bon sens soient admises

sans que l’on ait besoin de les inscrire dans des lois ou dans les constitutions,

comme le respect des croyances.

Ce à quoi vous croyez et ce à quoi je crois, c’est l’affaire de personne,

la couleur de votre peau, vos origines…

Vous êtes un être humain, je le suis tout autant,

c’est sur cette base que nous établissons nos relations. …

|

La laïcité ne s’immisce pas dans les convictions des gens,

elle empêche de mêler la politique à la religion,

et par le fait même elle protège et la politique et la religion.

Nous vivons dans les sociétés pluriconfessionnelles et multiethniques,

tant en occident que dans le monde arabe.

Si chacun insiste pour que sa religion encadre la société

et devienne la source principale de la législation,

il ne sera pas possible d’éviter la guerre civile.

Si vous cherchez les lieux où les différentes religions cohabitent en paix,

vous les trouverez en occident.

Chrétiens musulmans juifs et athées jouissent des mêmes droits,

et l’État, fort de sa neutralité, se tient à égale distance de toutes les croyances. …

|

Hamed Abd el Samad: C’est la notion d’absolu qui pose problème.

Moi je vois que l’islam est une religion qui a pris du retard,

je veux dire que l’islam avait du retard au moment où il est apparu,

il était en retard de six cents ans sur le christianisme.

Le christianisme a passé par de nombreuses étapes violentes,

avant le mouvement des Lumières il a traversé des périodes sombres

que les chrétiens eux-mêmes reconnaissent.

Tant que la religion domine l’État, la liberté et la démocratie sont impossibles.

Je suis d’avis que l’islam traverse actuellement son moyen-âge,

un peu comme le christianisme aux 14e et 15e siècles. …

|

Pour en revenir à ma conférence, j’ai comparé le nazisme au mouvement des Frères musulmans

sur le chapitre des idées et des méthodes de gouvernement.

Leur propension à créer des divisions au sein de la société,

le suprématisme religieux d’un côté et le suprématisme racial de l’autre,

les chemises brunes nazies et les milices des Frères musulmans,

leurs modes opératoires, leur idéologie de l’exclusion etc.

Le fascisme exclut l’autre, rejette l’opinion contraire et liquide les opposants. …

Les religieux se sont déchainés contre moi :

« nous ne sommes pas fascistes, ce n’est pas vrai et c’est pourquoi nous allons te tuer! »

Autrement dit ils ne sont pas fascistes, ils n’excluent personne,

ils ne tuent personne, mais ils me tueront pour avoir exprimé mon point de vue! …

|

… pour que l’étudiant musulman ne perde pas son identité,

il se sent obligé de s’imaginer plus grand que dans la réalité.

C’est l’inflation de soi et de l’Histoire islamique,

c’est l’occultation des défauts de la culture et des erreurs de l’Histoire islamiques.

Non content de se glorifier, il part à la chasse des erreurs et des défauts d’autrui.

Malheureusement cela fait perdre à plusieurs étudiants

et chercheurs musulmans l’occasion d’acquérir la liberté d’esprit.

Ils se barricadent dans une prison mentale croyant défendre leur religion,

leur identité ou leur appartenance.

Rachid: D’où vient ce phénomène? …

Hamed Abd el Samad: La société composée d’immigrants a une sensibilité à fleur de peau.

Quand je vivais en Égypte j’étais musulman et je ne sentais pas le besoin

de le prouver ou de l’exhiber.

Quand on quitte son pays, la société dans laquelle on a choisi de vivre

devient pour nous un miroir qui reflète notre image véritable.

Le miroir est cruel parce qu’on s’y voit tout nu, l

es défauts, les manquements et les erreurs nous sont ainsi dévoilés.

La société d’accueil nous révèle les défauts et les manquements de notre civilisation,

de notre culture et de notre façon de penser.

Elle nous oblige à prendre un temps d’arrêt pour faire face à la réalité.

L’expérience est pénible et ceux qui sont capables de l’endurer ne sont pas légion.

Quoi faire pour éviter cette confrontation avec soi?

Briser le miroir et cacher sa nudité avec tout ce qui nous tombe sous la main.

|

Autre point: les sociétés islamiques possèdent dans leur structure

une forme de surveillance collective.

Nul ne peut s’adonner à un interdit, sans qu’un proche ou un voisin

ne le surprenne en flagrant délit et sans qu’on lui impose un châtiment.

À l’étranger le musulman devient lui-même son propre surveillant,

s’il transgresse un interdit, s’il goûte aux fruits défendus offerts par la société,

sexe, alcool, divertissements etc. il commence à se faire des reproches

et à ressentir de la honte et du remord.

Ce remord est une souffrance qui exige un traitement.

C’est dans l’apprentissage de la liberté que se trouve le traitement le plus sain:

comment parvenir à l’équilibre dans la vie sans se faire du tort et sans nuire aux autres.

L’autre solution consiste à régresser dans la religion à travers le fondamentalisme et la violence.

Ceux, et ils sont nombreux, qui fuient la mosquée et transgressent les interdits,

y reviennent plus tard et deviennent plus extrémistes qu’au début. …

|

Ce que nous appelons l’islam politique est né du fantasme

qu’un jour nous parviendrons à dominer le monde en maîtres.

L’islam politique respire artificiellement grâce à deux facteurs:

l’argent du pétrole et la haine de l’occident;

mais il n’a aucun projet pour rendre la civilisation islamique féconde. …

|

La chute du monde islamique est imminente, c’est ce que Hamed Abd el Samad a prédit en 2010

et c’est ce qui est en train de se dérouler sous nos yeux.

Il s’agit toutefois d’une chute au ralenti qui s’étirera sur vingt ou trente ans.

Elle a, sans qu’on s’en aperçoive, débuté en Somalie et au Soudan;

ce sont les nations les plus fragiles et les plus désorganisées qui ont pris la tête du peloton.

Mais d’autres récemment ont suivi, la Lybie, la Syrie, l’Irak et jusqu’à un certain point l’Égypte,

récemment libérée des griffes des Frères musulmans,

et la Tunisie dont le destin est encore mal assuré.

L’effondrement du monde islamique c’est aussi, et surtout, l’effondrement de l’islam politique

et de l’idée de califat, rêve désormais irréalisable pour certains,

mais cauchemar pour tous les autres. …

|

Rachid: Laissez-moi vous poser cette question qui est au cœur de notre entretien:

Qu’entendez-vous par la chute du monde islamique? L’islam va-t-il disparaître?

Hamed Abd el Samad: Non! Il y a environ un milliard et demi de musulmans,

nul ne peut prétendre qu’ils vont disparaître.

Je m’attends plutôt à un changement radical quand la « respiration artificielle »

s’arrêtera avec la panne des respirateurs.

Elle surviendra dans une trentaine d’années, avec le tarissement des puits de pétrole en Arabie.

Dans trente ans si nous n’avons pas élaboré un protocole de coopération avec l’occident…

Rachid: Vous vous attendez à ce qu’il ne reste plus de pétrole dans trente ans?

Hamed Abd el Samad: Les réserves de pétrole seront épuisées

et le monde s’oriente vers des alternatives au pétrole: l’énergie solaire, l’énergie éolienne.

Le monde veut développer ses propres ressources en énergie

et ne veut plus dépendre de cette région qu’on appelle le Moyen-Orient,

qui ne lui apporte que des problèmes et des conflits.

Donc les réserves de pétrole du Golfe arabo-persique seront épuisées

et cela signifie que des catastrophes guettent les pays pétroliers

s’ils n’ont pas appris à développer leur économie par d’autres moyens

que l’exportation de la ressource pétrolière.

Rachid: Ils dépendent même de la main-d’œuvre étrangère pour à peu près tout.

Hamed Abd el Samad: L’idéologie alimentée par l’argent du pétrole piquera du nez,

de la même façon que les manifestations en appui aux frères musulmans en Égypte

se sont arrêtées, par manque d’argent.

Quand la source de financement est tarie, l’enthousiasme diminue et les gens restent à la maison.

Le même phénomène s’est produit au moment des élections.

Donc le premier facteur, l’argent, quittera la scène.

Le second facteur, la haine de l’occident ne pourra pas se maintenir:

nous ne pouvons pas témoigner de l’hostilité envers l’occident et ses valeurs éternellement,

d’autant plus qu’il est notre voisin et qu’il détient l’expertise et le know how

dont nous avons besoin pour faire évoluer nos sociétés.

La haine nuit davantage à celui qui hait qu’à celui qui est l’objet de la haine.

Notre haine de l’occident ne lui a pas nui beaucoup,

objectivement elle a été bien plus nuisible pour nous.

|

Nous avons établi l’éducation et l’instruction sur la détestation des occidentaux,

nos jeunes ont investi énormément d’énergie dans la haine,

sans résultats par ailleurs, parce que cette haine n’atteint pas sa cible

et ne peut rien contre elle. …

|

… les jeunes veulent connaître les dessous et le pourquoi des choses,

ils n’acceptent pas qu’on leur impose de ne pas poser de questions.

La génération internet met au défi les « Grandes Certitudes ».

Rachid: On ne peut plus leur dire: « Allah et son prophète en savent plus que nous! »

Hamed Abd el Samad: Ce n’est plus possible, on ne peut non plus leur mettre sous le nez

le verset du coran qui dit:

 » ne posez pas de questions sur des choses, la connaissance desquelles vous causera du tort… »

Non elle ne nous causera pas du tort …

À présent les jeunes ont adopté cette logique,

cela ne les amènera pas nécessairement à perdre la foi,

ce qu’ils risquent de perdre c’est la composante d’hostilité dirigée contre l’autre.

Et si cela ne se passe pas ainsi ce sera la catastrophe. …

|

Car celui qui hurle au nom de son dieu dans les ruelles ou à travers les écrans,

l’a perdu depuis longtemps dans son for intérieur. 

Les gens voient les islamistes hurler, gesticuler,

menacer et user de violence

et ils trouvent que ce sont là des signes qui ne trompent pas de la force de l’islam politique.

Tel n’est pas le cas, ce sont plutôt des signes de sa faillite…

Des signes de faillite.

Le fort ne crie pas, c’est le faible, celui qui refuse de reconnaître sa faiblesse et sa défaite,

celui-là se plaît à crier.

Cela ne veut pas dire qu’il n’est pas dangereux, au contraire,

il est même très dangereux parce qu’il se trouve dans la phase terminale du désespoir.

Même constatation au sujet des signes religieux externes qui se répandent un peu partout,

ils sont un signe de faiblesse et la preuve que les musulmans refusent de reconnaître

la crise dans laquelle ils sont plongés.« 

|

Article complet à lire sur :

http://www.arcturius.org/chroniques/un-universitaire-egyptien-predit-leffondrement-du-monde-musulman/

|

Publié dans PROBLEME SOCIETE | Pas de Commentaire »

PROTEGEONS NOS TRADITIONS

Posté par qualita1 le 18 janvier 2015

creche

|

Réflexion  sur les crèches que certains voudraient interdire au Canada.

Même aberration en France !

|

Texte pertinent de Mathieu Bock-Coté

|

« Et ça recommence.

Suite aux plaintes de membres de « communautés culturelles » (lesquelles?),

l’hôpital d’Ottawa a décidé d’en finir avec la crèche de Noël.

Elle offusquerait les minorités religieuses issues de l’immigration

et trahirait la prétention diversitaire du Canada,

en l’ancrant visiblement dans une civilisation marquée par l’héritage dominant du christianisme.

La grande entreprise engagée par le multiculturalisme doit se poursuivre:

il faudrait libérer le pays de son héritage fondateur,

vider l’espace public des traditions qui l’encombrent

et créer ici une société indifférente à son passé,

ou alors ne le reconnaissant que pour mieux s’y arracher.

|

Pour justifier cette entreprise, on nous dit,

et pour être franc, on nous répète jusqu’à l’exaspération

que nous sommes tous des immigrants.

Il y en aurait des moins récents que d’autres, mais c’est tout.

Pourquoi, dès lors, l’identité de certains serait-elle privilégiée dans le domaine public?

Elles seront toutes mises sur le même pied, ce qui est une manière, on l’aura compris,

de déboulonner au nom de la justice sociale tous les symboles de la société d’accueil.

On les abattra au nom de la lutte contre les discriminations,

qui justifie aujourd’hui un nombre incalculable de sottises.

L’immigrant ne doit pas s’intégrer à la société d’accueil:

c’est cette dernière qui doit se transformer pour faire droit à la diversité.

|

Mais c’est évidemment faux: nous ne sommes pas tous des immigrants.

La seule manière de croire le contraire, c’est d’abolir l’histoire,

d’extraire chaque société de son héritage fondateur

et de transformer les citoyens en nomades errants

dans l’empire mondialisé des droits de l’homme et du marché.

Ce serait un monde de déracinés hagards, condamnés à l’errance, à l’insignifiance.

|

Dans cet univers froid, il n’y aurait plus de pays, liés à une culture,

un peuple, une histoire,

mais simplement des territoires administratifs logeant des populations

théoriquement interchangeables,

appelées à se dissoudre dans le modèle universel du citoyen du monde,

à l’identité strictement individuelle.

La culture historique d’un peuple est un obstacle à ce monde

qu’on souhaitera régulé seulement par les chartes de droits,

comme si elles représentaient le point culminant d’une civilisation éclairée.

|

Que faire alors?

Urgemment, il faut cacher la culture de la société d’accueil, il faut la dissimuler,

comme si sa seule présence était de trop

et les grandes fêtes religieuses qui ponctuent le calendrier seront particulièrement visées.

La guerre contre Noël s’inscrit dans cet état d’esprit :

c’est moins la crèche comme symbole religieux, qu’on cherche à éradiquer

(sauf pour certains vétérans de l’anticléricalisme en retard d’une époque

et occupés à mener les batailles d’hier),

que la crèche en tant que symbole de la religion majoritaire,

en tant que symbole de la société d’accueil.

C’est la crèche comme symbole d’une nation fondatrice,

qui tarde à se reconnaître comme communauté culturelle parmi d’autres.

En la retirant, on espère rééduquer la nation d’accueil.

|

Du moins, c’est l’idéal.

Car d’ici là, chaque peuple conserve la vilaine habitude de croire qu’il est encore chez lui

et qu’il est en droit d’habiter l’espace public,

de l’humaniser en y semant partout les traces de son expérience historique,

en y accrochant des symboles qui seront autant de repères identitaires.

Car les peuples ne sont pas des associations d’individus arbitraires

liés strictement par des règles juridiques et un système administratif.

Il s’agit de réalités historiques et culturelles profondes,

qui développent au fil du temps un sentiment d’appartenance

qui prend la forme d’une identité collective.

|

Évidemment, ils évoluent.

Mais on ne peut sans les blesser mortellement oblitérer ce qu’ils sont intimement.

Nul besoin d’être pratiquant ou croyant pour tenir aux symboles chrétiens,

qui sont tout autant de manière de désigner une part de notre identité nationale

et civilisationnelle à laquelle nous avons de plus en plus difficilement accès.

Ils prennent encore plus de valeur, d’ailleurs, à un moment où Noël

est victime d’un consumérisme foudroyant.

Il ne s’agit pas de rechristianiser notre société artificiellement,

mais d’empêcher sa déchristianisation maniaque.

Et il ne s’agit pas de défendre coute que coute toutes les traces du christianisme

dans le domaine public,

mais de stopper ceux qui veulent les démanteler

au nom d’un effacement de soi vu comme l’expression culminante de l’ouverture à l’autre.

|

Il y a dans chaque pays un peuple qui est déjà là,

et le traiter comme une simple vague d’immigration antérieure,

c’est manquer du respect le plus élémentaire à son endroit.

|

Celui qui arrive dans une société, à la manière d’un immigrant ou d’un réfugié,

ne devrait-il pas faire l’effort d’en accepter la culture

et d’en accepter les grandes références,

plutôt que de les contester comme s’il arrivait dans un terrain vague,

sans passé ni projet,

qu’il peut modeler simplement au gré de ses désirs?

Et en quoi l’insatisfaction exprimée des «communautés culturelles»,

pour emprunter la formule du jour,

devrait-elle justifier la censure de marqueurs identitaires

qui touchent la part la plus intime de notre identité culturelle?

Ne s’agirait-il pas, justement, de rappeler que cette insatisfaction ne fait pas loi

et qu’on ne s’intègre pas dans un pays sans accepter d’en prendre le pli?

Bien franchement, il faudrait moins blâmer les «communautés culturelles»

que ceux qui leur cèdent.

|

Une chose est certaine :

la laïcité mal comprise et détournée par les idéologues multiculturalistes

qui prêchent un monde post-national, post-occidental et post-chrétien

peut virer à l’automutilation identitaire et légitimer quelque chose

qui s’apparente à une déculturation autoritaire.

La quête de la laïcité, dans une société menacée de fragmentation identitaire,

est appelée à empêcher le déploiement des communautarismes religieux

dans le domaine public,

et non pas à effacer l’identité d’un peuple.

Elle ne saurait se passer d’un souci explicite

pour la conservation de notre patrimoine historique et religieux,

ne serait-ce que pour contenir ceux qui prennent plaisir au saccage. »

|

(Mathieu Bock-Coté)

|

Publié dans PROBLEME SOCIETE | Pas de Commentaire »

RETOUR SUR « CHARLIE »

Posté par qualita1 le 17 janvier 2015

je-suis-charlie

|

Puisque l’émotion suscitée par ces odieux attentats islamistes

est maintenant un peu passé,

il est temps de poser un regard plus apaisé sur la situation.

Immenses manifestations partout en France …

3 manifestations en fait !

En 1ère ligne : les familles endeuillées, 

avec leur immense peine et leur immense dignité.

*

En 2ème ligne : le monde politique rassemblé, 

avec leur immense manipulation habituelle.

Eux qui ont favorisé le communautarisme à outrance

au lieu de rassembler tout le peuple sous le seul drapeau France,

eux qui ont laissé l ‘islamisme grandir dans les quartiers , les écoles …

eux qui ont laissé l’antisémitisme se propager dans notre société,

eux qui ont laissé la France et les français se faire insulter sur le Net,

dans les chansons, dans les médias…

eux qui ont souvent sous entendu que nous étions des racistes, des islamophobes

au seul critère de pointer du doigt les questions dérangeantes de notre société …

*

En 3ème ligne : les français,  debout pour affirmer leur détermination

à défendre les valeurs de la France,

debout pour affirmer au monde islamiste et associés,

mais aussi aux politiques bien français

que le peuple est prêt

à toute éventualité.

|

je-suis-charlie

Réflexion pertinente de Guy Millière

|

« J’aimerais me réjouir des immenses manifestations qui ont eu lieu partout en France

dimanche 11 janvier.

J’aimerais penser qu’un élan s’est dessiné qui va permettre une fraternité générale,

un effacement des haines et des divisions,

une résolution de tous les problèmes que compte ce pays.

Je ne doute pas qu’il existe en France des millions de braves gens

qui ont été profondément heurtés par les actes terroristes qui ont marqué ces derniers jours.

|

 Je dois considérer que tout n’est pas si simple.

J’ai eu dimanche, la sensation d’assister à une immense opération politique.

François Hollande, cet homme qui n’a pas été à la hauteur de ses fonctions

et qui a montré mille fois qu’il avait crevé son seuil d’incompétence en devenant Président,

s’est retrouvé maître d’une cérémonie planétaire :

nul doute qu’il va en bénéficier dans de prochains sondages,

et nul doute non plus qu’il était en campagne électorale.

Les grands médias français qui se sont évertués à édulcorer depuis des années

et à tout reconduire vers le politiquement correct

ont pu contribuer à une grande opération de communication

au service de l’édulcoration et du politiquement correct.

|

Je dois dire qu’avoir vu plusieurs membres du gouvernement, dont Christiane Taubira,

venir samedi soir devant le supermarché cacher de la porte de Vincennes

m’a semblé particulièrement écoeurant :

si l’assassin ignoble retranché dans le supermarché n’avait pas été relâché

par des décisions judiciaires voulues par madame Taubira,

il n’aurait pas assassiné, et il aurait été en prison.

Je me suis un instant demandé si les pyromanes venaient constater les dégâts

causés par un incendie qu’ils ont contribué à allumer.

|

Je dois ajouter qu’avoir vu, dans le défilé dimanche à Paris,

des gens venant de pays où la liberté de parole est constamment bafouée

« manifester » en faveur de la liberté de parole m’a paru relever d’une ignominie grotesque,

et qu’avoir vu des représentants de régime qui financent l’islam radical

venir commémorer la mort de victimes de l’islam radical

m’a semblé relever du cynisme le plus abject.

|

Il y avait même le Président d’une entité terroriste,

comme une cerise moisie sur un gâteau empoisonné,

un certain Mahmoud Abbas qui, entre deux cérémonies de célébration de djihadistes

tueurs de Juifs

a trouvé un instant, grâce à l’invitation de la France,

pour venir faire semblant de pleurer sur des crimes djihadistes.

|

Je dois dire que j’ai vu beaucoup de panneaux disant « Je suis Charlie »

portés par des gens qui ne sont pas Charlie,

mais très peu de panneaux disant « Je suis policier »,

et moins encore de panneaux disant « Je suis Juif » :

les Juifs assassinés sont pourtant les seuls à avoir été tués en raison de ce qu’ils étaient,

puisqu’ils ne travaillaient pas dans la police et ne faisaient pas de dessins satiriques

et étaient simplement des Juifs en train de faire leurs courses.

|

Je n’ai vu aucun rejet clair et net de l’antisémitisme parmi les manifestants,

et moins encore de rejet de l’antisémitisme qui tue

et qui est le seul à tuer depuis des années :

l’antisémitisme islamique.

|

Il fallait éviter les mots qui fâchent.

Je n’ai pas vu évoquer le djihadisme,

alors que c’est lui qui a tué, et pas un terrorisme abstrait.

Je n’ai pas vu évoquer le fait que la cause des morts à Charlie Hebdo

a été le blasphème envers Mohamed.

Il fallait éviter les sujets qui fâchent.

|

J’ai entendu les quelques Musulmans venus manifester dire craindre la « stigmatisation » :

je les comprends.

S’ils avaient ajouté une compassion envers les victimes du djihadisme

et une horreur de l’antisémitisme,

cela aurait été mieux.

|

S’ils avaient regardé en face le fait que ceux qui ont tué étaient musulmans,

cela aurait été mieux encore,

et les aurait incité à se demander ce qui fait que la religion musulmane

poussée à son extrême produit la quasi-totalité des terroristes actifs

depuis trois ou quatre décennies,

ce qui entraîne, effectivement, une peur de l’islam et des effets de stigmatisation.

|

Les discours de dirigeants politiques disant, comme l’uléma François Hollande,

que ce qui se passe n’a rien à voir avec l’islam,

ne contribuent certes pas à la réflexion,

et contribuent plutôt à un accroissement de la stigmatisation.

On le verra, sans doute.

|

J’ai vu, en somme, un festival de l’imposture, et je dis seulement :

nous sommes après l’imposture.

|

Les zones de non droit qui sont de véritables bombes à retardement

vont-elles se résorber par miracle ?

Les prisons, qui sont des centres de formation au djihadisme,

vont-elle connaître une mutation ?

Le laxisme judiciaire va-t-il cesser dès la semaine prochaine ?

Le dynamisme économique va-t-il revenir,

et des mesures à même de permettre ce retour vont-elles être votées incessamment ?

Va-t-on, aux fins de favoriser l’intégration des Musulmans effectivement modérés en France,

tenir enfin un discours courageux et lucide sur l’islam et l’islam radical,

et prendre des mesures enfin drastiques pour combattre ce dernier ?

|

Je crois que je connais les réponses à ces questions,

hélas. Outre la présence dans la manifestation de Paris de l’émir du Qatar,

du Premier ministre turc, et de Mahmoud Abbas,

j’ai noté que Binyamin Netanyahou ne semblait pas le bienvenu :

c’est ce que des sources bien informées ont fait savoir à la presse internationale,

et c’est en soi une réponse supplémentaire.

J’ai noté qu’à la synagogue de la Victoire,

il n’était apparemment pas prévu que Binyamin Netanyahou puisse prendre la parole,

et les officiels français se sont précipités pour quitter la synagogue avant qu’il parle :

c’est une réponse de plus.

On invite Mahmoud Abbas, mais on se conduit ainsi vis-à-vis du Premier Ministre d’Israël

alors que quatre Juifs viennent d’être assassinés ?

Tout commentaire est inutile.

|

Il semble que les seules mesures fermes qui seront envisagées

seront dans le domaine de la lutte contre « l’islamophobie ».

Des Juifs sont assassinés,

mais c’est l’ « islamophobie» qui constitue le danger :

c’est une évidence.

Des gens tels que Mohamed Sifaoui sont prêts à déverser des bordées d’injures

chargées d’excréments sur tout « islamophobe », cela va de soi.

J’ai appelé mon dernier livre Voici revenu le temps des imposteurs*.

Nous sommes effectivement au temps des imposteurs.

J’aimerais me réjouir. Je ne vois aucune raison pour cela. Vraiment aucune.

|

(Guy Millière)

|

 

Publié dans PROBLEME SOCIETE | Pas de Commentaire »

UNE FATWA CONTRE LES ISLAMISTES

Posté par qualita1 le 15 janvier 2015

011|

ISLAM

|

« Un éminent érudit musulman d’origine pakistanaise, Muhammad Tahir-ul-Qadri,

a condamné mardi les terroristes,

considérés comme des ennemis de l’islam,

dans une fatwa (avis juridique donné par un spécialiste de loi islamique)

rendue publique à Londres.

Il souligne que les actes de terrorisme ne pouvaient avoir aucune justification

au nom de l’islam,

condamnant notamment les attentats d’Al-Qaida,

dans cette fatwa de quelque six cents pages présentée

au cours d’une conférence de presse à Londres,

en présence notamment de députés et de représentants d’associations caritatives.

Les kamikazes « ne peuvent pas prétendre que leur suicide

sont des actes commis par des martyrs qui deviendront des héros de l’oumma

[la communauté musulmane],

non, ils deviendront des héros du feu de l’enfer », a déclaré le Dr Tahir-ul-Qadri.

« Il n’y a aucune place pour le martyre,

et leurs actes ne seront jamais, jamais, considérés comme le djihad ['guerre sainte']« ,

a-t-il ajouté.

Cette fatwa « peut être considérée comme l’argumentaire théologique

le plus complet contre le terrorisme islamiste à ce jour »,

selon la fondation londonienne Quilliam, qui combat l’extrémisme musulman.

Si d’autres responsables musulmans avaient par le passé déjà condamné le terrorisme,

M. Qadri, qui s’est exprimé en anglais et en arabe,

a souligné que cette fatwa écartait complètement tout type d’excuse pour justifier la violence.

Il a souligné que l’islam était une religion de paix,

appelant d’autres responsables religieux à rejoindre sa position.

Muhammad Tahir-ul-Qadri est à la tête du mouvement Minhaj-ul-Quran,

une organisation de tradition soufie,

qui combat l’extrémisme religieux dans des centres situés dans des dizaines de pays. »

|

http://www.lemonde.fr/europe/article/2010/03/02/un-erudit-musulman-publie-une-fatwa-contre-le-terrorisme_1313557_3214.html

|

Publié dans PROBLEME SOCIETE | Pas de Commentaire »

LES FRANCAIS N’ONT PAS EU PEUR

Posté par qualita1 le 14 janvier 2015

manifcharlie

charlie2

|

« La France vient sans doute de vivre l’un de ses plus puissants traumatismes

depuis la seconde guerre mondiale.

A travers, tout d’abord, l’assassinat de toute une rédaction de presse,

c’est une de nos valeurs les plus chèrement acquises qu’on a voulu abattre :

la liberté d’expression.

A cet acte horrible et d’une profonde portée symbolique,

les Français n’ont pas répondu par la peur, l’abattement et la colère passive.

Ils sont au contraire en train de répondre par une immense clameur patriotique.

Nous avons été des dizaines de millions à observer la minute de silence ce jeudi.

Les manifestions de soutien à Charlie Hebdo se multiplient spontanément

à travers toutes les villes et les réseaux sociaux croulent sous les chaines de solidarité

et d’appels à la lutte contre l’obscurantisme religieux.

Cet élan dépasse tous les clivages politiques et religieux,

ce qui n’était pas arrivé depuis fort longtemps.

Ainsi, par exemple, la principale organisation musulmane et la plus identitaire,

l’UOIF, qui avait intenté un procès à Charlie Hebdo

lors de la publication des caricatures de Mahomet,

a immédiatement condamné en termes très fermes le massacre

et appelé ses membres à se joindre aux cortèges de soutien au journal et à la liberté d’expression.

Tous les partis politiques se sont mobilisés en ce sens,

et il est déplorable que la poignée de députés

qui ont organisé la grande manifestation de dimanche

ait refusé la présence du Front National.

Mes idées sont aux antipodes de celles de ce parti,

mais je me demande au non de quoi,

en un aussi précieux moment de solidarité et d’unité nationale,

on a voulu briser cet élan en excluant l’un des principaux parti politique français ?

La terreur, hélas, s’est poursuivie avec l’assassinat d’une policière à Montrouge

et le nouvel attentat meurtrier dont vient d’être victime à Vincennes

la communauté juive de France,

devenue une cible permanente de ces djihadistes fanatiques.

Certains choisissent aussi de répondre de manière violente à ces actes terroristes,

comme en témoigne l’incendie de mosquées,

créant un amalgame injuste entre islam et fanatisme islamique.

Heureusement, les institutions communautaires et religieuses,

tant juives que musulmanes, condamnent avec force cet engrenage de violence.

Il n’y a pas de guerre religieuse, ni de civilisation.

Il y a une confrontation entre ceux qui sont civilisés,

quels que soient leur appartenance religieuse ou ethnique,

et des individus ou des groupes qui ne sont plus civilisés,

et qui ont même parfois perdu tout sens d’humanité.

Lorsqu’un individu subit un puissant choc traumatique,

il peut s’écrouler.

Il peut aussi lutter et trouver dans l’épreuve de nouvelles forces

qui l’aideront non seulement à se relever,

mais aussi parfois à grandir et à se surpasser.

On appelle cela la résilience.

On peut appliquer ce concept aux peuples.

Les Français, qui semblaient si déprimés, résignés et plus divisés que jamais,

sont en train de se mobiliser

– au-delà de tous les clivages politiques, sociaux et religieux –

pour refuser la dictature de la terreur et défendre les valeurs phares de notre République :

la liberté d’expression et l’acceptation de la diversité de pensée et religieuse.

Bien que profondément choqués par ces actes de barbarie inouïe,

ils répondent par la compassion, par l’envie de résister, d’être solidaires e

t de dire haut et fort « non » à toute forme de violence meurtrière qui tentent d’abattre ces principes.

Les Français ont donc choisi la résilience plutôt que l’accablement ou la peur.

Cet enchainement d’actes criminels traumatisants qui nous bouleversent,

ne sauraient ainsi masquer la réaction positive et constructive

d’une très large majorité de nos concitoyens.

Réaction qui révèle que nous possédons encore une force d’âme

capable de nous mobiliser, de nous ressouder

et de revivifier les valeurs fondatrices de notre vivre ensemble.

Après l’accablement et la colère,

nous avons envie de croire à notre destin commun,

de réaffirmer avec force la pensée humaniste issue des Lumières

qui fonde les lois de la République.

Les nombreuses victimes de cette série d’attentats ne seront pas mortes pour rien. »

|

(Frédéric Lenoir)

|

Publié dans PROBLEME SOCIETE | Pas de Commentaire »

NE COUCHEZ PAS AVEC N’IMPORTE QUI

Posté par qualita1 le 9 janvier 2015

amour

|

« Faites attention avec qui vous partagez votre énergie intime.

À ce stade, l’intimité entrelace votre énergie aurique

avec l’énergie aurique de l’autre personne.

Ces connexions sont puissantes,

et aussi insignifiantes qu’elles puissent vous paraître,

elles laissent des débris spirituels,

en particulier chez les personnes qui ne pratiquent aucun type de nettoyage physique,

émotionnel ou autre.

|

Plus vous interagissez intimement avec quelqu’un, plus le lien s’intensifie

et plus son aura devient étroitement liée à la vôtre.

Imaginez la confusion de l’aura d’une personne qui couche avec plusieurs partenaires,

réalisant être autour d’une multitude d’énergies?

|

Sexualité et énergie de l’aura

Il est difficile de réaliser et de comprendre que cette interaction énergétique

peut repousser l’énergie positive ou attirer l’énergie négative dans votre vie.

« Je dis toujours, ne couchez pas avec quelqu’un que vous ne voudriez pas être » (LP Chase)

|

Bien que nous soyons des êtres physiques,

nous sommes tout d’abord des « êtres énergétiques ».

Lorsque vous avez une relation intime avec quelqu’un,

vous fusionnez avec son énergie.

|

Que ce soit du sexe astral, du tantrisme, du sexe oral ou un rapport sexuel

– à tous les niveaux, vous êtes intime avec cette personne (ou ces personnes),

vous absorbez une partie de leur énergie et ils absorbent une partie de la vôtre.

|

Si vous avez des relations sexuelles avec une personne aimante, optimiste

et qui vous remonte le moral

– cette merveilleuse énergie sera absorbée et vous exaltera.

Si vous avez des relations sexuelles avec une personne qui est de nature négative,

pessimiste, instable et dépressive– 

cette énergie vous écrasera et vous désintéressera de la vie quotidienne (entre autres).

|

Gardez à l’esprit que si une personne couche avec plusieurs personnes,

elle/il absorbe toute leur énergie.

Un homme ou une femme mariée absorbe toute l’énergie de son conjoint,

celle-ci se mélange avec son énergie. Et vice-versa.

|

Alors la prochaine fois que vous sauterez dans le même lit avec quelqu’un

ou que vous pratiquerez une forme de sexe astral

– gardez à l’esprit que s’il/elle ne nettoie pas son énergie régulièrement,

vous serez intime avec la personne avec qui il/elle a été intime auparavant. …

|

(http://elisheanportesdutemps.terrenouvelle.ca/?p=16852)

|

Publié dans PROBLEME SOCIETE | Pas de Commentaire »

2015 FIN DE LA CABALE ?

Posté par qualita1 le 6 janvier 2015

p

|

« Toute la structure de l’existence telle que vous la connaissez part en fumée.

C’est ce qui est révélé.

La confusion abonde de toute part,

et  tout ce que à quoi vous avez cru se révèle devant vous :

EST ABSOLUMENT FAUX JUSQU’AU FOND.

L’humanité a été victime de la plus grande supercherie de toute l’histoire de l’univers.

Vous, mes amis, vous êtes ceux qui ont été choisi pour révéler la vérité

et éliminer les corrompus de leurs postes de contrôle.

Il est temps de voir l’illusion pour ce qu’elle est,

et ensuite de reformer la vie sur Terre pour le bien de l’Humanité.

|

Ceux qui sont venus par la force sur la planète Terre,

en s’octroyant des fonctions de pouvoir au niveau mondial,

et en modifiant la véritable histoire de l’Homme pour leurs propres intérêts,

doivent d’ores et déjà se préparer à quitter la Terre de la même façon qu’ils y sont entrés.

Ils ne pourront jamais élever leur conscience.

Ils resteront toujours en 3ème Dimension.

C’est pour cela qu’ils font tant d’efforts pour conserver un maximum d’entre vous en 3D :

toujours là pour les servir.

Il est triste que beaucoup d’entre vous soient trop effrayés pour reconnaître la vérité

et aller de l’avant.

Vous avez participé au système de contrôle,

donc vous devrez rester pour le restant de vos vies sur Terre au niveau de la 3D.

|

La Bataille dans l’Espace ne parvient pas encore jusqu’à vous,

mais bientôt la preuve sera visible pour tous.

La bataille pour vos âmes est incessante.

C’est évident pour tous ceux qui sont éveillés.

|

Beaucoup d’entre vous ont eu leur fréquence dérobée,

bien que vous en soyez totalement inconscient.

Cela vous rend totalement manipulable et servile.

Cela permet à la cabale de vous utiliser comme des esclaves,

d’attaquer ceux qui essayent de vous éveiller au système de contrôle.

Vous avez vendu votre âme sans comprendre ce que vous faisiez.

La cabale a tout planifié au cours des 2000 dernières années.

La seule chose qu’ils n’ont pas prise en compte s’est L’ÉVEIL qui a eu lieu.

Ils n’ont pas cru que les gens pouvaient élever leur conscience,

et qu’ils pouvaient voir clairement ce qui se passait.

|

Tout ce qui est sur vos écrans TV et dans les journaux,

votre enseignement, l’alimentation, l’eau, l’atmosphère etc…

ont été prévus pour vous maintenir dans la 3D.

|

Toute l’histoire que vous avez apprise est fausse, complètement fausse.

Elle a été écrite par vos Maîtres pour semer la confusion dans vos esprits.

Rien et je le répète, rien n’a commencé à l’Est. Cela a commencé à l’Ouest.

C’EST L’UNE DES VÉRITÉS qui démontre que tout ce que vous avez appris

a été fabriqué de toute pièce.

|

Ceux de la cabale ont inventé la religion,

et ils ont écrit la bible pour s’assurer que vous accepteriez leur complot.

Le Christ a vécu bien longtemps avant que la religion Catholique Romaine n’existe.

Rien de ce qu’ils appellent “Évangile” n’est vrai.

Ils ont créé une histoire qui n’est pas vraie,

il n’y a pas eu d’étable, pas de croix, pas de nationalité.

|

Il y a un effort gigantesque en cours de ce côté de la vie

pour secourir l’humanité et la planète Terre.

Nous sommes aidés par des êtres bienveillants provenant d’autres planètes

et par les âmes éveillées sur la Terre qui ont voué leur vie à cette fin.

Ceux dont la mission est de nous assister,

sont attaqués sans merci avec des armes dont vous n’avez pas connaissance.

La cabale a des armes de loin plus sophistiquées que vous ne l’imaginez.

Vous ne connaissez que les armes scalaires et à micro-ondes etc.

|

Lorsque ceux de la cabale voyagent, ils n’utilisent pas les méthodes connues de l’homme.

Ils peuvent se mouvoir à une vitesse qui vous laisserait pantois.

Votre ignorance vous laisse à votre place.

La vérité, c’est que vous vivez dans un monde auquel vous ne connaissez rien.

La cabale peut même lire vos pensées,

donc ils ont toujours un coup d’avance sur vous.

Jusqu’à ce que vous vous leviez ensemble, vous resterez impuissants. …

|

Une fois que vous reprendrez le contrôle de votre planète

et éliminerez tout ce qui est obscur et corrompu, tout sera restauré.

Le soleil brillera à nouveau et la paix sera instaurée.

  Éliminez les chaînes du contrôle.

Rappelez-vous que la cabale ne peut exister dans la lumière;

donc faites rayonner votre lumière

et partagez-la avec ceux qui sont sur votre chemin,

et vous rétablirez la Paix.

C’est tout ce que vous avez besoin de faire.

La Cabale a peur de votre lumière,

car elle est plus puissante que leurs armes.

Lorsque vous ferez cela, nous dans l’au-delà marcherons avec vous à nouveau,

pour vous aider à instaurer l’harmonie. …

|

Soyez préparés et faites des plans lorsque la cabale quittera la Terre.

Vous avez besoin d’être préparés pour faire face à tout le bazar qu’ils laisseront derrière eux.

Ils détruiront autant de choses qu’ils pourront en partant. …

|

2015 est sur le point de commencer.

Allez-vous vous résoudre à répandre la lumière et l’amour à toute l’humanité ?

Allez-vous vous lever avec votre prochain

pour éliminer tout ce qui est obscur et corrompu sur la Terre ?

S’il vous plaît, faites tout ce que vous pouvez pour aider à créer

un meilleur avenir pour toute l’humanité.

Un avenir libre de toute corruption.

L’élimination des produits chimiques qui contaminent l’alimentation, l’eau,

l’atmosphère et les médicaments, etc.

Commencez à vous préparer pour voir comment vous souhaiteriez vivre

votre existence sur la Terre. …

|

Projetez l’avenir que vous souhaitez créer.

Assurez-vous qu’il sera paisible et harmonieux pour tous ceux qui résident sur la Terre.

|

(Montague)

|

Source : http://despertando.me

© 2015, Recherche et transmission par Michel / Arcturius.

|

Publié dans PROBLEME SOCIETE | Pas de Commentaire »

1...34567...18
 

ah... et c'est quand que ça... |
régime, chats et doctorat |
skyblog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | moi, ma vie, mes kilos en t...
| mon univer
| Nelly et Tony