• CHOISISSEZ VOTRE VIE

    CHOISISSEZ VOTRE VIE

    "VOUS ÊTES SUR TERRE

    POUR RAYONNER

    VOTRE VIE"

  • SOURIEZ à la VIE

    SOURIEZ à la VIE

  • CHASSEZ LE NEGATIF

    CHASSEZ LE NEGATIF

  • RESPECTEZ LA NATURE

    RESPECTEZ LA NATURE

  • RESPECTEZ LES ANIMAUX

    RESPECTEZ LES ANIMAUX

  • RESPECTEZ LES HUMAINS

    RESPECTEZ LES HUMAINS

  • PENSEZ POSITIF

    PENSEZ POSITIF

  • APPRENEZ LE MEILLEUR

    APPRENEZ LE MEILLEUR

  • DEVENEZ QUELQU’UN DE BIEN

    DEVENEZ QUELQU’UN DE BIEN

  • REPLACEZ-VOUS DANS L’UNIVERS

    REPLACEZ-VOUS DANS L’UNIVERS

  • PREPAREZ-VOUS AU « CONTACT »

    PREPAREZ-VOUS AU « CONTACT »

  • SOYEZ VOTRE BONHEUR

    SOYEZ VOTRE BONHEUR

  • QUALITA1

    qualita1

  • Catégories

  • Archives

  • TON AVENIR

    avenir

    "L'AVENIR DÉPEND

    DE CE QUE NOUS FAISONS

    DANS LE PRÉSENT."

    (Gandhi)

  • TON DEVOIR

    TON DEVOIR

    "IL FAUT FAIRE SON DEVOIR

    SANS SE SOUCIER

    DE L'OPINION

    DES AUTRES."

    (Gandhi)

  • TA FOI

    TA FOI

    "NE LAISSE JAMAIS

    UNE MAUVAISE PÉRIODE

    TE FAIRE CROIRE

    QUE TU AS

    UNE MAUVAISE VIE."

  • TA FORCE

    TA FORCE

    "CELUI QUI SOURIT

    AU LIEU DE S"EMPORTER

    EST TOUJOURS

    LE PLUS FORT."

  • TON RESPECT

    001

    "TOUT EST VIE

    SUR CETTE TERRE.

    RESPECTER LA TERRE

    C'EST RESPECTER LA VIE."

J’ETAIS VENUE

Posté par qualita1 le 10 juin 2019

 

as

|

« J’étais venue pour aimer …

Je suis une Âme douce …

Une Âme voyageuse à travers l’Espace et le Temps …

J’ai connu tellement de mondes avant de choisir cette Terre …

Je peine souvent à comprendre la froideur des coeurs …

Je pleure souvent les dérives de l’humain …

J’observe …

J’apprends …

Je survis le plus souvent …

J’étais venue en toute confiance, offrir mon aide à qui souffrait …

J’étais venue en toute nuance, ouvrir les coeurs et les Consciences qui le demandaient …

Très tôt, j’ai connu le rejet, l’oubli, l’humiliation, l’abandon, la trahison …

La peur en ce monde étrange, peuplé tout aussi étrangement …

J’apprends …

Alors j’ai transformé mon corps en armure de guerrière pour survivre à ce lieu, et protéger mon Âme …

Le conflit, je ne sais pas faire …

Je ne sais pas y répondre …

Je ne sais que le Respect et la Loyauté …

La violence, l’agression fragilisent tout mon Être, abimant toute ma foi en l’humain et en la Vie …

J’étais venue pour rayonner jusqu’à celui qui m’attendait …

J’étais venue pour retrouver celui que tout mon Être a tant recherché …

Refusant que son Âme avait pu m’oublier, au travers des Vies qui nous ont séparés …

Et cette profonde solitude installée aux sources de mon coeur, n’est qu’une compagne à l’espérance,

parce que je sais que son Âme sait …

J’étais venue nourrir les Coeurs, pour qu’ils ne meurent pas dans l’oubli …

J’étais venue rappeler aux âmes leur Origine,

afin qu’elles n’oublient jamais leur Grande Mission à partager, leur Raison d’Être, leur sens caché …

J’étais venue si confiante en l’humain, me heurtant trop souvent au vide des regards …

Alors depuis, je cherche à savoir, à connaître, à comprendre …

Dans ma foi intérieure trop souvent maltraitée, dans ma curiosité trop souvent affamée …

J’étais venue pour aimer …

Mais face aux turbulences …

J’ai longtemps hésité …

C’est maintenant décidé …

Je vais encore un peu … rester …

Pour aimer qui doit l’être …

Honorer l’ignoré …

M’installer où on ne m’attend pas …

Aimer celui qui se réveillera …

Entraîner ce Cœur à la Liberté …

Ouvrir cette Âme aux Vérités cachées … »

|

(Béatrice Bonnin)

|

Publié dans TEXTE A REFLECHIR | Pas de Commentaire »

QU’EST-CE QUE LE SOI ?

Posté par qualita1 le 18 décembre 2018

ffg

|

Qu’est-ce que le soi ?

« Le moine demanda au roi de lui définir ce qu’est un chariot

et  il lui récite successivement les éléments qui le constituent :

le chariot est-il une roue ? Un essieu ? Une corde ?

Est-il l’addition de tous ces éléments ?

Est-il autre chose que ces éléments ?

Le roi répond par la négative avant de dire au moins que le chariot est l’assemblage,

dans un certain ordre, de tous les éléments qu’il a cité.

Le moine lui dit alors qu’il en est ainsi du Soi. »

|

(F Lenoir)

|

Publié dans TEXTE A REFLECHIR | Pas de Commentaire »

SAGESSE INDIENNE

Posté par qualita1 le 14 décembre 2018

ind

|

 » Il fut un temps où la nature fortifiait l’homme, l’instruisait, guérissait ses blessures

et lui procurait la force de vivre.

Il était empli de compassion et d’amour maternel pour la terre.

Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature se dessèche et devient dur.

Ce temps n’a pas disparu. Il est en toi,indestructible.

Il suffit de modifier ton regard sur les choses, de faire taire le vacarme du monde

et de retrouver la parole du cœur…

Ne te laisse pas distraire par le vacarme des hommes, par leur quête insatisfaite, désordonnée.

Ne sois pas le prisonnier des idées toutes faites, car celles-ci n’entraînent que désastre et confusion.

Ne t’obstine pas dans l’obscurité, demande à la terre vivante la sagesse et la force…

|

Aujourd’hui les vastes solitudes ont été peuplées par des villes puissantes,

mais les étoiles restent à la même place dans le ciel et le soleil se lève toujours.

Apprends à contempler ce qui ne change pas, autour de toi, mais aussi à l’intérieur de toi-même,

et tu retrouveras l’unité perdue, la sagesse de l’esprit et la santé du corps.

Recherches des moments de solitude, loin du tumulte des grandes villes,

dans la solitude les pensées restent plus facilement au repos,

ne les considère pas comme les conséquences de tes angoisses et de tes problèmes,

nos pensées et nos idées sont la nature,

tout autant que les vagues d’un fleuve ou les nuages qui flottent dans le ciel,

elles ont besoin de lumière pour vivre et se rendre visibles…

|

 Ne renonce jamais à aimer, malgré les épreuves et l’aridité du coeur

l’amour est la grande force qui soutient l’Univers;

sans lui, le monde vivrait un hiver éternel.

Croire qu’en dehors de nous le monde et la matière sont inanimés est une erreur de perception.

Nous sommes tellement repliés sur nous-mêmes, tellement enfermés dans nos habitudes

que nous ne savons plus voir.

L’univers entier est tissé d’esprits qui peuvent agir,

reliés les uns aux autres par un phénomène de résonance Cosmique.

C’est nous qui nous croyons isolés,séparés.

L’univers ne se sent pas séparé. Il est.

Les oiseaux quittent la terre avec leurs ailes, et nous, les hommes,pouvons également quitter ce monde,

non pas avec des ailes mais dans l’Esprit Sagesse Amérindienne. »

|

(auteur ?)

|

Publié dans TEXTE A REFLECHIR | Pas de Commentaire »

LE CLONE PSYCHIQUE

Posté par qualita1 le 10 décembre 2018

do

|

« Chacun d’entre nous trimballe avec lui un « clone psychique» de lui-même,

celui-ci, tel un fantôme du passé est élaboré à partir des mémoires des vécus incarnationnels.

Il porte toutes les blessures, souffrances, qualités et défauts hérités de nos aventures passées.

Lorsque nous entrons en relation avec une autre personne,

c’est le clone de celle-ci qui entre en relation avec notre propre clone.

Les blessures réciproques non cicatrisées, de l’un et de l’autre, s’ouvrent à nouveau

et un combat perpétuel s’actualise dans l’astral.

Chacun sort ses armes, y va de ses arguments. Le combat est invisible mais bien réel.

Cela s’accomplit dans toutes nos relations.

Dés qu’on est « deux », le combat commence.

Il y en a toujours un qui veut avoir raison ou dominer, et sort les arguments fournis par son Ego.

C’est ainsi qu’on se retrouve tantôt victime, tantôt bourreau

et l’on est engagé dans un conflit qu’on n’avait pas demandé.

Dés qu’on sort dans la rue, avec une conviction bien ancrée dans la conscience,

celle-ci s’active dés qu’on rencontre une tierce personne

et le combat d’opinions, d’idées de croyances commence.

On en ressort épuisé et une fois le calme revenu,

on se demande bien comment on a pu se laisser embarquer dans ce conflit,

et on en éprouve souvent de la honte, de la culpabilité, de la colère vis-à-vis de soi

quand on se rappelle ce qu’on a pu dire à l’autre.

Tant que nous nous laissons « posséder » par ce clone du passé, nous revivons des scénarios identiques.

Ce « fantôme » nous envahit, prend possession de notre temple corps

et œuvrant à travers nous maintient dans l’illusion, dans un faux présent

réactualisant un passé qui n’a plus lieu d’être.

Celui-ci est rendu actif par notre Ego, qui, tel un seigneur installé dans sa forteresse de savoirs,

de préjugés, d’arguments convaincants, de justificatifs, nourrit ce clone fantomatique

qui vit à travers nous et nous «vide en énergie vitale ».

On a beau faire attention, il suffit de si peu pour réveiller une blessure émotionnelle mal cicatrisée ;

un mot de trop, une allusion mal comprise, une blessure d’amour propre et le fantôme se réveille.

A chaque combat, le « clone » se renforce, devient plus puissant.

Il se nourrit de colères, de préjugés, de rancunes.

Il ne connait pas le pardon,

il le rejette car il sait que celui-ci peut le dissoudre, le désintégrer, le faire disparaitre. »

|

(la gazette de wydyr)

|

Publié dans TEXTE A REFLECHIR | Pas de Commentaire »

NOUVEAUX ENFANTS – NOUVELLE VIE

Posté par qualita1 le 6 décembre 2018

ch

|

« Il faut lui faire prendre conscience que sur chaque planète il y a des règles à respecter

sans lesquelles la vie serait impossible.

Un enfant ne peut pas toujours comprendre et accepter les règles,

il a les siennes propres qu’il a apportées d’ailleurs.

Vous, sur Terre, vivez selon vos préceptes, vos lois, vos conventions,

d’une façon qui peut être totalement différente dans un autre monde.

Si on vous transportait sur une autre planète avec vos coutumes, vos principes de vie,

tout ce qui façonne votre existence sur ce monde,

vous seriez considérablement dérangeants pour d’autres humanités, insupportables même.

En fait, hormis celles qui appliquent réellement les lois cosmiques,

chaque humanité applique celles qui correspondent à son évolution.

A partir d’un certain niveau de conscience mais aussi de certaines dimensions, tout devient similaire.

Les différences telles que dans vos mondes de troisième dimension n’existent plus.

Lorsque vous aurez atteint un certain degré, vous appliquerez uniquement les lois d’Amour,

les lois établies par le Créateur de toute Vie.

Laissez à ces enfants le temps d’apprendre, d’assimiler tout cela mais soyez fermes, (pas brutaux, fermes).

Essayez de les comprendre ! Plus tard, un dialogue s’installera.

Avec tous ces enfants, il faut dialoguer, parler même de ce qui peut vous paraître insensé, incohérent.

Ils peuvent évoquer des souvenirs de leur monde, de leur façon de vivre, de leur façon d’être.

Il faut faire preuve de beaucoup d’Amour, de beaucoup de paix envers ces êtres pour leur faciliter la route !

Cela vous permet également de grandir dans l’Amour et de donner de l’Amour Inconditionnel.

Peut-être dans vos familles se trouvent également des êtres qui semblent travailler non pour la Lumière

mais plutôt pour la lumière sombre ;

néanmoins tout l’Amour que vous pourrez leur donner les aidera énormément

et pourra également accomplir des miracles en eux.

N’oubliez jamais ceci :

L’Amour est la plus grande force. L’Amour et la Lumière font des miracles à chaque instant,

en vous et autour de vous, même si vous ne vous en rendez pas compte !

Rien ne résiste à l’Amour, rien ne résiste à la Lumière.

Parfois les enfants nouveaux réagissent en fonction de leur entourage.

Que celui-ci soit donc vigilant même si c’est difficile à vivre !

En outre, ces enfants sont souvent télépathes, ils lisent en vous et comprennent tout ce qui les entoure.

Votre humanité va changer complètement sa façon de voir, de penser,

de comprendre et d’aimer, sa façon d’agir.

Votre civilisation sera totalement différente.

Tout ce qui a été vécu jusqu’à ce jour depuis des milliers d’années, voire même plus

ne sera plus valable dans votre nouveau monde

Ces enfants vous y prépareront plus ou moins facilement.

Selon leur programmation, certains découvriront peu à peu qui ils sont, d’autres non ;

mais lorsqu’ils auront compris ce qu’ils sont réellement venus faire sur ce monde et quelle est leur mission,

ils apporteront une aide précieuse à l’humanité.

L’humanité est en train de s’éveiller, de comprendre, de s’interroger, de souffrir,

mais c’est la souffrance de la naissance, c’est l’accouchement du nouvel enfant,

c’est à dire votre naissance à de nouvelles conditions de vie et d’existence.

Vous serez éblouis de la même façon que si vous sortiez du ventre de votre mère

après neuf mois d’enfermement, que vous découvriez le soleil

et que vous soyez soudain libres de voir tout ce qui vous entoure, libres de vivre, de comprendre,

d’expérimenter à nouveau.

Vous allez bientôt renaître à vous-mêmes comme toute vie sur ce monde

mais l’accouchement est long et douloureux. »

|

(auteur ?)

|

Publié dans TEXTE A REFLECHIR | Pas de Commentaire »

LA REVOLUTION SILENCIEUSE

Posté par qualita1 le 5 décembre 2018

joie

|

« UNE RÉVOLUTION SILENCIEUSE EST EN MARCHE !

 À la surface du monde en ce moment, il y a des guerres,

de la violence, et l’avenir paraît sombre.

Mais calmement et sans bruit, au même moment, quelque chose d’autre se produit sous la surface.

Une révolution intérieure est en cours et certaines personnes sont appelées à rayonner

une plus grande lumière.

C’est une révolution silencieuse, de l’intérieur vers l’extérieur, du bas vers le haut.

Il s’agit d’une opération clandestine mondiale, d’une conspiration spirituelle.

Nous avons des cellules dormantes dans chaque nation de la planète.

Vous n’allez pas nous voir à la télé, vous ne lirez rien à notre sujet dans les journaux,

vous n’allez pas entendre parler de nous à la radio.

Nous ne cherchons nullement la gloire.

Nous ne portons aucun uniforme.

Nous sommes de toutes les formes, de toutes les tailles, de toutes les couleurs

et de tous les styles imaginables.

La plupart d’entre nous travaillons dans l’anonymat.

Nous œuvrons discrètement derrière la scène, dans chaque pays et culture du monde,

dans les villes, grandes et petites, dans les montagnes et les vallées, les fermes et les villages,

les tribus et les îles lointaines.

Vous pourriez nous croiser dans la rue sans même nous remarquer.

Nous agissons incognito, nous demeurons en coulisses.

Nous ne nous préoccupons pas de savoir à qui le mérite reviendra,

mais simplement que le travail soit fait.

Parfois, nous nous remarquons mutuellement dans la rue,

nous nous faisons discrètement signe et puis nous continuons notre chemin,

de sorte que personne ne nous remarque.

Durant la journée, beaucoup de nous prétendent avoir un emploi normal,

mais derrière la façade, c’est durant la nuit que le véritable travail a lieu.

Certains nous appellent l’Armée consciente.

Nous créons lentement un nouveau monde grâce au pouvoir de nos esprits et de nos cœurs.

Nous suivons avec passion et joie les ordres nous venant de l’Agence

de renseignements spirituelle.

Nous lançons de douces et secrètes bombes d’amour lorsque personne ne nous regarde :

des poèmes, des accolades, de la musique, des photos, des films,

des mots gentils, des sourires, des méditations et des prières,

de la danse, de l’activisme social, des sites web, des blogues,

et des gestes de bonté spontanés.

Nous nous exprimons chacunà notre façon grâce à nos talents et nos dons uniques.

« Sois le changement que tu veux voir dans le monde »,

telle est la devise qui nous comble le cœur.

Nous savons que c’est le seul moyen de réaliser une véritable transformation.

Nous savons que, calmement et humblement, nous avons la puissance de tous les océans réunis.

Notre travail est lent et méticuleux, comme pour la formation des montagnes.

Cela ne se voit pas à première vue, et pourtant de cette manière des plaques tectoniques entières

se déplaceront au cours des siècles à venir.

L’Amour est la nouvelle religion du 21e siècle.

Il n’est pas nécessaire d’être très instruit ou avoir des connaissances exceptionnelles

pour le comprendre.

Cela émane de l’intelligence du cœur, faisant partie intégrante de l’éternelle pulsion d’évolution

animant tous les êtres humains.

Sois le changement que tu veux voir dans le monde.

Personne d’autre ne peut le faire à ta place.

Nous recrutons maintenant.

Peut-être vas-tu te joindre à nous, ou peut-être l’as-tu déjà fait.

Tous sont les bienvenus. La porte est grande ouverte. »

|

(Brian Piergrossi)

|

Publié dans TEXTE A REFLECHIR | Pas de Commentaire »

INSTAURER LA PAIX

Posté par qualita1 le 30 novembre 2018

h7

|

« Pour instaurer la paix dans le monde, pour mettre fin à toutes les guerres,

il faut une révolution dans l’individu, en vous et moi.

Une révolution économique sans cette révolution intérieure n’aurait pas de sens,

car la faim est la conséquence d’une perturbation économique causée par nos états psychologiques,

l’avidité, l’envie, la volonté de nuire, le sens possessif.

Pour mettre un terme aux tourments de la faim et des guerres

il faut une révolution psychologique et peu d’entre nous acceptent de voir ce fait en face.

Nous discuterons de paix, de plans, nous créerons de nouvelles ligues,

des Nations Unies indéfiniment, mais nous n’instaurerons pas la paix,

parce que nous ne renoncerons pas à nos situations, à notre autorité, à notre argent,

à nos possessions, à nos vies stupides.

Compter sur les autres est totalement futile ; les autres ne peuvent pas nous apporter la paix.

Aucun chef politique ne nous donnera la paix, aucun gouvernement, aucune armée, aucun pays.

Ce qui nous apportera la paix ce sera une transformation intérieure

qui nous conduira à une action extérieure.

Cette transformation intérieure n’est pas un isolement, un recul devant l’action.

Au contraire, il ne peut y avoir d’action effective que lorsque la pensée est claire,

et il n’y a pas de pensée claire sans connaissance de soi.

Sans connaissance de soi, il n’y a pas de paix. »

|

(Krishnamurti)

|

Publié dans TEXTE A REFLECHIR | Pas de Commentaire »

SOIS BIENVEILLANT AVEC TOI

Posté par qualita1 le 23 novembre 2018

01 02

|

« La gentillesse agit comme un boomerang.

Tu as plus de force et de volonté que tu ne le penses.

Crois en toi. Qui peut t’en empêcher ?

Un jour commence, c’est une nouvelle chance de vivre et de poursuivre tes rêves.

Sois bienveillant envers toi-même et les autres, comme un soleil !

Écoute tes émotions, fais-leur confiance pour prendre des décisions.

Attends-toi au meilleur pour lui donner toutes les chances d’apparaitre.

Fais un pas après l’autre. C’est le meilleur moyen d’avancer.

Les échecs t’apprennent plus de choses que les réussites.

Fais de ton mieux et pense à sourire !

Sois fier de tes forces comme de tes faiblesses.

La perfection n’existe pas.

Les choses ont l’importance qu’on leur donne.

Aide et donne sans rien attendre en retour pour être plus heureux.

Redécouvre ce que tu as.

Je t’aime parce que tu es toi.

Tu progresses chaque jour.

Garde toujours ton sourire intérieur. Cultive-le.

Tu es là, ici et maintenant, tu occupes de l’espace, tes pieds reposent sur le sol, tu respires.

Poser des mots sur des émotions soulage.

Souhaite le bien aux gens que tu aimes et à ceux que tu ne connais pas.

Quand ta tête n’a pas la solution, écoute ton coeur.

Pense à tout ce que tu sais faire.

L’imagination est puissante.

Parfois, les émotions ne demandent qu’à être remarquées,

puis elles s’en vont comme des bulles de savon dans le ciel.

Tu peux t’imaginer être ce que tu veux, qui tu veux.

Une montagne majestueuse et immense par exemple, ou encore une rivière rapide et limpide.

Et pourquoi pas ton super-héros préféré ?

L’humour est ton ami. Et tu es le sien.

Tu as le droit de te tromper autant de fois que tu veux !

Le calme est dans ta respiration.

Fais ce que tu aimes en priorité.

Utilise tout ton potentiel.

Crée tes propres choix.

Tu peux te défendre avec des mots non-violents et décider de ne pas être affecté par ce que tu entends.

Fais confiance à ton inconscient pour t’aider au moment ou tu t’y attends le moins.

Quand on ne juge plus, la vie s’embellit !

Garde toujours avec toi un carnet pour noter tes idées ou dessiner ce qui te passe par la tête.

Aujourd’hui est un cadeau. C’est pour cela qu’on l’appelle présent.

Sourire balaye de nombreux soucis.

Écrire ce que l’on pense permet de donner du sens.

Les livres renferment de nombreux trésors qui n’attendent que toi.

Si ça n’existe pas, invente-le ! »

|

(auteur ?)

|

Publié dans TEXTE A REFLECHIR | Pas de Commentaire »

MON APPARENCE ET MON MOI

Posté par qualita1 le 23 novembre 2018

hh

|

« Les jours se suivent et je me meurs un peu plus chaque jour.

Ne m’accuse pas de pessimiste.

Tous les jours mon corps suit un programme biologique qui part de la naissance

et le mène inexorablement à la fin de sa vie physique.

J’enfile ainsi chaque matin mon nom et mon prénom, ma combinaison éducationnelle et sociale,

religieuse et comportementale, legs hérités de ma programmation humaine.

J’arrange également mon apparence, fruit hérité de mon patrimoine génétique.

Je n’oublie pas de me couvrir de mon statut marital

et prends garde à lever bien haut le badge de mes compétences professionnelles,

sans qui je serai considéré(e) comme un(e) déchu(e) au sein des structures sociales

et professionnelles créées par et pour nous.

Ces vêtements trop lourds m’encombrent, m’étouffent mais je ne m’en rends pas compte tout le temps.

Ils me permettent tous les jours d’oublier qui je suis et d’être un objet conforme.

Ces vêtements font de moi une création, l’oeuvre des autres.

Je suis une oeuvre qui souffre, un humain d’en dehors.

Quand les écrans s’éteignent, quand la lune affiche une lueur dans l’infini,

je me souviens de l’humain dans dedans.

Quelque part dans la cage thoracique quelque chose fait mal

et je sais qu’un dysfonctionnement de mes organes n’est pas à l’origine de ce mal.

Il s’agit seulement de mon moi dans-dedans qui cogne pour se faire sentir.

Il a eu tant de noms, tant de vêtements à porter que lui voudrait se souvenir plus que moi encore

de qui il est. Je l’étouffe et ces vêtements que je pose sur nous tous les jours l’étouffent davantage.

Quand j’arrive à entendre le son étouffé que substitue sa voix, je le perçois désœuvré.

Il me demande si j’attends seulement la mort de cette vie.

Il demande pourquoi ce corps ne vibre pas en paix et en amour. Il demande si je sais pourquoi je suis ici.

Je réponds que non.

Avec tous ces vêtements, je ne sais plus.

Il me rassure et me dit que ce n’est pas grave.

Il me dit: “ observe celui qui sauve la vie d’un inconnu au péril de la sienne.

Vois celui qui se baisse au niveau de l’enfant et lui dit “tu arriveras à grandir malgré tout”.

Admire celui qui respecte la pièce fragile du complexe sans chercher à l’écraser, l’avaler

ou se divertir de sa faiblesse ».

Il ajoute: ”surtout prends le temps de t’arrêter sur celui qui te regarde comme un égal

et souhaite t’aimer et te respecter comme lui-même.

Dans l’oeil de l’autre tu ne verras plus la dualité sinon la combinaison d’un ensemble parfait.

Et tu te souviendras”.

Il y a l’humain dans dehors et l’humain dans dedans.

Il y a celui qui enfile son épaisse combinaison et celui qui décide de la laisser au sol

et de marcher droit devant, épuré de l’oeuvre d’influence des autres.

Il devient sa propre oeuvre. Conscient et Parfait.

Il lui suffit ensuite de réapprendre à marcher.

Un pas à la fois. »

|

(AXC)

|

Publié dans TEXTE A REFLECHIR | Pas de Commentaire »

VOUS DEVEZ VOUS SAUVER

Posté par qualita1 le 15 novembre 2018

08

|

« Parfois, vous devez vous sauver.

Vous devez réparer votre cœur brisé.

Vous devez être la personne qui décide de changer sa propre histoire et qui en réécrit une nouvelle.

Parfois, vous avez besoin de vous réveiller lorsque vous êtes perdu.

Vous devez être celui qui cherche à l’intérieur et à l’extérieur la Vérité

ainsi que le genre de vie que vous souhaitez vivre.

Vous ne devriez pas attendre une occasion pour que quelqu’un vous sauve.

Parfois, vous devez briser votre cœur avec la vérité plutôt que de vivre dans un mensonge.

Vous devez laisser certaines personnes derrière vous,

affronter ceux qui vous ont fait du tort dans le passé

et vous éloigner des personnes que vous aimiez jadis.

Vous devez vous forcer à aller de l’avant, à cesser d’attendre, à cesser de vous poser des questions.

Vous devez vous convaincre que vous méritez mieux

et que vous devez attendre un amour qui correspond à celui que vous êtes prêt à donner.

Parfois, vous devez être à l’aise avec la solitude.

Parce qu’en fin de compte, personne ne sait qui vous êtes vraiment

quand tous vos masques tombent, personne ne voit ce que vous voyez,

personne ne ressent ce que vous ressentez et personne ne sait ce qui vous tient éveillé la nuit.

Vous devez être votre propre personne,

vous devez vous tenir la main parce que vous n’auriez pas toujours la chance de trouver quelqu’un

qui comprend votre voyage ou qui se tient à vos côtés jusqu’à ce que vous réussissiez.

Vous ne trouverez pas toujours des personnes prêtes à gravir une certaine montagne avec vous.

Parfois, il faut grimper tout seul

– c’est épuisant et fatigant mais une fois au sommet, tout sera si petit.

Tout aura du sens.

Vous serez ravi que vous ayez réussi, même si vous êtes seul à apprécier la vue. « 

|

(auteur ?)

|

Publié dans TEXTE A REFLECHIR | Pas de Commentaire »

12345...22
 

ah... et c'est quand que ça... |
régime, chats et doctorat |
skyblog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | moi, ma vie, mes kilos en t...
| mon univer
| Nelly et Tony