• CHOISISSEZ VOTRE VIE

    CHOISISSEZ VOTRE VIE

    "VOUS ÊTES SUR TERRE

    POUR RAYONNER

    VOTRE VIE"

  • SOURIEZ à la VIE

    SOURIEZ à la VIE

  • CHASSEZ LE NEGATIF

    CHASSEZ LE NEGATIF

  • RESPECTEZ LA NATURE

    RESPECTEZ LA NATURE

  • RESPECTEZ LES ANIMAUX

    RESPECTEZ LES ANIMAUX

  • RESPECTEZ LES HUMAINS

    RESPECTEZ LES HUMAINS

  • PENSEZ POSITIF

    PENSEZ POSITIF

  • APPRENEZ LE MEILLEUR

    APPRENEZ LE MEILLEUR

  • DEVENEZ QUELQU’UN DE BIEN

    DEVENEZ QUELQU’UN DE BIEN

  • REPLACEZ-VOUS DANS L’UNIVERS

    REPLACEZ-VOUS DANS L’UNIVERS

  • PREPAREZ-VOUS AU « CONTACT »

    PREPAREZ-VOUS AU « CONTACT »

  • SOYEZ VOTRE BONHEUR

    SOYEZ VOTRE BONHEUR

  • QUALITA1

    qualita1

  • Catégories

  • Archives

  • TON AVENIR

    avenir

    "L'AVENIR DÉPEND

    DE CE QUE NOUS FAISONS

    DANS LE PRÉSENT."

    (Gandhi)

  • TON DEVOIR

    TON DEVOIR

    "IL FAUT FAIRE SON DEVOIR

    SANS SE SOUCIER

    DE L'OPINION

    DES AUTRES."

    (Gandhi)

  • TA FOI

    TA FOI

    "NE LAISSE JAMAIS

    UNE MAUVAISE PÉRIODE

    TE FAIRE CROIRE

    QUE TU AS

    UNE MAUVAISE VIE."

  • TA FORCE

    TA FORCE

    "CELUI QUI SOURIT

    AU LIEU DE S"EMPORTER

    EST TOUJOURS

    LE PLUS FORT."

  • TON RESPECT

    001

    "TOUT EST VIE

    SUR CETTE TERRE.

    RESPECTER LA TERRE

    C'EST RESPECTER LA VIE."

MAL D’AVOIR MAL ?

Posté par qualita1 le 28 août 2018

MAL D'AVOIR MAL ? dans TEXTE PERSO ange31-300x240

|

Et une petite humaine rencontra l’Ange à la Vie sereine …

Ceci est un extrait de leur conversation mondaine.

|

- Cher Ange j’ai trop mal au dos !

Là, en ce moment j’en ai vraiment marre ! Trop marre ! Plus que marre !

Hier,  je suis allée voir ma mère dans sa maison de retraite

et je me suis retrouvée écrasée de douleurs dans le bus qui me ramenait.

Debout,  la douleur était là

Assise,  la douleur était là !

Encore une fois …  après tant d’autres tristes fois !

Éreintée que je suis !

Esquintée, exténuée, vannée, vidée …

- Ah oui … et pourquoi donc,  répondit l’Ange.

- Pourquoi ?  Qu’est-ce que j’en sais, moi ?

J’ai mal … j’ai mal d’avoir mal …

Faut que ça s’arrête !

- Ah oui, faut que ça s’arrête …  dis l’Ange,  et pourquoi donc ?

- Comment ça  « pourquoi donc »  ?

Faut que ça s’arrête parce que je ne veux pas être comme ça,

endolorie,  pliée en deux, affaiblie.

Je ne veux pas ressentir ce que ce corps ressent.

Je ne veux pas expérimenter les énergies que cela dégage dans Ma Vie.

Voilà mon  « pourquoi ».

- Ah oui … et pourquoi donc, dit l’Ange ?

- Comment ça et pourquoi donc ?

Cela ne suffit-il pas à ce qu’une Aide me soit donnée par la Haute Hiérarchie

pour que ces douleurs soient neutralisées, anéanties ?

Je veux …  j’ai le droit de vouloir que ça s’arrête.

-  Ah Ah …voilà un autre point …

Voilà une demande d’Aide en bonne et due forme !

Mais je pose encore cette question :  pourquoi donc ?

-  Cher Ange, répondit la petite humaine dans la peine,

là tu commences à me titiller les neurones

et tu risques de me voir fâcher en polychrome.

Ce n’est pas un « pourquoi donc » que je veux recevoir

c’est un « OK on va t’aider ».

Il serait plus que temps, non ?

Me semble que j’ai fait ma part du Contrat !

Ma présence a été donnée, la Présence a été placée,

les infos sur la Vraie Vie ont été relayées,

le partage a été fait et bien fait

et ce, reconnais-le, malgré tous les problèmes qui en sont découlés …

Cette vie sur Terre n’est pas de ma création mentale ou verbale,

cette vie sur Terre n’est pas de ma responsabilité,

n’est pas de mon fait,

ni de moi, ni de Ceux de Mon Vrai Chemin de Vie, Là-bas !

J’ai accepté ma présence ici,

non … disons  plutôt  … que j’ai suivi « Ceux de Ma Vie »

sur cette Terre délabrée et aujourd’hui bien pourrie.

« Faut aider »  aviez-vous dit …

Au final … j’ai comme un sentiment nauséeux

d’un  « tu t’es bien fait avoir,  petite flamme de  Lumière »

accrochée à ce corps carboné des faux humains de la Terre.

Tout est de pire en pire !

- Je t’arrête là … interrompit l’Ange,

n’est-ce pas là,  la réponse à ma question …

N’est-ce pas là  ce qu’on appelle sur Terre  « en avoir plein le dos » ?

- Oui dit la petite humaine … j’en ai plein le dos d’être ici,

sur la Terre des « mals dits »

et oui je ne veux plus y être.

L’ai-je un jour voulu,  de toute façon ?

Toujours est-il que  j’en ai plein le dos de subir

leurs ambiances de cette fin de Temps de leurs sales énergies !

 Cela ne suffit pourtant pas à justifier  ce mal de dos.

Je ne veux même pas de justification.

Je crois que j’en ai  vraiment trop marre, en fait !

De toute façon,  en vrai,  je n’ai pas que mal au dos !

Si je te disais les problèmes de ce corps,  tu serais bien étonné.

-Ah oui … et pourquoi donc ?

- Pourquoi ?

Parce que plus rien ne va, pardi !

Je n’ai pas encore « la rate qui s’dilate,  ni le foie qu’est pas droit », 

comme dit la chanson

mais ce ne serait pas loin.

Et le dernier truc qui m’est arrivé à l’oeil … l’as-tu su ?

Cette tâche noire qui est apparu soudainement …brrr !

Et cette danse de filaments noirs … brrr aussi !

Quoique pour ça … j’ai apprécié que,  pendant quelques secondes,

par cette funeste fantaisie du corps,

j’ai pu voir ces filaments noirs avec une acuité

que je n’avais jamais pu apprécier de toute ma vie.

Un noir si beau et si vivant …  très étonnant !

Moi,  qui n’ai toujours vécu que  dans un funeste brouillard visuel,

j’ai apprécié l’instant !

- C’est vrai dit l’Ange … j’ai vu cela !

J’ai vu avec toi.

Je suis toujours avec toi de toute façon !

De l’instant précis où ton Âme a été placé dans ce corps construit

jusqu’à l’instant où tu  partiras d’ici …

je suis avec toi.

Pourquoi cela,  crois-tu ?

- Pour que je puisse faire des demandes d’Aide à la haute Hiérarchie

en espérant être retenu sur le fil des  » miracles  organisés », sans doute !

Je me moque un peu,  cher Ange …

Je sais bien que tu es là pour m’empêcher de sombrer dans la noirceur

des éléments dévastateurs de cet univers dévasté.

N’empêche,  tu pourrais bien faire parvenir à qui de droit

mon gros ras-le-bol,  parce qu’il est hyper conséquent, je t’assure !

- Je ferais cela … mais tu sais,  en vrai,

il est bientôt l’heure de partir pour toi !

  Pas  » d’arrangement » possible cette fois.

Retour chez toi … chouette, non ?

- Oui Chouette … je suis prête,

mais attend quand même un tout petit peu

avant de m’emmener vers d’autres Cieux … 

j’aimerais bien encore déguster de ce chocolat au lait

qu’ici j’aurais tant adoré !

-  Accordé,  dis l’Ange.

Le bonheur des petits instants a le prix de la Joie

et la Joie est le seul Vrai Chemin qui soit !

Tu as le temps.

- Chouette !

|

(MH)

|

Publié dans TEXTE PERSO | Pas de Commentaire »

MESSAGE PERSONNEL P’TITE LUCIE

Posté par qualita1 le 28 août 2018

l1

|

Message personnel …

A une petite Lucie qui se reconnaitra.

Petite ?

Pas tant que ça puisqu’elle vient d’être maman.

Jeune maman : 19 ans.

C’est jeune, petit coeur, pour avoir un p’tit bout d’humain !!!

Je respecte néanmoins.

En premier, je te respecte « toi »

Comme tu es, comme tu vis…

J’suis là, pas « à ta place »,

Pas « pour que tu fasses ».

J’suis là pour t’accompagner

Un jour, une heure, des années…

Parce que la Vie me l’a demandé,

Parce que la Vie m’a placé

Ta p’tite main d’bébé

Dans ma grande main d’fatiguée.

J’t'ai vu grandir,

J’t'ai vu mener le monde par le bout du nez,

J’t'ai vu rire,

J’t'ai vu râler, insulter, casser, taper.

J’t'ai vu rêver,

J’t'ai vu t’enfuir,

J’t'ai vu vouloir,

J’t'ai vu exiger,

J’t'ai vu menacer,

J’t'ai vu « chantager »

Et,

J’t'ai vu surtout,

Toi auprès de moi,

Moi auprès de toi.

Tout compte fait

On a su se construire pas mal de p’tits moments

Où on a bien rigolé.

Mon Coeur était généreux et tolérant,

Bébé tu as foncé t’y lover dedans.

T’as bien dû t’y trouver un p’tit coin douillet

Puisque tu viens encore chercher des moments à partager.

J’adore ces p’tits moments

De bavardage sans fin.

J’t'écoute j’t'écoute j’t'écoute…

Tu rêves, tu m’fais rire, tu m’étonnes…

Tu ne penses pas comme moi

Et j’aime ça.

J’t'adore pour tes p’tits cadeaux

J’t'adore pour tes p’tits mots.

Faut que tu saches aussi

Que je suis fière de toi

Quand je te vois faire plein d’efforts

Pour calmer tes colère.

Fais-en plus

Fais-en encore.

Maintenant tu as un compagnon.

Maintenant tu as un enfant.

Ne leur pourris pas la vie.

Tu sais…

La colère ça détruit,

La jalousie ça pourrit.

Sois plus cool petite miss.

Sois plus cool pour eux,

Sois plus cool pour toi.

Ils sont la suite de ta vie

Tu es la suite de ta vie.

Montre plus souvent que tu les aimes,

Ils en ont trop besoin…

Et puis, t’es si belle quand tu leur dis « je t’aime ».

 Mille bisous pour toi.

|

(MH)

|

Publié dans TEXTE PERSO | Pas de Commentaire »

CHOISIR SON CAMP DE VIE

Posté par qualita1 le 27 août 2018

cooloupascool.jpg

|

Qui se voit cool devient cool !

Qui se voit patient devient patient !

Mais

qui se voit dominant devient arrogant,

qui se voit arrogant devient blessant,

qui se voit blessant détruit tout le temps.

Vaut mieux bien choisir le camp où on veut évoluer

parce que

s’il est facile de sortir librement du Bon Côté de la Vie,

il est nettement plus difficile de sortir des griffes de ceux qui font la mauvaise vie.

*

Vaut mieux être un Ange qu’un « griffu ».

|

(MH)

|

Publié dans TEXTE PERSO | Pas de Commentaire »

J’SUIS BOF !

Posté par qualita1 le 26 août 2018

fl

|

Souvent j’me lève et j’me sens bof !!!

Ça m’gêne pas le temps qui s’enfuit,

ma vitalité qui déguerpit, ça, ça m’ennuie.

J’me sens bof !!!

Without make-up

j’fais plus vraiment « pin-up ».

Sont où les faiseurs de mirages ???

Qu’ils m’refassent le visage,

qu’ils m’enlèvent les rides,

qu’ils m’déboursouflent le bide.

Qu’ils m’redonnent de l’énergie,

qu’ils m’embellissent la vie,

et que jamais plus je n’me lève

si loin de mes rêves.

J’me sens trop bof des fois !!!!

Pas chouette !

|

(MH)

|

Publié dans TEXTE PERSO | Pas de Commentaire »

PLUS ENVIE !

Posté par qualita1 le 26 août 2018

malala.jpg

|

Du plus loin que je me souvienne,

il me semble que j’étais reine

d’un p’tit quart d’heure de vie

d’un p’tit quart d’heure d’envie.

J’avais envie de vivre, de regarder, de sourire.

Alors j’ai vécu, j’ai regardé, j’ai souri.

Aujourd’hui, si je me vois dans ce quart d’heure d’ici,

je n’ai plus envie de sourire,

j’en ai assez de regarder

et j’aimerais bien arrêter de vivre… des fois .

Où donc y a-t-il eu une erreur ?

Est-ce que j’aurais cru un Sage menteur

qui m’aurait dit que,  sur cette Terre isolée,

j’aurais pu aider, calmer, purifier

et que c’était important

d’offrir cet instant ?

Est-ce que j’aurais été prise dans une tourmente stellaire

qui m’aurait indûment menée sur ce territoire toujours en guerre ?

Qui sait ?

Je sais. 

|

(MH)

|

Publié dans TEXTE PERSO | Pas de Commentaire »

EDUCATION DES ENFANTS

Posté par qualita1 le 26 août 2018

f

|

Au vu de tous ces enfants exigeants, capricieux,

malpolis, violents, hystériques même parfois

je me suis demandé ce qui avait bien pu amener cet état à notre vie ?

Je me suis demandé ce que nous avions oublié de leur transmettre ?

*

J’ai trouvé ma réponse dans cette simple citation :

« qu’ils apprennent tout simplement la vie,

qu’ils apprennent la relation avec l’autre,

qu’ils apprennent surtout le respect,

l’amour de soi,

l’amour des autres,

l’amour de tout ce qui les entoure.

A ce moment-là ils deviendront des êtres complets,

des êtres qui pourront vivre en harmonie avec toute la Création… »

*

C’est sûr, on a oublié de leur transmettre tout ça !

C’est sûr aussi, on avait oublié de nous transmettre  tout ça !

*

Nous éduquons nos enfants avec ce que nous avons reçu de nos parents.

Nous éduquons aussi nos enfants

avec la réflexion

que nous avons porté sur l’éducation que nous avons reçu

et avec les actes

qui ont prouvé que nous voulions évoluer vers un « Mieux Être ».

*

Ben … c’est sûr,

nous avons tous beaucoup pensé

nous avons tous si peu agi pour mettre en application

le résultat de nos bonnes réflexions.

*

Peut-être qu’on commencera vraiment un jour …

Espérons !

|

(MH)

|

fra

*

Publié dans TEXTE PERSO | Pas de Commentaire »

L’AME DES ANIMAUX

Posté par qualita1 le 26 août 2018

dscn2657640x480.jpg

|

Ma petite réflexion sur les animaux

dialogue de l’Ange et d’un humain :

|

- Dis-moi, demanda l’humain, les animaux ont-ils une âme ?

- Bien sûr, madame répondit l’Ange.

- Ah !!!  Et ont-ils une intelligence ?

- Bien sûr, regarde- les dans les yeux et tu sauras ce qu’ils pensent.

- Ah !!!  Dis-moi, ont-ils des amis ?

- Bien sûr, ils ont toi si tu veux les accepter dans la vie.

- Ah !!!  Et est-ce qu’ils souffrent parfois ?

- Bien sûr, tout comme toi. Ils sont d’ailleurs du même schéma que toi.

- Ah !!!  Ressentent-ils aussi la peur ?

- Bien sûr, ils ont souvent peur de tes heures.

- Pourquoi ?  Je suis une bonne personne.

- Bah !!!!  Parce que des fois

c’est ta colère et ton orgueil qui résonnent.

- Faux, je suis calme, pacifique et j’aime toute la vie.

- Faux, tu es humaine qui profite de toute la vie.

- Pas très vrai, j’essaie de bien faire.

- Vrai, mais tu oublies de mieux faire.

- Mieux faire pour les animaux ?

- Oui et, surtout, mieux faire pour la Vie, pour toute la Vie.

 Tu sais …. celle qui dit que tous les êtres vivants sur cette Terre

ont droit au Respect,

   au terrain pour évoluer,

et à la Liberté d’Être

ce pourquoi ils ont été créé.

*

   A moi de te poser une question.

  Crois-tu que l’humain ait été créé pour les guerres et les tueries ?

  Crois-tu que l’humain ait été créé pour sacrifier, manger, dévorer ?

  Crois-tu que l’humain ait été créé pour saccager le terrain Terre ?

- Bah !!! Tu veux toujours tout me compliquer.

- Non, je veux que tu fasses mieux que ce trois-quart d’ humanité

   qui se complaît dans l’orgueil de se croire seul à devoir, cette Terre, habiter.

- Je sais …

Promis je vais encore et encore faire des efforts !

-Alors … c’est beau la Vie !

|

(MH)

|

Respectons les animaux !

*

Car ceci doit cesser :

veauboeufs.jpg

dauphin.jpg

moutonaid1.jpg  abattoir.jpg

Et etc…  etc…  etc…

*

Publié dans TEXTE PERSO | Pas de Commentaire »

LE MENDIANT ET L’ANGE

Posté par qualita1 le 26 août 2018

spleen

|

Jour de pluie … jour maudit …

Je pleure, je crie, j’ai mal, j’ai froid,

je n’ai plus de toit.

Qu’ai-je fait de moi pour mériter ça ?

Jour soleil … jour merveille …

Je plane, je souris,

je trouve la vie jolie.

Pourquoi n’est-ce pas comme ça

à chacun de mes pas ?

Jour tiédasse … jour mélasse …

Je sais plus où je vais,

je sais plus où est ma destinée.

Mais qu’a-t-on fait-on de moi

dans cette société-là ?

Plus rien, je ne suis plus rien …

qu’un vulgaire déchet qui manque de tout, qui manque de « biens ».

*

Un Ange qui passait par là

 murmura alors à l’errant sans joie :

 - « eh bien mon p’tit gars, … tu as tout deviné.

 Tu as vu toute la vérité.

 Dans les sociétés qui sont sur cette Terre où tu vis là,

 on se fout complètement de toi.

 On t’annule la joie

 en anesthésiant ton vrai « Toi ».

 » Faudrait que ça change  » voulu hurler l’Ange. »

 *

 Juste un peu surpris par cette voix qui venait de l’invisibilité,

 le désespéré, qui aurait bien aimé ne plus penser,

 osa quand même sortir de lui toute l’étendue de son problème:

 - « la vérité, c’est que personne ne m’aime.

 Tous des dégénérés, des pourris,

 des sans coeur, des mal appris …

 Voilà tout ce qui vit sur ce monde.

 Voilà pourquoi le désespoir abonde. »

 - Pas tout-à-fait faux, rétorqua l’Ange

 qui n’avait rien de très étrange.

 Et toi,  en tout cela,

 où places-tu ton minuscule état ?

 Est-ce dans le petit Chemin des Lumineux du Coeur

 qui partagent instants de vie et petits bonheurs ?

 Est-ce dans l’immense sentier des mécréants

 qui se font si vite insultants, irrespectueux et avilissants ?

 Peut-être te places-tu

 dans l’état glauque des « sans trop de vertu » ?

 Tu sais, ceux qui mangent à tous les râteliers

 selon le profit de leurs petits intérêts.

 Où te places-tu ? »

 Le désespéré qui râlait beaucoup,

 réfléchit quand même un petit coup !

 - « Eh bien je me place

 juste là où je trouve un petit espace. »

 Je vais à droite, à gauche, de-ci, de-là

 cherchant ce qui me servira.

 Je ne suis pas une sale personne,

 je suis un sans fric, un sans toit, un sans zone.

 j’ai perdu ma sécurité, mon bonheur

 mais j’ai encore l’espoir au fond du coeur.

 C’est une vie digne qui m’est refusée,

 et c’est ça qui me fait pleurer. »

 - « Bien dit,  mon gars … tu as encore une fois

 beaucoup de vérité en toi.

 Mais à bien y regarder, tu as donc toujours choisi au gré de tes jours

 d’être bercé par le mouvement d’une société sans respect et sans amour ?

 Elle ne semblait pas te déranger

 quand de ces largesses tu pouvais profiter !

 Maintenant tu pleures, tu braies, tu fulmines

 de te sentir en pleine déprime.

 Tu vas à droite, à gauche

 bivouaquant sur l’éternel chemin qui fauche.

 Comprends-tu que tout est là ?

 Tu ne te centres pas !

 Tu ne te positionnes pas !

 Tu n’as jamais voulu le faire

 préférant te laisser mener par la facilité d’une société délétère.

 Tu dois donc vraiment choisir ton chemin,

 pour aujourd’hui, pour demain.

 Celui que tu avais choisi hier

 t’a amené, ce jour, bien des misères.

 Pourquoi ne te places-tu pas

 dans le seul état qui partage sa joie ?

 Pourquoi ne décides-tu pas

 d’être heureux, bon et riche à la fois ?

 Tout est là …

 Tu as construis,  hier,  le visage de ta société

 en n’y plaçant que ton petit intérêt.

 Tu subis aujourd’hui le choc en retour

 de ces choix de non-amour.

 Faut assumer mon vieux !

 Faut changer ce que tu te mets devant les yeux !

 Construis une société de bonheur,

  de justice et de respect pour chaque coeur

 et le chemin que tu as

 ne se pourra simplement pas.

 Tu n’auras plus à y pleurer,

 personne n’y sera plus désespéré ! »

- « Oui ….  je sais … répondit le désespéré, j’ai laissé faire.

 Est-ce pour cela que je suis condamné à la misère ? »

 - « Hum… fit l’Ange !!!

 Faisons court, faisons bien…

 Aujourd’hui,  tout de suite,

 pour survivre, il te faut faire vite.

 Il te faut trouver une solution

 pour te protéger de cette laide carapace de misère et de sans affection.

 Que pourrais-je te dire

 qui te ramène un sourire ?

 Juste …. peut-être …. que je suis  là,

 toujours au fond de ton Vrai Toi.

 Je te soutiens, je t’épaule

 mais vivre à ta place n’est pas mon rôle.

 C’est quoi ta Vraie Place me diras-tu ?

 Eh bien c’est celle de la joie sans retenue,

 c’est celle du sourire éternel.

 Aussi, si tu veux aujourd’hui voir le bout du tunnel,

 redessine inlassablement un sourire en ton Intérieur

 et tu retrouveras peu à peu la chance en ton extérieur.

 Le premier pas pour toi, il est là.

 Je sais .. tu me diras …  ça ne me nourrira pas,

 ça ne payera pas mes factures,

 ça ne changera pas ma vie si dure …

 C’est là où tu te trompes.

 Un sourire amène toujours un Ange auprès de toi.

 Un Ange amène toujours un peu de joie.

 Un peu de joie amène toujours un changement d’état.

 Un jour à la fois ….. Souris !

 Tu m’aideras à rayonner près de toi

 et alors

 le bon côté reviendra

 |

(MH)

|

Publié dans TEXTE PERSO | Pas de Commentaire »

MARRE DU TELEPHONE

Posté par qualita1 le 25 août 2018

TÉLÉPHONE PAS BEAU 

      707207403.gif

Allez, tant qu’à faire…

que je règle, une bonne fois, ce problème.

On insiste encore et encore

pour que je prenne un portable.

Que ce soit clair :

c’est non et non et non.

|

Je déteste le téléphone.

Je hais le téléphone.

J’exècre le téléphone.

J’abomine le téléphone.

Je peux pas blairer le téléphone.

|

Je veux pas de téléphone.

Je ne veux plus de téléphone.

Compris ?

Faut que ce soit clair :

j’ai horreur d’être ennuyée

pour des riens,

j’ai horreur d’être dérangée

à n’importe quel moment,

j’ai horreur d’être sonnée

comme un chien qu’on appelle aux pieds,

j’ai horreur de savoir

qu’on peut être surveillé, pisté,

épié avec des engins satellisés.

|

Vive la Liberté !

|

J’ai horreur qu’on me prenne pour un réceptacle

où on peu déverser ses problèmes, ses ennuis,

sa négativité ou son manque d’énergie.

Ça me rase, ça me barbe, ça m’assomme,

ça m’enquiquine, ça m’empoisonne.

Je ne suis pas disponible.

|

Non,

Je ne suis plus disponible.

J’ai donné

Je ne donne plus.

Retour sur moi-même

J’ai redéfini mes priorités.

|

J’veux plus être empoisonnée.

De toute façon, j’suis pas une discutailleuse,

j’suis une penseuse,

pas une parleuse.

*

A bon entendeur Salut

Mes amitiés quand même.

|

(MH)

|

Publié dans TEXTE PERSO | Pas de Commentaire »

TROP DUR DE VIVRE SANS TOI

Posté par qualita1 le 24 août 2018

1692594766.jpg

|

Fais pas beau aujourd’hui,

 jour de tristesse et jour de pluie.

 Fini le soleil, fini les merveilles,

 terminé le  temps des abeilles.

 Je ferais mieux de dormir

pour ne pas me rafraîchir.

 C’est pas un jour pour moi,

 aujourd’hui j’me sens pas.

 Je retourne au lit

 jouer la belle endormie.

 Je verrai demain

 si la Vie m’prend la main.

|

(MH)

|

 

Publié dans TEXTE PERSO | Pas de Commentaire »

1...34567...27
 

ah... et c'est quand que ça... |
régime, chats et doctorat |
skyblog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | moi, ma vie, mes kilos en t...
| mon univer
| Nelly et Tony