• CHOISISSEZ VOTRE VIE

    CHOISISSEZ VOTRE VIE

    "VOUS ÊTES SUR TERRE

    POUR RAYONNER

    VOTRE VIE"

  • SOURIEZ à la VIE

    SOURIEZ à la VIE

  • CHASSEZ LE NEGATIF

    CHASSEZ LE NEGATIF

  • RESPECTEZ LA NATURE

    RESPECTEZ LA NATURE

  • RESPECTEZ LES ANIMAUX

    RESPECTEZ LES ANIMAUX

  • RESPECTEZ LES HUMAINS

    RESPECTEZ LES HUMAINS

  • PENSEZ POSITIF

    PENSEZ POSITIF

  • APPRENEZ LE MEILLEUR

    APPRENEZ LE MEILLEUR

  • DEVENEZ QUELQU’UN DE BIEN

    DEVENEZ QUELQU’UN DE BIEN

  • REPLACEZ-VOUS DANS L’UNIVERS

    REPLACEZ-VOUS DANS L’UNIVERS

  • PREPAREZ-VOUS AU « CONTACT »

    PREPAREZ-VOUS AU « CONTACT »

  • SOYEZ VOTRE BONHEUR

    SOYEZ VOTRE BONHEUR

  • QUALITA1

    qualita1

  • Catégories

  • Archives

  • TON AVENIR

    avenir

    "L'AVENIR DÉPEND

    DE CE QUE NOUS FAISONS

    DANS LE PRÉSENT."

    (Gandhi)

  • TON DEVOIR

    TON DEVOIR

    "IL FAUT FAIRE SON DEVOIR

    SANS SE SOUCIER

    DE L'OPINION

    DES AUTRES."

    (Gandhi)

  • TA FOI

    TA FOI

    "NE LAISSE JAMAIS

    UNE MAUVAISE PÉRIODE

    TE FAIRE CROIRE

    QUE TU AS

    UNE MAUVAISE VIE."

  • TA FORCE

    TA FORCE

    "CELUI QUI SOURIT

    AU LIEU DE S"EMPORTER

    EST TOUJOURS

    LE PLUS FORT."

  • TON RESPECT

    001

    "TOUT EST VIE

    SUR CETTE TERRE.

    RESPECTER LA TERRE

    C'EST RESPECTER LA VIE."

L’ARC EN CIEL POUR DEMAIN

Posté par qualita1 le 13 novembre 2018

a

|

« Les Indiens ont dit :

 Un jour, dans le futur, les animaux commenceront à disparaître.

Les gens ne verront plus de loups, plus d’ours ni d’aigles.

Les arbres géants disparaîtront eux aussi.

Les gens se battront les uns contre les autres et ne s’aimeront plus.

Le magnifique arc-en-ciel s’effacera peu à peu, et les gens n’en verront plus jamais d’autres.

Et puis les enfants viendront.

Et ces enfants aimeront les animaux, et ils feront revenir les animaux.

Ils aimeront les arbres, et feront revenir les arbres géants.

Et ces enfants aimeront et aideront les autres gens à vivre dans la paix les uns avec les autres.

Ces enfants aimeront l’arc-en-ciel, et le feront réapparaître dans le ciel.

C’est pour cette raison que les Indiens ont appelé ces enfants  » Les guerriers de l’arc-en-ciel ».

Si vous aimez les animaux, les arbres, les gens et les arcs-en-ciel,

alors vous êtes peut-être les guerriers de l’arc-en-ciel

et dit autrement Espérance du monde.

 Aujourd’hui, dans la nuit du monde et dans l’espérance, j’affirme ma foi dans l’avenir de l’humanité.

Je refuse de croire que les circonstances actuelles rendent les hommes incapables

de faire une terre meilleure.

Je refuse de partager l’avis de ceux qui prétendent l’homme à ce point captif de la nuit

que l’aurore de la paix et de la fraternité ne pourra jamais devenir une réalité.

Je crois que la vérité et l’amour, sans conditions, auront le dernier mot effectivement.

La vie, même vaincue provisoirement, demeure toujours plus forte que la mort.

Je crois fermement qu’il reste l’espoir d’un matin radieux,

je crois que la bonté pacifique deviendra un jour la loi.

Chaque homme pourra s’asseoir sous son figuier, dans sa vigne,

et plus personne n’aura plus de raison d’avoir peur. »

|

(Martin Luther King)

|

Publié dans TEXTE A REFLECHIR | Pas de Commentaire »

L’HUMANITE FETIDE

Posté par qualita1 le 12 novembre 2018

a1

|

« Actuellement l’humanité n’est qu’ossements, que ruines calcinées, pesantes, mortes,

plongées dans les ornières fétides des vices et des hérésies.

Il n’y a plus d’esprit, de cet esprit qui est vie dans la chair et vie dans l’éternité,

et qui différencie l’homme de l’animal.

L’homme a tué ce qu’il y a de meilleur en lui.

Est-il une machine ? Est-il une bête ? Est-il un cadavre ? Oui, il est tout cela.

Une machine parce qu’il passe sa journée dans l’automatisme d’un dispositif

qui agit parce qu’il doit agir, par la force de ses pièces mises en mouvement.

Mais il agit sans se rendre compte de ce qu’il y a de beau dans ce qu’il fait.

De même l’homme se lève, se couche, après avoir mangé, travaillé, s’être promené, avoir parlé,

sans jamais comprendre ce qu’il fait de beau ou de laid.

Simplement parce que, privé comme il est d’esprit,

il ne distingue plus le beau du laid, le bien du mal.

C’est une bête parce qu’il se satisfait de dormir, de manger,

d’accumuler de la graisse sur son corps et des provisions dans son gîte,

ni plus ni moins que ce que fait la bête qui fait de ces opérations le but de sa vie et la joie de son existence,

et il justifie tout, égoïsmes et violences, par cette loi vile et brutale

de la nécessité de piller pour être rassasié.

C’est un cadavre, parce que ce qui fait dire d’un homme qu’il est vivant,

c’est la présence de l’esprit dans sa chair.

Quand l’âme s’en va, l’homme devient un cadavre.

L’homme actuel est véritablement un cadavre, maintenu droit et en mouvement

par un sortilège de la mécanique ou du démon. Mais c’est un cadavre.

Alors je dis : … Nourrissez-vous, remettez-vous debout, sortez de vos sépulcres !

Sortez-vous de l’inertie, sortez-vous des vices du siècle, venez à la connaissance … »

|

(auteur ?)

|

Publié dans TEXTE A REFLECHIR | Pas de Commentaire »

LE MENTAL

Posté par qualita1 le 23 octobre 2018

a

|

« Une portion significative de la population terrestre reconnaîtra bientôt, si ce n’est déjà fait,

que l’humanité se trouve devant un choix brutal : évoluer ou mourir.

L’humanité doit réagir à une situation critique qui menace sa survie même.

Le dysfonctionnement de l’esprit (ego), déjà reconnu il y a plus de 2 500 ans par les anciens sages

et maintenant amplifié par la science et la technologie,

menace pour la première fois la survie de la planète tout entière.

Penser est devenu une maladie et celle-ci survient quand les choses sont déséquilibrées.

Le mental est un magnifique outil si l’on s’en sert à bon escient.

Dans le cas contraire, il devient très destructeur.

Plus précisément, ce n’est pas tant que vous utilisez mal votre « mental »

c’est plutôt qu’en général vous ne vous en servez pas du tout, car c’est lui qui se sert de vous.

Et c’est cela la maladie, puisque vous croyez être votre mental.

C’est cela l’illusion. L’outil a pris possession de vous.

La condition humaine, c’est d’être immergé dans la pensée.

La plupart des gens restent toute leur vie prisonniers des limites de leurs pensées.

Ils ne dépassent jamais un sentiment de soi personnalisé,

construit par le mental et conditionné par le passé.

Tout comme en chaque être humain, votre conscience comporte une dimension

beaucoup plus profonde que la pensée.

C’est votre essence même.

On peut l’appeler présence, attention, conscience inconditionnée.

Dans les enseignements anciens, c’est le Christ intérieur, votre nature de Bouddha.

Découvrir cette dimension vous libère, ainsi que le monde, de la souffrance que vous vous infligez,

de même qu’aux autres, lorsque le « petit moi » définit tout votre bagage et mène votre vie. »

|

(Eckhart Tolle)

|


.

Publié dans TEXTE A REFLECHIR | Pas de Commentaire »

LES TATOUAGES

Posté par qualita1 le 21 octobre 2018

TATOU

TATOU2TATOU1

|

« Quelle incidence la mode actuelle des piercings et des tatouages a-t-elle sur le corps ?

« Malheureusement les piercings provoquent des fuites d’énergie au niveau des corps subtils.

Les tatouages sont presque pires que les piercings,

car il ne faut pas oublier qu’une forme est un réceptacle d’énergies.

Si vous tatouez de très beaux motifs, et même si l’encre elle-même est néfaste pour le corps,

le réceptacle d’énergies ne sera pas négatif.

Si, par exemple, vous faites graver sur votre corps une tête de mort ou des choses totalement négatives,

la forme tatouée recevra automatiquement l’énergie correspondante.

Ce sera non seulement involutif mais, à longue échéance, dommageable pour le corps.

Nous disons que les piercings et les nombreux tatouages font partie d’une mode stupide.

Les humains disent : « nous suivons la mode » ! Que signifie suivre la mode ?

Faire comme les moutons ?

Ce n’est pas ainsi qu’il faut concevoir les choses ! Cependant cela fait partie du choix de l’âme.

Nous vous disons ce que nous en pensons au niveau évolutif

parce que nous voyons les résultats des piercings et des tatouages sur ceux qui les portent,

alors que vous-même ne pouvez pas vous en rendre compte.

Nous voudrions ajouter que les personnes qui ont trop de tatouages

ou trop de piercings abrègent considérablement leur vie !

Si un corps est maculé de dessins, s’il a beaucoup de piercings, comment voulez-vous, qu’il respire,

qu’il rayonne ? Vous l’enfermez dans quelque chose !

Si vous ne le comprenez pas et si vous voulez suivre les modes,

vous en subirez automatiquement les conséquences !

Souvent les êtres très tatoués n’atteignent pas quatre-vingts ans.

D’une certaine façon, ils abrègent leur vie.

Vous ne trouverez pas beaucoup de personnes vraiment âgées tatouées des pieds à la tête ».

Qu’en est-il de la beauté du ou des tatouages que l’on a eu envie de se faire faire ?

Un tatouage fait en conscience atteint-il le corps de la même manière

ou le côté vibratoire peut-il être plus intense ?

“Cela dépend de la forme du tatouage. Il faut en avoir très peu !

Même harmonieux, un tatouage a un impact sur le corps physique.

Avoir des tatouages légers, beaux, harmonieux et en très petit nombre

n’est pas forcément négatif pour le corps.

Il ne faut cependant pas oublier que leur forme attire des énergies.

Même si vous vous êtes fait tatouer par conviction, par amour, parce que c’est la mode,

caressez votre ou vos tatouages, envoyez-leur de l’Amour,

ainsi vous ne recevrez que de bonnes énergies au niveau des formes”.

Qu’en est-il pour les peuples dont les tatouages correspondent à une culture, voire à une religion ?

“Cela vient de la méconnaissance de ce qu’est vraiment l’être humain.

C’est une mauvaise habitude.

Certains tatouages font partie de rituels qui peuvent être donnés par des forces de l’astral

afin de manipuler les humains et ainsi les soumettre.

Certaines peuplades ont pour coutume de peindre leur corps, d’y faire des dessins,

mais c’est moins dommageable car ces peintures ne restent que le temps d’un cérémonial ou d’une fête

et sont solubles dans l’eau,

ce qui n’est pas le cas des tatouages qui reçoivent des énergies en permanence.

Pensez-vous vraiment que le corps que Dieu ou l’Univers vous ont donné est destiné à être mutilé ou percé ?

Que les êtres soient nés en Occident ou ailleurs, ce sont toujours des humains

qui ont un peu dénaturé leur corps, pour des raisons religieuses, de coutume ou de mode. »

|

(M Mathieu)

|

 

Publié dans TEXTE A REFLECHIR | Pas de Commentaire »

LE GRAND PERE ET L’ENFANT

Posté par qualita1 le 7 octobre 2018

gdpere

|

« Un jour, un jeune homme demanda à son grand-Père :

Grand-Père, comment as-tu pu vivre avant… sans technologie - sans internet - sans ordinateur

- sans drones - sans bitcoin - sans téléphones portables - sans facebook ?

Grand-Père répondit :

 » tout comme ta génération vit aujourd’hui sans humanité - sans dignité - sans compassion

- sans honte - sans honneur - sans respect - sans personnalité - sans caractère

- sans amour - sans modestie

Nous, aujourd’hui quand vous nous appelez « vieux », nous avons été bénis, notre vie en est la preuve….

- A vélo nous n’avons jamais utilisé le casque.

 - Après l’école, nous avons fait nos devoirs nous-mêmes et nous sommes toujours allés jouer

dans les prés jusqu’au coucher du soleil.

-  Nous avons joué avec de vrais amis, pas avec des amis sur internet.

-  Si jamais nous avions soif, nous avons bu de l’eau de la fontaine, pas de l’eau en bouteille.

 - Nous n’avons jamais été malades pour avoir utilisé le même verre que nos amis.

-  Nous ne sommes pas devenus obèses en mangeant souvent du pain et des pâtes.

- Nos pieds n’ont pas souffert à force de marcher pieds nus.

-  Nous avons créé de nos mains nos jouets et joué avec eux.

-  Nos parents n’étaient pas riches mais ils nous ont donné beaucoup d’amour.

-  Nous n’avons jamais eu de téléphones portables, DVD, play station, Xbox, jeux vidéo,

ordinateurs personnels, internet… Mais nous avons eu de vrais amis.

-  Nous avons visité la maison de nos amis sans avoir été invités

et nous avons apprécié avec eux du pain et de l’huile à goûter.

- Les membres adultes de la famille vivaient à proximité pour profiter du temps.

-  Nous sommes une génération unique et plus compréhensive,

car nous sommes la dernière génération qui a écouté leurs parents…

et aussi la première qui a dû écouter ses enfants.

Nous sommes une édition limitée !

|

(auteur ?)

|

Publié dans TEXTE A REFLECHIR | Pas de Commentaire »

LA PROPHETIE DES 7 FEUX

Posté par qualita1 le 5 octobre 2018

indien

|

« Les prophéties amérindiennes disent que des métissés et des blancs

qui laissent pousser leur cheveux long et portent des colliers viendront

vers les guérisseurs indigènes et demanderont des directives….

Les prophéties disent qu’ils reviendront comme le peuple de l’Arc-en-ciel

dans des corps de différentes couleurs : rouges, blancs, jaunes ou noirs.

les anciens ont dit qu’ils reviendront et s’uniront pour aider

à restaurer l’équilibre de la Terre.

L’histoire de ces Guerriers de l’Arc-en-ciel est racontée

par plusieurs peuples de plusieurs manières différentes.

Nous sentons que nous sommes maintenant à cette époque où les Guerriers de l’Arc-en-ciel arrivent.

C’est donc un temps où nous devons reconnaître

que nous sommes tous des êtres humains sur la même planète

et c’est ce en quoi consistent les Guerriers de l’Arc-en-ciel » . Sun Bear.

« Au temps du Septième Feu, un Nouveau Peuple émergera.

Ils retraceront leurs pas pour retrouver la Sagesse qui a été laissée derrière

le long de la route il y a longtemps.

Leurs pas les mèneront vers les Anciens, auxquels ils demanderont de les guider dans leur voyage.

Si le Nouveau Peuple demeure fort dans sa quête, le tambour sacré fera de nouveau entendre sa voix.

Il y aura un éveil des gens et le feu sacré sera de nouveau allumé.

En ce temps-là, la race à la peau claire devra choisir entre deux voies.

Une des voies est la voie de l’avidité et de la technologie sans sagesse,

ni respect pour la Vie. Cette voie représente une course à la destruction.

L’autre voie est la spiritualité, un sentier plus lent impliquant

le respect pour toutes les choses vivantes.

Si nous choisissons le sentier spirituel, nous pourrons allumer encore un autre feu,

le Huitième Feu et commencer une longue période

de Paix et de croissance saine ».

|

(Extrait de la prophétie des Sept Feux des Anishnabés)

|

 

Publié dans TEXTE A REFLECHIR | Pas de Commentaire »

ETRE PRISONNIER DE SES PENSEES

Posté par qualita1 le 29 septembre 2018

an

|

La condition humaine,

« La condition humaine, c’est d’être immergé dans la pensée.

La plupart des gens restent toute leurs vies prisonnières des limites de leurs pensées.

Ils ne dépassent jamais un sentiment de soi personnalisé,

Construit par le mental et conditionné par le passé.

Tout comme en chaque être humain,

Votre conscience comporte une dimension,

Beaucoup plus profonde que la pensée.

C’est votre essence même.

On peut l’appeler présence, attention, conscience inconditionnée.

Dans les enseignements anciens,

C’est le Christ intérieur,

Votre nature de Bouddha.

Découvrir cette dimension vous libère, ainsi que le monde,

De la souffrance que vous vous infligez, de même qu’aux autres,

Lorsque le « petit moi » définit tout votre bagage et mène votre vie.

Le domaine de la conscience est trop vaste pour être saisi par la pensée.

Lorsque vous ne croyez plus tout ce que vous pensez,

Vous sortez de la pensée,

Pour voir clairement que le penseur n’est pas votre être essentiel.

Les dogmes – religieux, politiques, scientifiques –

Naissent de la croyance erronée

Selon laquelle la pensée peut englober la réalité ou la vérité.

Ils sont des prisons conceptuelles collectives.

Le plus curieux, c’est que les gens adorent leur cellule,

Car elle leur donne un sentiment de sécurité et la fausse impression de savoir.

Rien n’a infligé à l’humanité plus de souffrance que ses dogmes.

Tout dogme finit tôt ou tard par s’effondrer,

Oui, car la réalité finit par révéler sa fausseté;

Mais si l’on n’en voit pas l’illusion fondamentale, il sera remplacé par d’autres.

Quelle est cette illusion fondamentale ?

L’identification à la pensée.

S’éveiller sur le plan spirituel,

C’est s’éveiller du rêve de la pensée. »

|

( Eckhart Tolle )

|

Publié dans TEXTE A REFLECHIR | Pas de Commentaire »

QUITTER CE MONDE

Posté par qualita1 le 21 septembre 2018

avant

|

« Chaque minute, quelqu’un quitte ce monde.

L’âge n’a rien à voir avec cela.

Nous sommes tous dans cette file sans nous en rendre compte.

Nous ne savons jamais combien de personnes sont devant nous.

Nous ne pouvons pas aller en arrière de la file.

Nous ne pouvons pas sortir du rang.

Nous ne pouvons pas arrêter d’avancer.

Donc, pendant que nous attendons en ligne -

Faites que les moments comptent.

Faites une différence.

Faites cet appel.

Choisissez vos priorités.

Prenez le temps

Faites connaître vos talents.

Faites sentir chaque personne spéciale

Faites entendre votre voix.

Rendez les petites choses grandes.

Faites sourire quelqu’un.

Faites le changement.

Faites de vous une priorité.

Faites l’amour.

Réconciliez-vous.

Faites la paix.

Assurez-vous de dire « Je t’aime » aux personnes chères.

Ne regrettez rien.

Soyez prêt.

Ce monde vous laissera souvent souhaiter d’avoir 5 minutes de plus.

Ce puissant rappel sur la perspective et réveillez vous chaque jour disant MERCI 

en réalisant que c’est un cadeau et tirez-en le meilleur parti ! »

|

(auteur ?)

|

 

Publié dans TEXTE A REFLECHIR | Pas de Commentaire »

FAIRE DES ENFANTS

Posté par qualita1 le 25 août 2018

bb

|

« Les parents doivent prendre conscience de leurs responsabilités.

Ils n’ont pas le droit d’inviter des esprits à s’incarner

s’ils sont incapables de se montrer à la hauteur de leur tâche.

J’en vois certains se conduire d’une façon tellement insensée

que je ne peux pas m’empêcher de leur demander :

« Mais enfin, est-ce que vous les aimez, vos enfants » ?

Alors, ils sont indignés : « Comment ? Si nous aimons nos enfants ?…

Évidemment nous les aimons –

|

Eh bien, je ne le crois pas, parce que si vous les aimiez, vous changeriez d’attitude,

vous commenceriez à corriger en vous certaines faiblesses,

car elles se reflètent très négativement sur eux,

et eux-mêmes, plus tard, les feront peser sur leur entourage.

|

Mettre des enfants au monde n’est pas uniquement une affaire personnelle, privée,

car de cet acte dépend chaque fois l’avenir de l’humanité.

|

Voilà pourquoi ce ne sont pas d’abord les enfants qui me préoccupent, mais les parents.

Je veux leur faire comprendre qu’ils ne doivent pas mettre des enfants au monde

pour donner seulement issue à cet instinct atavique de procréation.

Cet instinct existe, bien sûr, en chacun, et il est indéracinable,

mais il doit être compris de manière plus consciente, plus spirituelle.

A la différence de l’animal qui ne fait que se reproduire,

l’homme a la possibilité de réaliser un acte véritable de création,

mais à condition d’y faire participer sa pensée, son âme, son esprit.

Toute création étant ce que les créateurs la font,

les créateurs peuvent s’améliorer, doivent s’améliorer

pour que leurs créations s’améliorent à leur tour.

C’est vrai pour la création artistique, et c’est vrai aussi pour la création des enfants.

|

Maintenant, il reste encore un point essentiel à éclaircir.

On dit que l’homme et la femme créent des enfants.

Oui, mais en réalité, ce principe spirituel qui fait qu’un enfant est une créature vivante

– disons son âme –

ce ne sont pas les parents qui le créent.

Ils construisent seulement la demeure dans laquelle cette âme viendra habiter.

Sous prétexte qu’ils les avaient mis au monde, les parents – les pères surtout –

ont exercé pendant des siècles un droit de vie et de mort sur leurs enfants.

Quelle ignorance monstrueuse.

Dieu seul donne la vie,

car Dieu seul est maître de la vie, l

es parents ne font que la transmettre….

Cette question des enfants est très intéressante

et beaucoup plus profonde que vous ne le pensez.

En plongeant leur regard dans celui de leurs enfants,

les parents qui sont vraiment sensibles verront que ce sont des âmes venues d’ailleurs ;

elles ne sont que de passage,

ils ne savent ni qui elles sont ni d’où elles viennent.

|

On ne peut pas créer une âme humaine, on ne crée que sa maison physique.

Le père et la mère peuvent donc être comparés encore à des entrepreneurs

auxquels on a confié la construction de la maison de l’âme;

cette maison est quelquefois un palais, un temple même,

mais plus souvent une baraque ou une masure.

Oui, les parents ne sont responsables que de la construction de la maison,

et d’après la qualité des matériaux physiques et psychiques

qu’ils peuvent faire entrer dans cette construction,

ils attireront une âme plus ou moins évoluée.

|

Et c’est en cela qu’ils sont créateurs, grâce à cette possibilité qu’ils ont de travailler

non seulement sur la matière physique,

mais aussi sur la matière psychique dans laquelle une entité spirituelle viendra s’incarner.

Mais sur l’entité elle-même, ils n’ont aucun pouvoir

et elle peut repartir sans qu’ils sachent ni quand, ni pourquoi, ni où.

En effet, quelquefois cet enfant repart très vite.

Et justement, ce fait qu’il soit venu et reparti sans demander l’opinion de ses parents

prouve bien qu’ils ne sont rien d’autre que des gouvernants, des précepteurs.

S’ils se sont occupés de lui avec désintéressement et amour,

son âme leur sera éternellement reconnaissante et,

dans le monde invisible, elle reviendra souvent tourner autour d’eux

en leur apportant de splendides cadeaux.

Mais de toute façon, un jour ou l’autre l’enfant quitte ses parents

pour partir vivre sa vie indépendante.

|

Un père et une mère ne sont que des associés

qui se chargent momentanément d’accueillir une âme et de veiller sur elle;

et pour pouvoir s’acquitter correctement de cette tâche,

ils doivent d’abord apprendre comment se considérer mutuellement,

comment agir l’un envers l’autre. »

|

(O M Aivanov)

|

Publié dans TEXTE A REFLECHIR | Pas de Commentaire »

LE TEST DES TROIS PASSOIRES

Posté par qualita1 le 13 août 2018

passoire

|

Socrate avait, une haute opinion de la sagesse.

Quelqu’un vient, un jour, trouver le grand philosophe et lui dit :

- Sais-tu ce que je viens d’apprendre sur ton ami ?

- Un instant, répondit Socrate.

Avant que tu me racontes,

j’aimerais te faire passer un test,

celui des 3 passoires :

- Les 3 passoires ?

Mais oui, reprit Socrate.

.

Avant de me raconter toutes sortes de choses sur les autres,

il est bon de prendre le temps de filtrer ce que l’on aimerait dire.

C’est ce que j’appelle le test des 3 passoires.

*

La première passoire est celle de la vérité.

As-tu vérifié si ce que tu veux me dire est vrai?

- Non. J’en ai simplement entendu parler…

- Très bien. Tu ne sais donc pas si c’est la vérité.

Essayons de filtrer autrement en utilisant une deuxième passoire.

*

La deuxième passoire est celle de la bonté.

Ce que tu veux m’apprendre sur mon ami,

est-ce quelque chose de bon ?

- Ah non ! Au contraire.

-Donc, continua Socrate, tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui

et tu n’es même pas certain si elles sont vraies.

Tu peux peut-être encore passer le test, car il reste une passoire.

*

La troisième passoire est celle de l’utilité.

Est-il utile que tu m’apprennes ce que mon ami aurait fait ?

- Non. Pas vraiment.

- Alors, conclut Socrate, si ce que tu as à me raconter

n’est ni vrai, ni bien, ni utile…

Pourquoi vouloir me le dire ? »

perplexit.jpg

A méditer !!!!

Publié dans TEXTE A REFLECHIR | Pas de Commentaire »

12345...22
 

ah... et c'est quand que ça... |
régime, chats et doctorat |
skyblog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | moi, ma vie, mes kilos en t...
| mon univer
| Nelly et Tony