• CHOISISSEZ VOTRE VIE

    CHOISISSEZ VOTRE VIE

    "VOUS ÊTES SUR TERRE

    POUR RAYONNER

    VOTRE VIE"

  • SOURIEZ à la VIE

    SOURIEZ à la VIE

  • CHASSEZ LE NEGATIF

    CHASSEZ LE NEGATIF

  • RESPECTEZ LA NATURE

    RESPECTEZ LA NATURE

  • RESPECTEZ LES ANIMAUX

    RESPECTEZ LES ANIMAUX

  • RESPECTEZ LES HUMAINS

    RESPECTEZ LES HUMAINS

  • PENSEZ POSITIF

    PENSEZ POSITIF

  • APPRENEZ LE MEILLEUR

    APPRENEZ LE MEILLEUR

  • DEVENEZ QUELQU’UN DE BIEN

    DEVENEZ QUELQU’UN DE BIEN

  • REPLACEZ-VOUS DANS L’UNIVERS

    REPLACEZ-VOUS DANS L’UNIVERS

  • PREPAREZ-VOUS AU « CONTACT »

    PREPAREZ-VOUS AU « CONTACT »

  • SOYEZ VOTRE BONHEUR

    SOYEZ VOTRE BONHEUR

  • QUALITA1

    qualita1

  • Catégories

  • Archives

  • TON AVENIR

    avenir

    "L'AVENIR DÉPEND

    DE CE QUE NOUS FAISONS

    DANS LE PRÉSENT."

    (Gandhi)

  • TON DEVOIR

    TON DEVOIR

    "IL FAUT FAIRE SON DEVOIR

    SANS SE SOUCIER

    DE L'OPINION

    DES AUTRES."

    (Gandhi)

  • TA FOI

    TA FOI

    "NE LAISSE JAMAIS

    UNE MAUVAISE PÉRIODE

    TE FAIRE CROIRE

    QUE TU AS

    UNE MAUVAISE VIE."

  • TA FORCE

    TA FORCE

    "CELUI QUI SOURIT

    AU LIEU DE S"EMPORTER

    EST TOUJOURS

    LE PLUS FORT."

  • TON RESPECT

    001

    "TOUT EST VIE

    SUR CETTE TERRE.

    RESPECTER LA TERRE

    C'EST RESPECTER LA VIE."

UN 2 NOVEMBRE

Posté par qualita1 le 2 septembre 2018

touslessaints

|

Regard sur un 2 Novembre : fête des morts !

Traditionnellement, journée de commémoration des défunts

et journée d’intercession.

|

On prie pour ceux qui sont partis,

on se relie à eux,

on leur envoie des pensées de tendresse,

des pensées d’aide pour leur nouveau chemin.

Ils nous renvoient des pensées d’amour

et des pensées d’aide  pour notre quotidien.

|

2 novembre, c’est aussi la fête anniversaire

de celui qui fut, par le hasard d’un sentier bien « calculé », mon père.

Achille qu’il s’appelait.

Pas vraiment d’entente entre nous,

tout juste une « cordialité » propre aux bonnes volontés,

propre à tous ceux qui ne sont pas foncièrement mauvais,

propre à tout ceux qui ne sont pas fait pour s’entendre,

mais qui sont, par décision ou caprice du Destin,

obligés de partager un peu de cet espace temps,

un peu de ce chemin terrien.

|

Aujourd’hui parti au grand royaume des Esprits

il n’oublie jamais depuis,

de se manifester en « pensée » auprès de ma petite vie de fatiguée,

souvent quand une maladie ou un problème familial est en cours d’arriver.

Également aussi et plus spécifiquement,

aux alentours de fin octobre, vers le 10 exactement,

et bizarrement toujours jusqu’au 2 novembre …

Après, plus rien … c’est comme si chacun reprenait son chemin.

Cette année, j’ai eu droit à sa présence et à celle de mon grand-père.

Et même … à celle d’une dame qui a terminé bien tristement sa vie,

grand égo, solitude, alcool et trop d’amours tumultueux …

ça crée forcément des dommages pernicieux !

Elle aurait dû savoir !

|

Souvent, je me demande le pourquoi de ces manifestations intempestives ?

Je sais que c’est une façon de dire

qu’ils sont encore reliés à cette famille « compliquée »,

toujours plus près de la difficulté que de la facilité.

Quand même, pourquoi ne les contactent-t-ils pas plutôt eux que moi ?

Après tout, ils sont tous reliés par vie concrète à tous leurs chemins,

tous reliés par la même trame de Destin.

Moi, non.

Ils ont des millénaires d’histoires en commun,

des millions d’instants d’ici ou de là,  réussis, perdus, ratés, à recommencer.

Moi non.

Alors pourquoi « moi » ?

|

Je sais … eux, ils ont encore peur du Grand Chemin de la Vie,

eux, ont encore le Cœur fermé à la Lumière Éternité …

Je sais … eux, ils ne veulent pas encore savoir que, jamais,

la Vie ne sépare ceux qui se sont aimés

ou juste agréablement rencontrés …

Le contact n’est jamais rompu.

Tout est toujours présent

même si le contact semble un peu différent !

Accepter cela comme vérité

ne vaut-il pas mieux que de porter, par obligation, une fois l’an,

une potée de fleurs dans un cimetière où, au demeurant,

il n’y a plus personne de « vivant » ?

|

Enfin … plus personne de « vivant » ?

Vrai que je pourrais en dire des histoires

où des entités perdues ou carrément « noires »

traînent dans les coins reculés de cimetières de quartier !

Brrrr … ça en étonnerait plus d’un de ma famille !

Mais bon … ces histoires-là seraient pour la fête d’Halloween

et pas pour la fête où on doit simplement penser

à ceux qui sont partis,

à ceux qu’on a aimé

ou à ceux qu’on a juste un instant rencontré.

*

Au fait, en vrai, en attendant de savoir retrouver le contact permanent,

les « déjà tous partis » aiment quand même bien les pensées-fleurs

que vous déposez sur leurs tombes !

Que ceci soit dit !

|

(MH)

|

Publié dans TEXTE PERSO | Pas de Commentaire »

LE TEMPS DES BARBARES

Posté par qualita1 le 1 septembre 2018

Image de prévisualisation YouTube

|

Quand donc se terminera ce temps d’animaux à visages humains ?

Ce temps de barbares aurait déjà dû être stoppé

tant il est contraire au principe même

de la Vie-Respect,

de la Vie-Liberté,

de la Vie – Éternité.

Pourquoi cela n’a-t-il pas été fait ?

|

Le principe d’une poignée d’êtres sans âmes

qui dominent par on ne sait quelle arme

des milliards d’individus qui, de stupidité, se pâment …

Cela doit cesser !

|

Et ce n’est pas en faisant des révolutions de-ci de-là

que cela se fera.

Les hommes-esclaves ne changeront pas le Temps,

tout juste dessineront-ils un autre courant dans l’instant.

Changer leur coeur, ils devraient !

Changer leurs pensées, ils devraient !

|

Il est dit que cela doit se faire

par la récupération du territoire Terre

par les Forces de la Blanche Lumière.

Qu’est-ce qu’ils attendent, bon sang !!!

|

(MH)

|

Publié dans TEXTE PERSO | Pas de Commentaire »

NAISSANCE

Posté par qualita1 le 1 septembre 2018

78.bmp

|

Un enfant est né

|

Loin, très loin dans le temps, au pays pharaonique, naquit un enfant du peuple prolifique.

Comme le veut la coutume, certaines personnes se présentèrent

pour voir l’enfant nouveau-né et la mère féliciter.

Chacun y allait de son petit compliment pour le bébé : »comme il est beau cet enfant ! »

Chacun y allait de sa petite compassion pour la maman :

« tu n’as pas eu trop de mal au moins ? »

Comme le veut la Sagesse du Grand Chemin de Vie,

un Ange déguisé en humain se présenta aussi.

De suite, il vit tout ce qui était là,le visible et l’invisible;

il ressentit tout ce qui était émis, le visible et l’invisible.

L’enfant dormait… semblait dormir.

Ses yeux étaient fermés, son corps était allongé,

pourtant l’Ange savait qu’il voyait et entendait tout ce qui se passait autour de lui.

L’Ange qui connaissait le chemin de la Basse Terre,

s’étonnait toujours qu’un être-esprit veuille encore venir s’y incarner…

vu tout ce qui s’y produisait.

Il regarda doucement l’enfant, sollicitant de lui un mot de bienvenu… « venu pour le bien ».

Le mouvement sous les paupières du bébé lui  fit comprendre

que celui-ci voyait la Lumière qui rayonnait subtilement.

Il sourit. Son âme sourit.

L’Ange répondit à ce sourire et lui demanda :

-que viens-tu faire là, dans ce monde en plein désarroi ?

-Je viens parfaire ma vie, je viens réparer mes erreurs passées et je viens,

avec d’autres,  pour amener la force du Rayon de Joie partagée.

-L’Ange écouta tout cela avec attention, y vit que l’intention était pure et correcte …. 

 Il rayonna donc de protection autour de l’enfant e

t lui envoya la bénédiction du Sourire de Buddha.

L’enfant s’endormit alors au rythme du corps de l’humain qui était maintenant le sien.

Joli corps, bien fait, bien dessiné, un peu grand, bien vaillant,

blotti contre un corps de maman.

L’Ange regarda alors la mère qui s’extasiait de la merveille qu’elle avait réussi à fabriquer.

Cela faisait longtemps que l’ange déguisé en humain la suivait.

La Vie lui avait dit qu’il fallait.

« De la nuit doit renaître le jour.

Si pas de lumière éclairant les noirceurs de la nuit de la terre,

pas de jour béni dans ce coin perdu d’Univers ».

L’Ange n’avait pas vraiment accepté la mission,

mais il était toujours de bonne composition.

S’il faut agir, agissons…

Il regarda donc la mère, écouta les mots qui sortaient de sa bouche,

regretta l’insulte lancée au père du nouveau-né

parce que ses parents avaient osé toucher le bébé…

et se dit que le « choc- en- retour » des mots prononcés,

n’avait pas l’air d’avoir été bien compris par ce petit coeur

encore bien trop près du côté batailleur de sa vie.

L’Ange réussit à faire entendre un « toucher la main d’un enfant est une marque de Tendresse ».

La maman sortit un « oui » avec les mots du langage parlé,

tout autant qu’un « ça m’est égal, je veux qu’on fasse comme je l’ai décidé »

avec les mots du langage intériorisé.

L’Ange accepta les deux voix [voies],

mais ne put s’empêcher d’espérer que demain

apporterait son lot de changements positifs.

Il était temps pour lui de partir.

En route, lui revint en mémoire que la mère de cette nouvelle mère

avait eu la même réaction lors d’un même évènement :

blesser et dévaloriser le père, avait dit les mêmes mots « c’est mon enfant »,

avait eu les mêmes attitudes…

Rien ne change-t-il donc jamais dans la suite des générations

au pays pharaonique du peuple prolifique ?

Il reçut aussitôt la réponse du Chef des Chefs des Anges

en mission sur la Terre qui dérange :

« La Lumière apportera le changement ».

-Je sais, fit l’Ange mais ce qu’elle peut être longue à se manifester

cette Lumière de Paix !

-oui, fit le Chef des Chefs des Anges,

mais es-tu sûr de n’avoir vu aucune évolution entre ces deux situations ?

-J’ai remarqué que l’une s’était plainte et avait pleuré

et que l’autre s’était plainte et avait souri, répondit l’Ange.

- Eh bien, tout est donc parfait.

Le monde a changé, fut la réponse qu’il reçut en plein Coeur,

en plein Esprit et en plein corps aussi.

|

petit.jpg

|

Un enfant est né

|

Loin, très loin au pays pharaonique, naquit un enfant du peuple dynastique.

Comme le veut la coutume, certaines personnes se présentèrent

pour saluer l’enfant nouveau-né et la mère féliciter.

Chacun y alla de son petit compliment et de ses encouragements :

« comme cet enfant est merveilleux.

Nous souhaitons pour lui, joie, bonheur, santé, force et sagesse ».

Chacun y alla de sa petite admiration pour la mère :

« vous avez amené là un être de grande force et de grande vigueur.

Avec votre aide, il sera, sûr, d’une bonne humanité ».

Un Ange déguisé en humain se présenta alors. 

De suite, il vit tout ce qui était là, il ressentit tout ce qui était là.

L’enfant dormait comme le font tous les nouveaux-nés.

Ses yeux étaient fermés mais son esprit captait tout ce qui l’environnait.

L’enfant aperçut alors la Lumière qui émanait face à lui

et sut tout de suite dire le mot de bienvenu [venu pour le bien] que l’Ange attendait.

-Oui, je suis venu pour le bien dit l’enfant avec les mots de son Esprit.

-Je vois que tu as bien préparé ton arrivée sur Terre, dit l’Ange.

-Oui, dit l’enfant, ma mère m’y a bien aidé avant mon arrivée

et je compte bien profiter de cette chance pour évoluer au mieux de cette vie,

m’alléger du fardeau de mes anciens ennuis

et apporter le bien-être autour de moi et dans mon pays.

-Bien dit l’Ange. Bienvenu à toi.

Que la Sagesse soit donc ta Loi.

L’Ange rayonna donc de protection autour de l’enfant

et lui envoya la Sagesse des Anciens qui savaient.

Et l’enfant s’endormit au rythme du corps de l’humain qui était maintenant le sien.

Joli corps, bien fait, bien dessiné, un peu grand, bienveillant, blottit contre sa maman.

L’Ange regarda alors la mère qui s’extasiait que la vie lui eût fait un si merveilleux cadeau.

Cela faisait longtemps que l’Ange déguisé en humain la suivait.

La Vie lui avait dit qu’il fallait….

Il écouta les mots qui sortaient de sa bouche

et se dit qu’elle avait vraiment bien appris à maîtriser cette force qui pouvait construire,

ou détruire, selon les bonnes, ou mauvaises, paroles que toujours on lançait.

Il écouta ses mots émerveillés de remerciements à la Vie, à sa vie,

à la vie de son « mari », à chaque personne venue la visiter, à son bébé …

Ce petit nouveau-né, elle le remerciait d’être là pour passer un  bout de temps avec elle,

pour l’épauler, pour l’aider dans son cheminement vers la Lumière de Paix.

Elle demandait aide et protection.

Elle offrait aide et protection.

Elle remerciait pour leur tandem qui commençait.

Même ces ancêtres inconnus étaient salués pour avoir tracé le chemin et le lignage où,

tous les deux désormais, ils pouvait aujourd’hui évoluer.

Elle était tout en grâce et en énergie, tout en simplicité et en sagesse,

tout en joie et en bonheur partagé.

Elle câlinait son bébé.

L’Ange sentit qu’il était temps de partir.

Le destin devait s’accomplir.

*

Tout en cheminant dans le Temps, l’Ange,

qui n’était plus déguisé en humain,

pensa que bien des choses étaient encore difficiles et dangereuses sur cette Terre,

plus si isolée que ça…

Aussi jetait-il  quelquefois un coup d’oeil

sur ces deux destins de nouveaux-nés qui grandissaient.

L’enfant du pays peuplé évoluait avec beaucoup de force et pas trop de sagesse.

L’enfant du pays dynastiqué grandissait beaucoup en sagesse et peu en force.

La mère de l’enfant du pays peuplé avait de quoi s’occuper mais s’ennuyait souvent.

Son petit lui prenait bien du temps, elle le lavait, le nourrissait de repas tout préparés,

le faisait dormir, le mettait devant les objets jouets ou télévisés,

le faisait rire, le trouvait très en beauté, le promenait…

mais…. toujours il lui manquait quelque chose, quelqu’un,

un autre petit détail à son bonheur.

La mère de l’enfant du pays dynastiqué était pleine des jours de son bébé

et de ses jours à elle.

Elle savait qu’en acceptant d’être mère,

elle avait accepté de tenir la main d’un enfant jusqu’à ce qu’il puisse aller de lui-même

dans sa propre vie afin d’y créer tout ce qu’il avait prévu d’y amener.

Déjà elle lui apprenait à se tenir debout, l

ui expliquait les règles d’une vraie société où il valait mieux être respectueux qu’insolent,

aimant que bagarreur,

doux et ferme que fort et lâche …

Elle lui offrait des moments de jeux, des moments de lecture,

des moments de réflexion, des moments de découvertes,

des moments de silence, des moments de promenade,

des moments de rires, des moments d’écoute des autres vies…

Tout était prétexte à explorer le monde environnant pour que son petit bout d’humain 

soit très vite familiarisé avec tout ce qui l’entourait

et ainsi pouvoir y évoluer, plus tard, au mieux de ses possibilités.

*

L’Ange regarda encore les deux chemins qui se traçaient……

Le destin s’accomplissait.

Le temps devait passer.

|

(MH)

|

pharaon021ld.jpg

|

Publié dans TEXTE PERSO | Pas de Commentaire »

MEURTRES RITUELS D’ANIMAUX

Posté par qualita1 le 31 août 2018

MOUTONMOUTON1

|

En début d’année, je me souviens avoir vu sur un panneau d’affichage

une image qui m’avait interpellé et même bouleversé

car je découvrais « tout de go », qu’en France, pays qui se dit évolué,

on permet légalement et en toute impunité

de tuer encore avec une telle horreur des animaux

pourvu que ce soit sous l’égide d’un acte religieux !

C’est fou ce que le « Bon Dieu » a bon dos quand il s’agit de commettre des atrocités !

*

Honte est sur nous !

Honte est sur tous ceux qui le permettent !

Honte à nos politiques !

Honte à tous ceux qui osent manger hallal ou casher

et qui se disent dans le chemin d’un Dieu de Respect et d’Amour !

Où est le Respect quand on sait l’affreuse vérité

qui se cache sous ces pratiques-là ?

*

J’ai honte de la France qui laisse faire !

J’ai honte de la lâcheté des français !

*

Essayez donc de vous forcer à regarder de ces images atroces

et faites-vous vite votre opinion.

Les animaux sont des êtres vivants tout comme nous,

ils ressentent la souffrance, la peine …

ils pensent, ils communiquent, ils apprennent aussi dans leur chemin de vie …

Est-ce depuis que vous avez décidé de manger de leur viande

que vous avez occulté cette vérité de votre mémoire ?

|

Les Pays Bas ont osé :

Image de prévisualisation YouTube

|

Publié dans TEXTE PERSO | Pas de Commentaire »

JE ME DEMANDE

Posté par qualita1 le 31 août 2018

a8

|

Petite réflexion …

Je me demande si certains n’en profiterait pas

pour prendre le contrôle de la planète,

parce que, tout compte fait, j’ai remarqué ceci :

|

- L’humain a besoin de beauté pour se régénérer le corps et le mental.

Plus ça va et plus la laideur s’installe partout.

|

- L’humain a besoin de calme et de silence pour se retrouver.

Plus ça va et plus le bruit est partout.

|

- L’humain a besoin d’air pur.

Plus ça va et plus l’air est pollué partout.

|

- L’humain a besoin d’eau pour vivre.

Plus ça va et plus l’eau est polluée et salie partout.

|

- L’humain a besoin de végétaux pour vivre.

Plus ça va et plus la nourriture végétale est polluée,

dénaturée et dévitalisée partout.

|

- Parfois, l’humain a besoin de viande pour se nourrir.

Plus ça va et plus les animaux

(étonnamment, ceux mangés par les humains surtout :

boeufs, volailles, poissons, moutons…)

sont rendus malades partout.

|

Donc ….

peu à peu, la masse humaine que nous sommes

perd l’état naturel qui était prévu pour sa survie et sa vie « évolutive ».

Doit-on appeler ça le progrès, l’évolution, le changement de paradigme ?

Ou doit-on appeler ça le reflet du manque de sagesse de l’humain

qui a laissé son énergie vitale être pillée par quelques mal-intentionnés

bien plus malins que lui ?

A bon entendeur

|

(MH)

|

Publié dans TEXTE PERSO | Pas de Commentaire »

JEU DE MOTS

Posté par qualita1 le 30 août 2018

ci

|

Jeu de mots = choisir des mots au hasard dans le dictionnaire … en faire un texte ..
_____________________________________________________________________

four – aéronautique – rayon – émissif – invulnérable – contracter -

inconséquent – gémellaire – pompier – récognitif – exactitude – nominalement – tableau -

Hasdrubal – zoulou – charabia – corinthien – garde – isard – populairement

*

Quand Hasdrubal arriva chez les zoulous d’Afrique central,

il se mit à enseigner un charabia populairement gémellaire à l’esperanto.

Sa garde de pompiers invulnérables et inconséquents,

nominalement appelée « les isards » chez les corinthiens contractèrent un rayon émissif,

récognitif à l’aéronautique, transformant en four l’exactitude du tableau.

|||

kaléidoscope – mauvais – convulsion – belligérant – préparatoire – eschatologie – monde –

étonnant – société – esquifs – non violence – météorologie – frêle – induction – fuir –

mouvement – tibétain – amas – entasser – martes – dessertir – fruit -

*

Regardant dans le kaléidoscope de l’eschatologie,

il est étonnant d’y voir les convulsions de notre monde,

tout autant que l’amas de non-belligérant qui s’entasse dans ces frêles esquifs,

pareils à ces martes qui fuiraient une mauvaise météo.

Dessertir l’induction da nos sociétés permet d’aller vers le mouvement préparatoire du fruit tibétain

qu’est la non-violence.

|||

Prométhée – bunker – Chamfort – micro informatique – table – abreuvoir – bedeau –

course – rabbinique – enorme – photocopie – Zeus – déposer

*

Chamfort, le bedeau rabbinique, déposa la micro informatique de Zeus,

et la photocopie de son énorme table, dans l’abreuvoir du bunker de Prométhée.

|||

animisme – Réaumur – journal – coprah – st Nectaire – regimber – pictogramme – précuire –

ossification – laitier – prendre – ossification – judicieux – hiérarchiser –

coloriser – bourrellerie – trouver – corner -

*

Le judicieux Réaumur regimba dans son journal contre l’animisme du laitier qui,

dans un pictogramme colorisé, s’en prenait à la bourrellerie,

où l’ossification d’un saint Nectaire précuit se trouvait mieux hiérarchisé qu’un coprah corné.

|||

Veste – Rebecca – pommade – jardin- courbattu – nihiliste – Constantine – anglo saxon – garder –

Bonaparte – fusain- serrefile( officier) – enlever – trouver – arbre – enduire -

*

Rebecca dessine au fusain le serrefile de Bonaparte qui se trouve en train de garder l’arbre

du jardin de Constantine le nihiliste anglo saxon.

Tout courbattu, il enleva sa veste pour s’enduire de pommade..

|||

vendeur- cou – épousseter – épier – céramique – invectiver – Hector – étroitesse – indicatif –

sacré – dermique – hémiplégique – problème – invivable – jeune -

*

Un invraisemblable vendeur hémiplégique époussete une céramique sacrée

tout en épiant l’invivable Hector qui invectivait un jeune dont l’étroitesse de cou

est indicatif d’un problème dermique.

|||

zodiaque – sortir – bordure – hypnose – voir – angelot – forêt – mauviette – billet – blagues –

Grimm – masser – réunir – sembler -

Un angelot, dit la mauviette, sortit du zodiaque et vit Grimm haleter en bordure de la forêt.

Il semblait masser un billet où des blagues sur l’hypnose étaient réunis.

|||

nager – rigueur- accommoder – temps – lainage – bain – pneumologue – triomphant – Valladolid –

blanc – fictif – Bacon – sortir -

*

Bacon, le pneumologue, nageait à Valladolid malgré la rigueur du temps.

Il sortit blanc mais triomphant du bain, tout en s’accommodant d’un lainage fictif.

|||

filamenteux – jeter – jardin- egarer – irritable – co-propriétaire – arbre – Bonaventure – cacher –

vagabond – Claude – accompagner – opprobre – renfoncement -

*

Claude 1er, l’ irritable, accompagnant son co-propriétaire, Bonaventure, se mit à jeter l’opprobre

sur un vagabond égaré qui se cachait dans un renfoncement filamenteux d’un arbre du jardin.

|||

copier – Wagram – prévaricateur – parabole – porte-parapluie – sous-alimenté – action –

coprin (champignon) – croisillon – déraciner – Gustav Kirchkoff – réjouissance – mettre -

*

Le prévaricateur sous-alimenté déracina des coprins qu’il mit dans son porte-parapluie

pour copier l’action de la parabole du croisillon de Gustav Kirchkoff en réjouissance à Wagram.

|||

Nuremberg – prodigue – queue de cheval – fourbu – manchot – correcteur – Cordillère –

ondoiement – orthodoxie – bibliophilie – mouillette – défricher -

*

Le manchot fourbu, en pleine bibliophilie, fut pris d’un ondoiement de mouillette dans la Cordillère,

loin de Nuremberg, là où le correcteur à queue de cheval défrichait l’orthodoxie prodigue.

|

(MH)

|

Publié dans TEXTE PERSO | Pas de Commentaire »

HUMANITE SAUVEE ?

Posté par qualita1 le 30 août 2018

hum

|

L’humanité sera sauvée

le jour où elle décidera d’instaurer la Paix sur toute la Terre

et le jour où elle décidera d’être Respect pour toutes les vies en chemin sur Terre !

L’humanité … qui doit être sauvé … c’est donc chacun d’entre nous !

Qu’on soit juif, chrétien, bouddhiste, musulman, athée, animiste et autres …

si on veut instaurer la Paix

faudrait peut-être reconsidérer ce qui est véhiculé par les religions dites officielles

ou les idéologies dites moins officielles mais tout aussi sournoises.

Faudrait peut-être commencer à sérieusement y travailler !

Une religion qui prône les différences entre humains,

ne va pas vers la Paix.

Une religion qui fait la guerre au nom de Dieu, d’un territoire ou d’un pouvoir,

ne va pas vers la Paix.

Une religion qui amène avec elle le désespoir et le manque de liberté,

ne va pas vers la Paix.

Une religion qui n’a pas le respect de la différence, de la femme, de l’enfance,

ne va pas vers la Paix.

Une religion qui n’inclut pas, dans ses codes, le respect de l’animal,

ne va pas vers la Paix.

Une religion qui n’inclut pas, dans ses codes, le respect de la Terre et de l’Univers,

ne va pas vers la Paix.

Jésus était un homme empli de Paix.

Jésus n’a pas créé de religion.

Jésus a parlé à quelques-uns d’un « possible » pour demain.

Jésus était Respect de La Vie,

Respect d’un Ordre de Vie qu’il appelait son Père dans les Cieux.

Il était Partage d’une Idée

propre à en finir avec ces temps barbares de l’esclavage humain.

Il était donc juste un p’tit mot de Liberté pour notre temps « d’esclave-humanité ».

Il était le reflet d’un avenir possible … si on voulait bien y travailler !

Travailler d’abord sur soi-même

dans le respect du Mieux de la Vraie Vie.

Jésus était un Grand Esprit qui vivait dans un p’tit corps d’ici.

Il était Lumière Blanche qui bloquait un courant de lumière noire.

A-t-il réussi sa mission ?

Eh bien oui,

puisque je sais dire dans le courant où la vie m’a placée ici :

« Vive la Liberté pour moi, pour la Terre, pour les êtres-frères »,

et même pour l’Univers.

Et puisque je sais dire aussi

« je me fous des haines du passé

et des horreurs du présent.

C’que j’veux, moi, c’est la Lumière de Paix sur la Terre et dans toute Éternité !

Alors oui Jésus a réussi à tracer un chemin précis

où « Vie Liberté » rime avec Paix et Respect et Responsabilité.

Juste dommage que la religion et les religieux ne l’aient pas compris !

|

(MH)

|

Publié dans TEXTE PERSO | Commentaires fermés

SALUT CAPTAIN

Posté par qualita1 le 29 août 2018

mil

|

Et voilà que tu viens encore dans mes pensées.

J’crois bien qu’mon Coeur te surveille un peu du coin d’l'oeil !

Bizarre …..  Bizarre !

D’où me vient donc ce lien de vie qui fait que mon coeur d’ici,

s’attache si fort à ton coeur d’ici ?

Bizarre ….. Bizarre !

Ça doit forcément venir d’un Ailleurs qu’on a dû oublier quelque part …

Mystère mystère …

En tout cas,  j’t'aime trop Captain

et j’voudrais vraiment qu’tu deviennes un Sacré Bon gars …

dans l’armée ou ailleurs …

là où la Vie te conduira …

là où tu te choisiras.

J’espère que tu te f’ras une chouette vie,

Simple,tranquille et jolie,

Et que tes ailes déployées te mèneront

vers le meilleur de ta destinée.

En attendant …

j’pense à toi et à cet instant précis

où je t’ai accompagné voir cette Patrouille de France qui volait.

Eux, trop beaux.

Toi, trop ému.

Ton Esprit partait avec eux dans les airs,

Mon Esprit t’accompagnait … en pensée.

Émotions !

T’étais trop vivant, t’étais trop grand….

J’aurais voulu qu’ta vie soit bien plus simple mais…

les chemins sont ainsi faits

qu’ils nous réservent bien des contrariétés.

L’accident qui t’a touché,

a surement déglingué les ailes que tu te voulais.

Qu’importe !!! Que cela ne t’empêche pas de rêver.

Vois la vie de bien plus haut,

plane loin au-dessus de la mêlée ,

oublis un peu de juger tes défauts

et, nom d’une saperlotte,

augmente la vibration de tes qualités.

Ce  sont elles qui t’amèneront vers le bonheur.

La passion, la drôlerie, la sociabilité, l’intelligence, l’écoute,

le désir de responsabilité, l’amitié,

et puis juste le fait que tu sois vivant…..

N’oublies jamais que tu peux devenir un sacré « soldier »

Pourvu que tu places toujours ton coeur

dans la Fierté, la Droiture et l’Honneur.

|

J’t'accompagne en pensée, Captain

Pour hier, pour aujourd’hui, pour demain.

|

(MH)

|

Publié dans TEXTE PERSO | Pas de Commentaire »

DIS DONC TSUN’AMY

Posté par qualita1 le 29 août 2018

tsu

|

Tu te plains … tu te plains …

Ta vie ne va pas comme tu veux…

Mais dis donc, Tsun Amy,

est-ce que tu te rends compte que chaque fois que je t’ai vu avec Thaï Bô,

tu en as profité pour sortir une phrase blessante, dévalorisante à son sujet.

Chaque fois que j’ai été chez toi et qu’il y avait Thaï Bô,

tu en as profité pour lui faire des remarques sur ci ou ça

(et je passe le début d’hystérie pour la scène du manteauqu’il ne devait pas mettre,

et du vélo qu’il ne devait pas prendre !).

À la naissance de trop beau p’tit Lû,

tu en as même profité pour le blesser en sortant tes commentaires venimeux sur sa famille.

Je sais… je rabâche…  je te l’ai déjà fait remarqué.

Mais, chère Amy (pas tiville j’espère!!!),

faut que tu  comprennes que tu ne peux pas rabaisser ou blesser quelqu’un  

et dire après que tu l’aimes.

Tu ne peux pas humilier quelqu’un et t’attendre à recevoir un amour béat en retour.

Veux-tu bien réfléchir à cela ?

Juste à cette attitude là… pour cet aujourd’hui que tu construis…

pour ce demain qui est déjà là.

|

Tu dis que ça ne va pas dans ta vie, tu dis que tu attires toujours les problèmes…

Et si le problème, il venait d’abord de toi, non, plutôt de tes attitudes ???

Et je ne te dis pas ça dans le but secret et inavoué de te faire retourner avec Thaï Bô,

ça,  c’est pas mon problème.

Les problèmes de couple se résolvent dans le couple.

A vous de trouver la solution à vos diverses embrouilles.

Je te dis ça parce qu’il me semble que, peut-être, t

u devrais pointer du doigt ce « gros-nase-de- caractère »

qui te fait parfois si exigeante et si vindicative,

et voir si tu ne pourrais pas chercher à le transformer,lui,

plutôt qu’à vouloir que les autres se transforment pour l’accepter lui.

Heu !!!! J’sais pas si j’me fais bien comprendre.

|

Bon …. en clair …

Si j’étais ton miroir et que tu te mirais dedans et que tu me demandais :

 » miroir, mon beau miroir,

dis-moi qui est la plus belle ? « 

Je te répondrais :

« La plus belle ? À part moi, j’vois pas. « 

Allez … J’rigooooooole !

T’es la plus belle quand ton coeur est gai et attentionné et tolérant

et qu’il veut bien faire.

T’es pas la plus belle quand ton caractère se la joue dominante,

méchante et trop rebelle.

Ton coeur : on aime

Tes attitudes : on a du mal…… des fois.

S’iouplait change un peu !

|

Bisou Tsun Amy

Que la chance soit avec toi et que le bonheur te rattrape à grand pas.

|

(MH)

|

Publié dans TEXTE PERSO | Pas de Commentaire »

FAIRE TES 4 VOLONTES

Posté par qualita1 le 29 août 2018

 

ts

|

Si faire tes 4 volontés c’est t’aimer,

tu te trompes.

Si tout accepter de toi c’est t’aimer,

tu te trompes.

Si te flatter c’est t’aimer,

tu te trompes.

Celui qui t’aimera

sera celui qui te dira :

« arrête d’agir comme ça,

regardons ensemble

si on peut faire un bout de chemin

main dans la main

et non pas poing contre poing. »

Celui qui t’aimera

sera celui qui te mettra face à toi

pour que tu deviennes un peu mieux qu’autrefois.

|

(MH)

|

Publié dans TEXTE PERSO | Pas de Commentaire »

123456...27
 

ah... et c'est quand que ça... |
régime, chats et doctorat |
skyblog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | moi, ma vie, mes kilos en t...
| mon univer
| Nelly et Tony